SÉNÉGAL ÉCOLOGIE

5 réponses

  1. Reyser dit :

    Ça rassure de savoir que ça a été confié à Haïdar El Ali.

  2. Stephane dit :

    Nous verrons bien,brasse beaucoup de vent cet Haïdar El Ali.Le filon vert est tès bon

  3. trevidic dit :

    Rassurez vous si le » vent » est contraire il devrait donner sa démission ,ceci dit
    ce poste est sensible par ce qu’il peut représenter à savoir bousculer des habitudes
    et des intérêts ….
    Il s’agit d’un homme intègre en qui nous souhaitons bon courage.

  4. Jean Marie Dupart dit :

    Pays de contradiction et souvent schizophrène. On reconstruit la muraille verte , ( qui est le seul objectif nommé d’Ali Haidar) . On nous parle d’agriculture durable Et pendant ce temps la le PEDIDAS octroie des terres pour l’agriculture intensive et la on deforeste et arrose en dépit du bon sens dans un pays Sahelien. Pour cette année dans le Nord du Sénégal des milliers dectares de brousse rasés et des millions de litres d’eau utilisés a faire du mais où du melon entre autres…. il va falloir un jour faire un vrai choix

  5. flopaty dit :

    article ahurissant !!!!! de contradiction……. reste Haidar qui comme il en a l’habitude va s’investir a fond, ……et qui risque d’etre fort déçu…car au gouvernement ça ne suivra pas…..et si le vent tourne , il sera remercié une fois de plus….l’ecologie au senegal c’est perdre son temps, j’y vis depuis 10 ans j’ai essayé vainement de faire cultiver autrement, mais impossible, on arrose a plus soif, jusqu’a foutre le mildiou dans les tomates et les courgettes … a tout faire crever….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :