HIVERNAGE FATIGANT A MBOUR

4 réponses

  1. Crèvedefaim dit :

    Après les risques de famine dans la région de Matam et tout le long du fleuve Sénégal, cet été 2018 ??? Voici les pénuries alimentaires dans la région de Mbour, associée à la raréfaction du poisson pour les causes que l’on connait, pour l’hivernage2018 …
    Nous sommes très, très, loin… Mais très , très loin de l’annonce de Macky Sall sur l’Autosuffisance Alimentaire du Sénégal en 2016, « dans l’effectivité de concepts du genre souveraineté et sécurité alimentaire » qui ne veut rien dire… A part, un mensonge de plus de la gouvernance Sallienne au peuple sénégalais !

  2. le chaman dit :

    Raréfaction des ressources halieutiques vous avez dit?
    Mais les pêcheurs récolte leurs mauvaises gestions. Quand les filets de pêche deviennent presque des moustiquaires, quand des millions de tonnes de sachets plastiques s’étalent partout. Alors il ne faut pas se plaindre ni s’étonner.

  3. Béatrice BRUN dit :

    Entièrement d’accord avec Bernard!
    A cela s’ajoute, l’invendu de capture de poisson jeté à la mer comme l’écrit l’article, les gros bateaux usines Étrangers qui RACLENT tout dans les eaux Senegalaises,
    la démographie qui augmente…
    à moins de devenir vegan…on va faire comment pour nourrir Correctement la population ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :