PROTEGER LES FORÊTS SENEGAMBIENNES

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Qu’ils se dépêchent à signer leur accord contre la déforestation et qu’ils se donnent les moyens de lutter contre la déforestation, le trafic et le braconnage, sinon la Gambie et la Casamance vont se retrouver chauves comme des crânes d’œufs.
    Le trafic a repris ??? Je croyais que le Sénégal avait envoyé un grand général pour lutter contre le trafic, il est déjà reparti, le grand fainéant médaillé à rien foutre ???
    Première mesure obligatoire : Renommer Monsieur Haydar Ali, ministre responsable de la lutte contre la déforestation et du trafic du bois avec les pleins pouvoirs législatifs, juridiques et militaires dans ce combat écologique, malgré l’opposition mouride, pour faire preuve d’un peu de courage, d’autorité et d’indépendance.
    ALLAH JACTA EST !

  2. oyster dit :

    Le trafic reprend ,et cela était prévisible dans un premier temps car YAYA était parti avec la caisse !…………..
    HAYDAR ALI peut retourner la situation ,car il est énergique et honnete.
    lIl est nécessaire pour le pouvoir de DAKAR de faire preuve immédiatement d’autorité ,car le laxisme renforce l’opposition de quelques religieux ..
    Attention ne rien faire peut compromettre le difficile équilibre du pouvoir……
    MACKY SALL est pourtant assez habile pour faire l’équilibriste.

%d blogueurs aiment cette page :