DRAGAGE DE LA BRÈCHE DE St LOUIS

4 réponses

  1. jean-marie dupart dit :

    le problème est que les pêcheurs ont pris cette promesse comme argent comptant alors que techniquement ce projet de draguage semble impossible à réaliser étant donné la quantité et la rapidité avec lequel le sable se déplace dans la brèche.
    Un draguage efficace devrait se faire tous les deux jours minimum avec un vrai grosse drague comme la drague Hondarrabia de Bayonne qui fait la même chose à l’embouchure de l’ Adour avec des flux de sables bien moindre : coût du bateau 4 milliard de francs CFA et coût de l’utilisation annuelle : 2 milliards de francs CFA ….. Qui peut payer cela ici au Sénégal ?

  2. Yvesbzh dit :

    NOUS !!!!
    LES ABRUTIS DE TOUBAB
    ON VA AVANCER L ARGENT
    ET RIEN E SERA FAIT COMME D HAB

  3. stephane dit :

    Tout le genie de maitre Wade,dire qu’il voulait confier aux Sénégalais la gestion d’une centrale nucléaire flottante

  4. issa gibb dit :

    Je ne la connaissais pas celle-là :
    Maitre Wade voulait une centrale nucléaire flottante gérée par les Sénégalais au Sénégal ???
    Déjà que sa brèche Morrocco-Wadienne à Saint Louis n’est pas une réussite avec ses 412 pêcheurs morts
    Une Centrale Nucléaire ??? Ils se la font péter dans la gueule, 2 jours après sa mise en fonction …
    De quoi rayé le Sénégal de la Map Monde avec la contamination radioactive en prime pour des centaines d’années…
    Stop aux conneries ! Occupez-vous de sortir les enfants talibés de l’esclavage avant de jouer avec le Nucléaire !
    Ce serait plus utile, réaliste et sécurisant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :