LES UNIVERSITÉS EN ÉBULLITION

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Ce n’est pas la première fois que la police sénégalaise tue à balles réelles, des étudiants ou de simples citoyens sénégalais …. Ce n’est pas rare, comme cité dans l’article ci-dessus… Et les cas d’étudiants tués en 2001 et 2014 sont plus nombreux que çà au Sénégal !
    Souvenez-vous des violences policières et militaires contre les taximans de Louga en 2017…
    Souvenez-vous du sauvage tabassage policier d’une rare violence, des étudiants manifestants pacifistes pour avoir simplement un professeur supplémentaire à Thiès en 2016…
    Souvenez-vous des 6 manifestants martyrs tués à balles réelles par la police pour avoir manifesté contre la 3° candidature anticonstitutionnelle de Wade pour l’élection présidentielle à Dakar en 2012 …
    Plus, les dénonciations internationales des tabassages meurtriers dans les commissariats par les policiers sénégalais et par les gardiens dans les prisons sénégalaises…
    Des assassinats de citoyens sénégalais par des fonctionnaires dépositaires de la loi, auxquels on peut ajouter la liste des enfants talibés assassinés par les marabouts maltraitants et sadiques qui ne cesse d’augmenter en toute impunité…
    Les condoléances hypocrites du Président Macky Sall à la famille de l’étudiant assassiné ne trompe plus personne… Un pays qui tire sur sa jeunesse et tue à balles réelles un jeune étudiant n’est pas une démocratie r!
    Un pays qui laisse des élèves talibés en esclavage de la mendicité forcée, n’est pas une démocratie respectable !
    Le malheur au Sénégal, c’est que ce meurtre d’étudiant sera à la fin des émeutes, récupéré par les confréries religieuses par leurs appels au calme… Ils passeront une fois de plus pour les sauveurs de la paix et de la stabilité dans le pays et ils continueront à tenir le peuple dans la misère, l’ignorance et leur soumission obscurantiste de la religion… Sans compter les jeunes sénégalais écoeurés qui iront se jeter dans les bras des intégristes djihadistes qui leur promettent un avenir meilleur… Ainsi démerge vers le bas, ce pauvre Sénégal, à chaque fois ou comment la jeunesse sénégalaise se fait baiser à chaque fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :