JOURNÉE SENEGALAISE DES DÉCHETS

5 réponses

  1. JPC dit :

    Ramasser les déchets c’est très bien mais où sont les usines de recyclage?
    Où en sont les projets de construction? Pourquoi ne pas favoriser la construction d’usines le long du chemin de fer dans des zones dites « défavorisées sur le plan économique où il y a de la main d’œuvre »? Transport par chemin de fer correspond à moins de pollution? Que dit le PSE sur ce sujet?

    • Ditch dit :

      Ces plastiques ne se recyclent pas dans des conditions économiques fiables ca veut dire que ca revient trop cher pas d’acheteur . Une seule façon de les utiliser en faire un carburant en les brûlant pour faire de l’électricité cela dans des centrales concues pour cela . La technique existe

      • JPC dit :

        Il faut recycler ce qui, actuellement, peut l’être (exemple le papier et certains plastiques exemple la décharge de Thiès à l’initiative d’une femme sénégalaise) Brûler les autres déchets (pneus dans les fours de cimenterie) est une solution à court et à moyen terme. Produire de l’électricité: les centrales photovoltaïques diminuent la pollution atmosphérique et reviennent moins cher que la construction et surtout l’entretien des centrales thermiques de destruction des déchets. Dans un futur proche apparaîtra le recyclage du matériel informatique et des téléphones portables: le technique existe déjà et permet de récupérer des matériaux précieux à valeur ajoutée (ex.: l’or)

  2. Bernard dit :

    Modou Fall, surnommé «l’homme plastique», prêche dans le désert ! Mais il a droit à tout notre respect car c’est un des seuls qui a compris le problème. Cependant, ramasser les déchets c’est bien, mais pour les mettre où ? Il n’y a aucune usine pour le recyclage ! Et pourtant, les milliards sont dans les caisses du gouvernement !

  3. JPC dit :

    Les emballages destinés aux déchets: évidemment ce sont les consommateurs qui les payent. Ne faudrait-il sensibiliser certaines
    entreprises à revoir leurs manière d’emballer leurs produits? Le système actuel doit être mieux réparti entre les consommateurs et les fabricants.
    Le consommateur peut-il être le seul à payer pour le produit et son emballage et payer de nouveau pour la destruction ou le recyclage d’emballages superflus?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :