BRAQUAGE EN CASAMANCE

9 réponses

  1. vavat dit :

    et voila ca continue….donnez leur indépendance et on en parle plus arretons le tourisme voila ce qu ils veulent ces dégénérés????? il faut faire quelque chose vous croyez pas? chaque gouvernement successifs…. n ont rien pu faire face a ces brigands de grands chemins !!!! y en a marre !plus personne ne veut aller en casamance !!et pour cause…le western aux coins des routes impossible de rayer de la cartes ces nuisibles !!!promettons une rancon pouvant permettre l arrestation et la prison a vie a tout ces nuisibles qui vivent en marge de la société ….bonne journée (si on peut dire )

  2. flopat dit :

    c’est le moment au president de prendre les bonnes decisions…… pourquoi pas proposer une mise a prix de la tete de ces tarés……. je suis certaine que des gens les denonçerons……

  3. NN dit :

    Une vrai bande de débile, même un poisson rouge à plus de cervelle !

  4. issa gibb dit :

    C’est la nouvelle relance du tourisme en Casamance, promise par Macky Sall en visite dans cette même Casamance, la semaine dernière, dans tout son exotisme barbare et sa teranga armée…
    Quelle tristesse pour cette pauvre Casamance !

  5. Xx dit :

    On se demande pourquoi rien ne fonctionne pour sortir cette région d’une situation qui dure et perdure. Il serait temps de « prendre le taureau par les cornes » et d’apporter la paix à cette belle Casamance ; ceci relève des hautes autorités du pays…

  6. Béatrice BRUN dit :

    Le problème doit être plus complexe qu’il ne paraît !
    La Police et la Gendarmerie connaissent leur travail au Sénégal.
    VAVAT a raison: il faut durcir les peines par le pouvoir législatif.

  7. trevidic dit :

    Bonjour,
    Il faut de l’autorité et ceci immédiatement ; donc des actes!…
    Il s’agit d’une ou plusieurs bandes qui sous couvert d’une pseudo indépendance veulent continuer les trafics bois, drogues pour leurs profits, et ,ceci sans tenir compte de la population de la Casamance.
    Le tourisme ne peut repartir sous la menace de bandits .

  8. PDP dit :

    Il faudrait avant tout que la population locale ait le courage de se lever face à ces gens là. Il y a trop de collaboration voulue ou subie mais pas franchement de volonté de se dégager de ce pétrin. Certains en jouent trop et gagnent au passage. Il y a ce fatalisme, cette résignation et pas de collaboration avec les autorités.

  9. Béatrice BRUN dit :

    PDP
    Je le pense aussi.
    D’où mon mot  » situation complexe… »
    Il faut savoir dire Non quand on ne veut plus de quelque chose.
    Béatrice BRUN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :