LE SÉNÉGAL A LA CROISÉE DES CHEMINS

3 réponses

  1. Eddy dit :

    Tt part d’en haut !!! Si la corruption cesse en haut de l’échelle elle cessera à la base. Il suffit que les chefs de file combattent cette corruption et cela s’améliorera. Ds ts ls Ministères, la douane et surtout Ds la police et la gendarmerie sanctions très sévères… Licenciements, prisons, Ds jeunes qui croient en leur métier sortent Ds écoles alors les remplacements St faciles !!!

  2. le chaman dit :

    Laissons ce vieux monsieur croire à toutes ces belles déclarations Sénégalaise, pour nous faire croire que ce pays est vertueux au point d’en être presque le maître étalon! Il suffit d’y vivre 365 jours par an pour mesurer l’énorme différence entre les déclarations et la pratique au quotidien.
    Il suffit juste de suivre le dossier sur la maltraitance des enfants talibés. Les déclarations des politiques et la réalité quotidienne.
    Cela doit faire longtemps que Jean Lévy n’a pas pris le temps de rester avec les popopulations pour écrire ces âneries.
    La brosse à reluire à du mal à résister aux faits.

  3. Réginald Groux dit :

    Difficile tout de même de comprendre comment un intermédiaire qui semble n’avoir rien fait va toucher des milliards qui auraient pu revenir au pays, surtout en se basant sur un contrat signé quelques jours avant l’existence légale de la société bénéficiaire. Le Sénégal doit annuler le contrat. C’est la seule voie pour apaiser le Pays car c’est la voie de la raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :