L’ENSEIGNEMENT PRIVE AURA SES AIDES

2 réponses

  1. Bernard dit :

    Enfin de l’argent bien investi ! Beaucoup de familles font de gros efforts pour mettre leurs enfants dans le privé. Mais il ne faut pas oublier l’école publique = là, il y a encore à faire !

  2. issa gibb dit :

    Tout à fait d’accord, il faudrait qu’à l’exemple du ministre de l’économie Amadou Bâ pour les établissements privés de l’Enseignement Supérieur au Sénégal pour éviter une révolte généralisée des bacheliers et des étudiants qui grondent avec un des leurs, Fallou Sène mort assassiné à balles réelles par la police , le ministre de l’Education Nationale, Serigne Mbaye Thiam se mette au boulot pour relever le niveau scolaire de l’école publique sénégalaise, en dialoguant, respectant et en payant les enseignants sénégalais, régulièrement et dans les délais mensuels comme dans tout état compétent et responsable…
    Construire des écoles dignes et opérationnelles, rénover les écoles colonialistes laissés volontairement à l’abandon du temps qui seraient bien utiles dans certains quartiers, etc… Car les petits écoliers sénégalais deviendront grands et manifesteront aussi… Et les autorités tireront encore sur sa Jeunesse à balles réelles ??? Jusqu’à quand ???

    Quand à la Ministre de la Bonne Gouvernance et de la Protection de l’Enfance, remplaçante de l’incompétente Mariama Sarr planquée à la Fonction Publique où elle peut encore mieux rien foutre et dormir tranquillement, on attend encore les actions de cette nouvelle ministre, Ndèye Ramatou Guèye Diop pour la protection des enfants au Sénégal : Sortir les enfants mendiants de la rue, fermer les daaras maltraitantes et esclavagistes des élèves talibés, remettre les enfants talibés dans leurs familles et l’école publique ou dans des daaras sous contrôle de l’Etat avec apprentissage du français, du calcul et des sciences, sans mendicité dans les rues…

    Pour le moment, la seule intervention de Mme N.D.G Diop se borne à l’éternelle hypocrisie du :  » C’est la Volonté de Dieu, mais on aurait pu éviter çà » ??? Lors de sa visite en décembre 2017, après l’incendie de la mosquée-daara en construction où on périt 2 enfants talibés, Cheikh Tidiane Sarr (13 ans) et Djinn Sarr (13 ans) parce qu’ils étaient enfermés par un marabout absent. Les voisins alertés par les cris des enfants ont défoncé les portes et sauvé 6 autres talibés, mais pas les 2 petits cousins talibés innocents… Un cas parmi tant d’autres… Mais pour la Protection de l’Enfance, la copie est à revoir entièrement au ministère et par le gouvernement sénégalais, en général et pour les talibés, en priorité !

    En plus de la mendicité forcée, il y a les enfants talibés maltraités et sévèrement battus (Saint Louis août 2015, Saint Louis avril 2016…) ou enchainés dans les daaras (Touba mai 2015, Saint Louis novembre 2015, Diourbel février 2016, Saint Louis juin 2016… ), tués en mendiant dans la circulation ( Saint Louis mars et avril 2016…), d’autres morts de malnutrition ou laisser sans soins (Touba septembre 2015…), les enfants talibés violés par leurs marabouts dans les daaras (Guédiawaye novembre 2014, Rufisque janvier 2015, Touba juin 2015, Diourbel janvier 2016, Mbour décembre 2017…) ou prostitués à des réseaux pédophiles par leurs marabouts (Thiès mars 2015, Diourbel décembre 2017…), ceux qui périssent dans les incendies de leurs daaras parce qu’ils sont enfermés ou enchainés, incapables de fuir (Medina de Dakar mars 2013, Darou Mousty décembre 2016, Mbour décembre 2017 cité ci-dessus…), les élèves talibés laissés sans surveillance adulte, blessés au couteau ou égorgés par des drogués ou des malades mentaux (Thiès août 2015, Kaolack en 2016… ) ou battus à mort par des marabouts sadiques et meurtriers (Yeumbel juillet 2015, Louga février 2016, Thiaroye avril 2016, Parcelles Assainies juin 2016, Mpal mai 2018…), avec tentatives d’enterrements illégaux des corps des petites victimes (Thiaroye avril 2016, Touba juin 2016, …) ou les corps de 2 enfants talibés morts jetés dans la décharge de Grand Yoff comme seules sépultures (en mars 2015,…), etc…
    (La majorité de ces données proviennent du rapport du 28 juillet 2016 de Human Rights Watch et de la PPDH, plateforme pour la Promotion et la Protection des Droits de l’Homme en Afrique de l’Ouest).
    A ajouter, à la recrudescence des excisions des fillettes pourtant interdites depuis 1999, les viols d’enfants mineures en milieux scolaires et familiaux et les mariages forcées de mineures à des adultes pédophiles, etc…
    Pour l’Education et Protection de l’Enfance, le Sénégal peut mieux faire… Même, se réveiller !

    Parce qu’on assiste à chaque fois, que l’Etat sénégalais joue à faire peur en direction des maitres coraniques… Mais après, plus rien… On retombe toujours dans les mêmes travers… Pire, le nombre des enfants talibés esclaves et leur traite négrière ne cesse d’augmenter au Sénégal… Aucun autre pays musulman, n’accepte à ce niveau, la mise en esclavage d’enfants (200 000 enfants talibés esclaves au Sénégal) avec le Prophète Mohamed qui interdit la mendicité des enfants dans le Saint Coran ???
    Quel est ce monopole religieux, abject et inhumain que se permet le Sénégal, à la face du Monde et sur le dos de l’Islam ??? Il serait temps de sortir de cette hypocrisie pseudo-religieuse de l’apprentissage du Coran dans n’importe quelles conditions, aux mains d’escrocs professionnels trafiquants d’enfants, de ce Crime de l’Humanité qu’est « l’Esclavage Moderne » (comme ils disent) d’enfants parce qu’ils sont pauvres, noirs et innocents… Bien sur, il faut lutter contre le système mafieux maraboutique et faire condamner les marabouts esclavagistes et négriers d’enfants, dénoncer le laxisme de l’Etat sénégalais et sa Justice corrompue et indifférente aux souffrances des petits esclaves talibés… Mais aussi, pointer du doigt, le silence ahurissant des religieux confrériques du Sénégal… Honte à eux, Honte au Sénégal, Honte aux sénégalais !
    Le Sénégal retrouvera son honneur et sa dignité bafoués par des pourritures humaines sataniques, esclavagistes d’enfants qu’en sortant les enfants talibés de l’esclavage et leur rendre tous leurs droits d’enfants, de citoyens et d’êtres humains… Inch a Allah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :