SIGNALER LES ABUS SEXUELS SUR ENFANTS

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Très bonne initiative et réactivité gouvernementale sénégalaise, car cette cybercriminalité est en pleine explosion dans le monde… Commander sur Internet, des vidéos de viols d’enfants dans les pays pauvres ???
    Voilà encore une belle saloperie de la nature humaine…
    Heureusement que le phénomène a été vite découvert et que les autorités des pays le prennent à bras le corps, dans le monde entier… Heureusement que de nombreux malades mentaux ou sexuels, pervers et pédophiles qui aiment voir de telles vidéos sur Internet, sont facilement localisables, par leur adresse email ou leur système de paiement, ainsi que les parents ou autres proxénètes d’enfants qui tournent les vidéos, les diffusent pour recevoir ces paiements… Nombreux sont ceux qui ont été arrêtés, jugés, condamnés et fichés à travers le monde et comme dit, le responsable de la brigade française de cybercriminalité, çà touche les adultes de tous âges et toutes les couches sociales, confirmée par une commandante thaïlandaise de lutte contre la pédo-criminalité qui dit que les commandes de ces vidéos viennent de tous les coins du Monde…
    Quand à la Justice (du moins en France, dans le reportage), il parait encore bien frileuse devant ce phénomène : elle a condamnée à 2 ans de prison dont 1 an ferme et 1 an avec sursis avec obligation de soins, un trentenaire informaticien français qui avait acheté sur Internet, le viol d’un petit garçon de 10 ans et le viol d’une petite fille de 3 ans, en Thaïlande… La Justice me semble bien faible sur ce coup, car même si ce salaud se cache derrière la curiosité, il a tout de même demander, commander et payer ces 2 viols sur des enfants en très bas âge ??? Effectivement, dans quel Monde, vivons-nous où les violences faites aux enfants se vendent maintenant sur Internet qui ressemble parfois, à une grosse machine de merde !

    Maintenant, il reste que la priorité de Madame la ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection de l’Enfance et de son ministère, est de sortir les 200 000 enfants talibés de l’Esclavage dans de la mendicité forcé et des griffes du trafic d’enfants de la mafia des marabouts esclavagistes d’enfants au Sénégal… Et ne pas se servir, cette nouvelle ignominie sur Internet, encore peu répandue au Sénégal, par rapport à ce qui se passe en Asie, même si le combat contre les viols sur mineurs (hors Internet) sont encore très importants au Sénégal… Pour se dédouaner du sort des talibés au Sénégal et pour faire croire que l’on s’occupe de la Protection de l’Enfance, alors qu’il y a 200 000 enfants talibés esclaves dans les rues du Sénégal et qu’on ne fait rien pour eux au Ministère de la Protection de l’Enfance… Que leur nombre a doublé durant le premier mandat de Macky Sall de 2012 à 2019 et que les trafics d’enfants s’intensifient au Sénégal bien entendu, en Guinée, Guinée Bissau, en Mauritanie et au Mali et qu’ils s’étendent désormais en Casamance, en Gambie et jusqu’au Burkina Fasso où ils n’existaient pas avant…
    => L’Emergence d’un pays où se développe le Trafic, l’Esclavage et l’Exploitation d’Enfants, çà ne fait pas du tout Emergent ! çà s’appelle UN PAYS ESCLAVAGISTE D’ENFANTS QUI LAISSE COMMETTRE UN CRIME CONTRE l’HUMANITE SUR SON SOL ! Y-a-pas photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :