LA CATASTROPHE DE NDAYANE

4 réponses

  1. JPC dit :

    Pourquoi ne pas envisager l’extension du port en pleine mer?
    Avec les nouvelles techniques, c’est réalisable.
    Rappelez-vous à partir de juin 1944, les alliés l’ont installé.
    Les plages du débarquement ont été préservées.

    • JPC dit :

      Au boulot messieurs les ingénieurs,
      au boulot messieurs les techniciens spécialistes.
      Montrez que le Sénégal est capable d’innover, d’être le pôle de développement le plus moderne et le plus respectueux.

  2. Ndiaye dit :

    Y a une partie en mer et une partie sur le continent.
    Ce qui est gênant dans ces « luttes pour l’écologie » est qu’à y regarder de plus prêt l’argument d’intérêts économiques cachent sournoisement l’argumentaire purement écolo mis en avant.
    Si tu possèdes un hôtel, des villas pieds dans l’eau (sur le DPM..), des terrains de +1000m2, venir mettre en avant l’impact supposé écologique de ce projet, peut amener de la confusion dans les esprits!
    Le Sénégal a un besoin stratégique à long terme pour ce nouveau port, demander une bonne indemnisation et aller ailleurs y a 700 km de cote dans ce pays.

  3. Ndiaye dit :

    Y a une partie en mer et une partie sur le continent.
    Ce qui est gênant dans ces « luttes pour l’écologie » est qu’à y regarder de plus prés l’argument d’intérêts économiques est caché sournoisement par l’argumentaire purement écolo mis en avant.
    Si tu possèdes un hôtel, des villas pieds dans l’eau (sur le DPM..), des terrains de +1000m2, venir mettre en avant l’impact supposé écologique de ce projet, peut amener de la confusion dans les esprits!
    Le Sénégal a un besoin stratégique à long terme pour ce nouveau port, demander une bonne indemnisation et aller ailleurs y a 700 km de cote dans ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :