N’AYEZ PLUS PEUR D’ALLER EN CASAMANCE

7 réponses

  1. oyster dit :

    La différence reste dans le fait que le gouvernement SENEGALAIS peut mettre la main sur ces assassins ,et, qu’ils ne peuvent plus venir sous la protection de YAYA !

  2. DALLA POZZA dit :

    M. Le Ministre n’a toujours rien compris. Il faut arrêter de parler de rebelles, à l’heure actuelle les gens qui ont perpétré ce meurtre sont plus dangereux que les anciens membres du FMDC. D’autre part M. Le
    Ministre comme beaucoup d’autres hommes politiques sénégalais, n’a toujours pas compris que détruire la forêt casamançaise fera mourir le tourisme. Sans forêt plus de couvert végétal, plus de verdure, plus de pluie = la Casamance n’aura plus aucun attrait puisqu’elle ressemblera au Nord du Pays

  3. zeyna56 dit :

    S’ils ne peuvent plus se réfugier en Gambie, il reste qu’ils pourront toujours aller en Guinée Bissau très près de la zone du massacre.

  4. zeyna56 dit :

    Tout à fait d’accord avec vous.
    Ne plus avoir peur d’aller en Casamance?
    Entre le sud de la Casamance qui est en train de redevenir une zone instable et au nord le projet d’exploitation du Zircon qui va bousiller les plages, c’est sûr que les touristes ne vont pas se précipiter.

  5. zeyna56 dit :

    De toutes façons toutes les zones ou règnent la contrebande que ce soit le bois l’ivoire ou l’or sont des zones très dangereuses ou il ne faut pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

  6. issa gibb dit :

    Qu’ils arrivent tout d’abord à arrêter ces « malfaiteurs délinquants » (mots un peu faibles) , plutôt : ces bandits assassins ou ces trafiquants meurtriers ou ces rebelles tueurs…
    Et on reparlera plus tard, du tourisme en Casamance… parce que çà ne donne pas envie d’y aller… en Casamance….
    Quand à la déforestation de la Casamance, il ne faut pas que la mort de 13 jeunes sénégalais tourne à l’hypocrisie du « on ne savait pas »
    Depuis des années, Haidar El Ali dénonce la déforestation de la Casamance et le trafic de bois rares par la Mafia Chino-Mouride avec la bénédiction du dictateur gambien Yaya Jammeh.
    L’année dernière, le Ministre des Armées, Augustin Tine est venu en personne, constaté les dégâts de la déforestation en Casamance et une force de surveillance des forêts avait été annoncée, avec tous les convois de bois contrôlés… Combien de temps, çà a duré ???? L’arrivée au pouvoir en Gambie d’Adama Barro avait donné un espoir, vite émoussé et déçu….
    Aujourd’hui, avec 13 morts assassinés, on redécouvre l’existence la déforestation de la Casamance, le trafic des bois rares et les groupes armés de trafiquants ???
    L’Hypocrisie a un tel niveau quand il y a 13 jeunes morts assassinés, est à gerber, de la part des autorités sénégalaises…
    Les pourparlers de paix pour qu’il n’y ai ni vainqueur, ni vaincu, paraissent bien dérisoires quand on se retrouve avec 13 morts et 6 blessés, en Casamance
    Trop habitués à enfumer les électeurs, les masses et le peuple sénégalais, ils ne savent plus quand on doit se taire ou dire la stricte vérité… Triste et Lamentable !

  7. linlin dit :

    Sans moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :