LE PRÉSIDENT PARLE D’EAU

5 réponses

  1. amy dit :

    Même les solutions urgentes demandent du temps, alors ne parlons pas de ce’ qui presse . Inutile d’anticiper cela sert à quoi?

  2. issa gibb dit :

    Ce mec ment comme il respire, c’est un politicien, c’est donc normal ! Il ne peut pas avouer son incompétence, ses erreurs et ses échecs… Alors, il promet encore et encore, ce qu’il ne tiendra pas encore et encore…
    Il fait son désolé et il souffre avec les populations de Dakar, sans eau ??? De par sa faute en tant que ministre de l’Hydraulique, puis comme premier ministre et pour finir, comme Président depuis 6 ans, sans réelle amélioration de la distribution d’eau à Dakar, depuis 15 ans…
    Après les mensonges, viennent les promesses déjà entendues, chaque année et à chaque pénurie… Les fameuses solutions durables ??? Lesquelles ??? It don’t know !
    Et le retour d’annonce de la fameuse usine japonaise de traitement de l’eau ou désalinisation de l’océan dont la première pierre n’est toujours pas posée, malgré l’annonce de cette usine, lors de la pénurie d’eau de l’année dernière, déjà en 2017 ???
    Et tout ce pognon, 300 milliards de FCFA investit dans la centrale d’eau, pour finalement si peu de résultats comme les pénuries d’eau répétées et annuelles à Dakar…
    Après, c’est la comparaison avec le reste du pays où tout marche à merveille ??? Où les habitants ont tous de l’eau à volonté ??? Surtout les 6 départements déclarés en alerte de risques de famine depuis novembre 2017, à cause du manque d’eau et de la sécheresse de cet été 2018, non anticipée par ces mêmes bras cassés… Enfin, la grande promesse finale de l’accès prodigieux et universel à l’eau en milieu rural en 2021…

    2021, Bien sur ! Si, il est toujours là en 2021 ??? Parce qu’entretemps, il y a les élections de 2019… Il se pourrait qu’un peuple excédé qui n’a rien vu venir pendant 7 ans et qui en a vraiment marre des promesses et d’être pris pour des cons, ne souhaite pas reconduire le gros guignol et qu’il le vire du poste avec toute sa bande de bras cassés incompétents et inutiles au développement du pays, dans une émergence que personne n’a vu, à part quelques privilégiés politiciens, religieux ou bling-blings… Car pour le peuple sénégalais, la fin du mandat présidentiel est LAMENTABLE avec les scandales de ses ministres, le surendettement du pays, la baisse du pouvoir d’achats, le sans-emploi et la survie dans le commerce informel, sans espoir d’avenir avec cette énième pénurie d’eau d’un gouvernement incapable d’assurer ou d’anticiper la distribution de l’eau, source de la vie et de la survie à son peuple…çà sent, la porte de sortie…
    Mais qui mettre à la place ??? Encore un nouveau gros problème pour le Sénégal ???

  3. rico dit :

    Rappelons aussi que la ville nouvelle de DiamNadio va créer une demande significative avec son lac artificiel auquel ils ont l,air de tenir. J,ai cru un moment que c,était un délire d,architecte, mais non…

  4. Réginald Groux dit :

    Je vous trouve un peu injuste monsieur Gibb. Depuis six ans beaucoup de choses ont changé au Sénégal, en mieux. Mais dans ce pays laissé à l’abandon et pillé par une bande de prévaricateurs pendant douze ans il faut tout reprendre à zéro. Ce grand navire qui coulait a tant de brèches à colmater ! Le vrai combat, c’est contre la corruption, pour que l’administration fasse sérieusement son travail, contre la fin des passe-droits, contre les abus des marabouts, pour l’éducation. Personne, je pense, n’aurait pu résoudre le problème de l’eau facilement, sauf à se détourner de toutes les autres tâches qui ont été accomplies avec succès, notamment le développement du réseau routier, artère économique indispensable à l’épanouissement de tout pays. On peut certes déplorer le manque de communication et l’absence de mise en place de solutions de dépannage pendant les travaux, mais cela relève de l’incompétence du ministère de l’hydraudique, lequel par surcroît, risque de plomber sérieusement la campagne électorale à venir. De façon certaine, le Président ferait mieux de placer dans les ministères des gens compétents plutôt que des réservoirs de voix pour les élections, politique chère à l’ancien régime et qui ne lui a guère réussi… Et comme vous le faites remarquer avec pertinence, qui mettre à la place ??

    • issa gibb dit :

      Injuste, surement… A part que Monsieur Macky Sall a été ministre de l’Hydraulique entre 2001 et 2003 et que ses mauvais choix sont à la base des problèmes de pénuries d’eau que connait Dakar, depuis des années… Puis, il a été 1er ministre et maintenant Président et c’est très injuste que des quartiers entiers de Dakar soient encore sans eau, pendant tout un été…
      tout comme, les 6 départements, dont l’alerte sécheresse a été faite en Novembre 2017 par la surveillance internationale alimentaire pour l’été 2018 et qu’il n’a pas anticipé…
      De plus, le ministre de l’Hydraulique, Mansour Faye est son beau frère, mis à ce poste ministériel pour contrôler les contrats juteux pour la famille, alors que Mansour Faye n’a aucun diplôme en Hydraulique, il sort tout droit de l’Action Sociale ??? Chercher l’erreur ou le passe-droit ???

      La fin du mandat de Macky Sall est bien triste, les espoirs de 2012 bien déçus malgré le départ des vautours et requins voleurs Wadiens…
      Mais à part, une certaine avancée avec les autoroutes, le reste du bilan est insignifiant : La corruption est toujours là avec les scandales de ses ministres, la déforestation de la Casamance a repris de plus belle, le pillage les poissons des eaux territoriales continue… L’émergence et les emplois sont toujours inexistants, les administrations sont toujours hautaines et aussi peu aux services de la population… Le racket et les violences policières existent toujours, un étudiant tué à balles réelles à Thiès … L’éducation nationale toujours payée en retard et en grève avec des résultats minables aux examens pour les élèves sénégalais sacrifiés à des programmes accélérés et bâclés…
      La mort 2 enfants talibés brûlés vifs, enfermés dans leur daara à Mbour en décembre 2017, des talibés livrés à la prostitution pédophile à Diourbel en février 2018 et 1 talibé battu à mort à Mpal par son marabout sadique en mai 2018… Le Calvaire des petits esclaves talibés continue, malgré le discours poignant de Macky Sall, en mars 2013, après l’incendie de la Medina à Dakar qui a couté la vie à 9 talibés et le retrait des enfants mendiants des rues en 2016 qui a été un flop complet au bout de 3 jours, faute d’organisation et de structures… Les marabouts esclavagistes ont dispersés les talibés fichés qu’on leur a rendu ??? Dans les autres villes sénégalaises ou jusqu’au Mali et en Mauritanie et le nombre des petits esclaves talibés ne cesse d’augmenter dans un trafic négrier d’enfants sans nom…
      L’immigration vers l’€urope des jeunes sénégalais sans espoir augmente aussi, aux risques de leur vie pour fuir la misère et le Sénégal en est devenu la plaque tournante pour les Canaries, les migrants fuyant le passage par la Libye pour ne pas être mis en esclavage par les mafias Libyennes… La migration de la Jeunesse est encore un échec de Macky Sall, malgré les aides internationales pour la freiner et qui disparaissent tout le temps, tandis que les progénitures des élites se balladent en 4X4 rutilants neufs, sans travail et à rien foutre ???
      Le pouvoir d’achat ne cesse de baisser et le peuple sénégalais survie à 95 % dans le commerce informel, avec les mêmes coupures d’électricité et les pénuries d’eau que sous l’ère Wadienne, avec un tourisme pourvoyeur d’emplois ruiné…
      De Wade à Sall, presque rien n’a changé en 6 ans, sauf quelques kilomètres d’autoroutes, un nouvel aéroport et une nouvelle cité pour ministres à rien foutre, perdus au milieu de nulle part … Un pays surendetté qui attend que le pétrole coule à flots en 2021, source de nouveaux problèmes écologiques et humains… Mais entretemps, il y aura les élections de 2019… Mais, qui mettre à la place de Macky Sall et son bilan plus que mitigé et son équipe de bras cassés ??? Amadou Bâ, le solide ministre de l’Economie, mais il roule avec Macky Sall ???
      Injuste ou Lamentable, pour le moment, c’est toujours le pauvre peuple sénégalais qui trinque, sans eau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :