PORTRAIT DU NOUVEAU MAIRE DE DAKAR

6 réponses

  1. Béatrice BRUN dit :

    Super c’est une femme !
    Messieurs les debatteurs, votre sentiment à cette nomination ?

    • Falbala dit :

      Etre une femme, c’est une chose, avoir les compétences pour assumer le poste en est une autre ! Quand je lis qu’elle est entrée en politique pour « combler le vide » après son divorce…. je suis sceptique !

  2. Falbala dit :

    Etre une femme, c’est une chose, avoir les compétences pour assumer le poste en est une autre ! Quand je lis qu’elle est entrée en politique pour « combler le vide » après son divorce…. je suis sceptique !

  3. issa gibb dit :

    Bonjour Madame ! Bonne Chance et Bon Courage pour diriger une ville aussi bordélique et polluée qu’est Dakar ! Eviter aussi, les caisses noires… çà ne porte pas chance, comme à votre mentor que vous remplacez !
    C’est bien dommage, car un duel Macky Sall- Khalifa Sall aux élections de 2019, aurait été plus qu’intéressant :
    Au Sénégal, c’est le candidat qui a fait de la prison qui gagne les élections suivantes ??? Pas cette fois, Macky Sall a bien bouclé le système judiciaire et le système électoral pour en faire un boulevard pour lui en 2019…

    En attendant, Madame la Mairesse de Dakar, si vous pouviez vous pencher sur les problèmes écologiques de Dakar : sa pollution atmosphérique, son insalubrité , le ramassages et la destruction des ordures… En plus de s’occuper, de la misère des plus pauvres habitants, des enfants des rues à ne pas confondre avec les enfants talibés mendiants dans les rues et la circulation au péril de leur vie pour enrichir leurs marabouts et peut être lutter contre ce trafic et esclavage d’enfants innocents à Dakar au XXIème siècle, seraient de bonnes choses…

    Ou peut être penser à 65 ans, à laisser la place à un plus jeune, comme dans d’autres pays et prendre une retraite bien méritée à servir votre patrie… Car pour faire émerger le Sénégal, il y a du boulot !… Même le gros patapouf de 130 kilos, n’y arrive pas depuis 6 ans, dans une fin de mandat catastrophique avec les pénuries d’eaux dans Dakar et ailleurs, avec la sécheresse et les risques de famine au Nord-Est du pays, les inondations annuelles, les coupures électriques, l’insécurité routière, le racket et les violences policières, l’insuffisance alimentaire, le sans emploi pour la population et surtout sa jeunesse, les hôpitaux qui manquent de tout avec une mortalité infantile à 50 % des moins de 5 ans, l’échec de l’éducation nationale avec 70 % de la population analphabète, que 37 % des enfants sénégalais scolarisés, la disparition du français et les mauvais résultats aux examens, le statut inférieur des femmes, les mariages forcées de mineures, l’excision encore existante, le trafic et l’esclavage des enfants talibés, les daaras maltraitantes qui fabriquent des futurs adultes ignorants et tarés, la corruption endémique, le détournements des aides internationales et le surendettement du pays, etc… Inch a Allah ! Place aux jeunes, avant que çà pète grave à Dakar ou ailleurs, dans tout le Sénégal …

  4. Béatrice BRUN dit :

    Madame le Maire
    Objet : empoisonnent chiens de Dakar

    Toutes mes felicitations pour votre nomination.
    Je me permets d’aborder un sujet qui me tient à cœur, celui de la protection animale:
    Votre predecesseur, Mr Khalifa Sall, utilisait une méthode barbare, d’un autre temps, abjecte, pour tuer les chiens « errants » dans sa Ville de Dakar : l’empoisonnement au sulfate de strychnine (mort atroce dans d’énormes souffrances)
    Il serait judicieux, pour l’image de Dakar et de sa Banlieue, d’utiliser des méthodes moins invasives… et c’est un euphémisme…
    J’ai la conviction Profonde que l’ordre des Vétérinaires du SENEGAL sera en phase avec moi.
    L’animal est un être sentient qui éprouve des émotions, la peur et les souffrances comme la Joie.
    Les animaux non humains sont mus par le même « vouloir vivre  » que nous.
    Rien ne nous autorise a les priver sans raison, de leur Existence, et a leur infliger des souffrances parfaitement évitables.

    Avec tout mon respect.
    Béatrice BRUN
    Saly
    Le 4 septembre 2018

    • issa gibb dit :

      Il n’y a pas que Khalifa Sall qui empoisonne les chiens errants au Sénégal !
      Même, en apprenant ce que fait ce salaud aux chiens… Qu’il reste en prison et qu’il y crève, lui aussi !
      J’avais offert un jeune mouton à un de mes filleuls au Sénégal pour son anniversaire… 6 mois après, j’ai appris que la bête avait été empoisonné dans le village et enterré car inconsommable à cause du poison…
      Les responsables sont inconnus, mais les présomptions vont vers des voisins vengeurs, d’anciennes histoires entre familles, de rancoeurs pour des bagarres entre enfants ou par simple jalousie entre voisins…
      Ils sont pauvres à bouffer des insectes, des écorces et du sable et ils vont empoisonner des animaux qui peuvent les nourrir pour des querelles de voisinage ??? Comme des voisins stupides qui te crèvent les pneus parce que tu as pris leur place sur le parking de 200 places … Plus grave, comme les crimes d’honneur sur les femmes en Turquie ou les visages de femmes brûlés au vitriol au Pakistan, pour laver l’honneur des familles … Nous sommes encore dans des cas de Grande Intelligence et de Grande Civilisation ??? ??? ???
      De plus, je ne sais même pas, si il y a un ordre des vétérinaires au Sénégal et beaucoup d’Associations de protection des animaux au Sénégal ??? Mais, c’est avec plaisir que j’ai lu que le parc de moutons pour la Tabaski 2018 n’avait pas été entièrement vendu à cause de la cherté des animaux dans cette fête païenne qu’elle est devenue au Sénégal, juste pour épater les voisins… Et lire aussi que 35 % des musulmans avaient abandonné la pratique de l’égorgement des moutons à l’Aïd ou Tabaski 2018, en France… Considérant que cette pratique religieuse était rétrograde et dépassée et qu’elle s’apparentait de trop près, aux assassinats des terroristes islamiques à l’arme blanche sur des victimes occidentales innocentes… Par respect à ses victimes : du père Hamel aux 2 jeunes étudiantes innocentes, égorgées à Nice et les autres… Comme quoi, les mentalités parmi ces croyants, évoluent doucement pour sortir de l’Obscurantisme et de la Barbarie… Tandis que d’autres s’y enfoncent !
      Un Rite hors d’âge : Celui d’un père qui doit sacrifier son fils à Dieu pour lui prouver sa Foi, avec un pauvre bélier qui passait par là … C’est Impossible! Dieu est Amour ! Il ne veut pas de Sacrifices d’enfants et encore moins, des Sacrifices d’animaux qu’ils soient religieux ou païens, même si pour manger de la viande, il faut tuer l’animal… Ce n’est qu’une invention humaine et religieuse pour soumettre les peuples !

      Par contre, il y a aussi, au Sénégal, de nombreuses, plus d’un millier d’Associations Humanitaires que de nom, pour les droits des enfants talibés au Sénégal…. Mais la majorité d’entre elles et c’est triste de le dire, sont là pour profiter des subventions et des dons charitables internationaux pour vivre confortablement au soleil du Sénégal… En se dédouanant seulement, en donnant à manger et des vêtements aux enfants talibés qui seront aussitôt revendus par leurs marabouts… Des profiteurs irresponsables qui ne comprennent toujours pas et pour cause, qu’ils encouragent l’esclavage des enfants talibés sous couvert de l’Humanitaire, tout comme, les marabouts sénégalais tiennent les enfants talibés, dans l’esclavage de la mendicité forcé pour s’enrichir sur leurs dos, sous couvert de l’Apprentissage du Coran…
      Alors que ces Associations douteuses feraient mieux d’aider à éradiquer ce système esclavagiste abject d’enfants du Sénégal au XXIème siècle : En finançant des avocats honnêtes, sérieux et convaincus de ce fléau humain, pour faire condamner des marabouts esclavagistes et maltraitants d’enfants… Leurs recruteurs et les passeurs, ainsi que les commanditaires de ces trafics d’enfants… Ceux qui livrent leurs élèves à la mendicité forcée dans l’insécurité de la rue… Les maitres violeurs et ceux qui livrent leurs élèves à la prostitution pédophile pour faire encore plus d’argent… Ou ces faux-enseignants religieux, meurtriers de leurs élèves talibés par des tabassages hors d’âge, sadiques et à mort …
      Tout aussi que, pour favoriser les rares retours des enfants talibés esclaves dans des daaras nauséabondes, dans leurs familles respectives ou dans leurs pays d’origine … Pour lutter contre le trafic et le nombre d’enfants talibés esclaves qui ne cesse d’augmenter dangereusement pour l’avenir même du Sénégal…
      Dans ce pays où les animaux sont mieux traités que les enfants talibés… Encore une Grande Hypocrisie de la Religion Islamique Confrérique et Maraboutique dévoyée du Sénégal au fric facile par la mendicité forcée d’enfants innocents… Alors que la vraie religion musulmane, l’Islam et le prophète Mahomet interdisent la mendicité dans le Saint Coran !
      Cherchez l’erreur, Inch a Allah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :