LA PÊCHE ARTISANALE EN GRAND DANGER

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. jack le tiof dit :

    vous pensez a qoi quand les chinois et les turcs font des cadeaux ( a vos dirigeants pas au peuple)? c’est pour mieux vous prendre vos ressources bien sur

  2. ivan dit :

    Le mal est fait; en 2019, Greenpeace a présenté le résultat de son étude aux autorités du Sénégal et a lancé un cri d’alarme pour la suppression immédiate des licences accordées aux usines de farine à poisson… Depuis, ces usines, qui théoriquement ne devraient traiter que les déchets (têtes, arètes…), continuent à produire et de nouvelles apparaissent. Si, en plus, arrivent des bateaux usine à farine, il ne va falloir que quelques années pour transformer ce qui était une des côtes les plus poissonneuses du monde en un désert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :