PRÉVISIONS D’UN HIVERNAGE FAIBLE EN PLUIES

1 réponse

  1. NDIAYE Alioune dit :

    Mon souhait le plus ardent est que l’on assiste à tout le contraire de ces prévisions. Mais ça reste une prière, qui ne remet pas en question la base scientifique des prévisions de l’ANACIM.
    Comme on dit chez nous en cas de prédications défavorables lors des khoyes, « yalna nguène fènne »! Pour le plus grand bonheur des paysans et des éleveurs…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :