SANDAGA EN FEU

12 réponses

  1. Xx dit :

    Ces incendies successifs sont tout de même surprenants ! C’est donc le 6ème marché en feu ces derniers temps… Problèmes de sécurité ? ou quoi ? quels en sont les véritables raisons ?

  2. Manet dit :

    Certainement des intérêts commerciaux… ces marchés typiques et fréquentés gênent sans doute des groupes commerciaux…

    • Pdp dit :

      Je pencherai bien pour cette hypothèse: emplacement en centre ville et pression immobilière. Tout de même bizarre ces incendies en chaîne depuis qq mois

  3. Mm dit :

    O les africains arêtes de dire que c’est mystiques ils font chercher les causes de tout c’est incendies

  4. francoise PLESSARD dit :

    Que se passe-t-il dans le pays de mon enfance ? Je ne voudrai pas dire mais il faudrait se calmer !

  5. Samba dit :

    Non ligeeyoul

  6. esteban von f dit :

    a qui profite le crime?…certains marchés detruitd ont ete cede en concession a des entreprises privees… bizarre non?

  7. bahfir dit :

    Oui cela semble suspect ses incendies à répétition visant les meme lieu .

  8. Chantal Dieudonné dit :

    Perplexe quant aux véritables causes de cet incendie !!!!!!! Plus que suspect !!!!!!!! Le crime profite certainement à certains. Eceurée de voir comment notre monde, le monde du pognon, est prêt à tout pour parvenir à ses ignobles fins.

  9. issa gibb dit :

    C’est devenu plus que Bizarre, tous ces anciens marchés qui brûlent en si peu de tant, doivent servir des intérêts commerciaux et immobiliers, ainsi que l’implantation des supermarchés étrangers plus rentables pour le trésor public sénégalais… Tout cela, programmé et initialisé par l’Etat Sénégalais !
    L’anarchie, l’irresponsabilité, l’incivisme et les installations électriques des Sénégalais n’expliquent plus ces incendies de marchés à répétition… Ils éliminent lâchement et hypocritement les petits marchands de l’économie informelle qui ne rapporte rien à l’Etat Sénégalais !

  10. Casala betty dit :

    Dans mon enfance il a été demandé à maintes reprises aux baraquements au bord de l’autoroute de déguerpir. Pour y construire des maisons a loyer modere Une fois, deux fois, puis un matin en venant de Hann pour rentrer sur Dakar on a constate un énorme brassièr se consumeant. Les pompiers faisant barrière vers l’Obélisque il me semble . Puis les constructions ont commencé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :