LA CORRUPTION AU SÉNÉGAL

5 réponses

  1. issa gibb dit :

    J’avais déjà lu, cet article sur le site du journal Leral :  » La corruption au Sénégal, une endémie nourrie et entretenue au sommet de l’Etat » par Mony Niang qui fait le bilan de la corruption étatique sous les 2 derniers présidents du Sénégal, Me Wade & son dauphin Macky Sall réunis, pendant ces derniers 19 ans, sans concession et langue de bois…
    Cela me rappelle un premier commentaire qui stipulait qu’un pays voué une politique permanente de corruption par ses élites et dans le mensonge permanent de lutte contre cette même corruption, ne peut pas se développer… Et nous voyons bien que le peuple sénégalais reste majoritairement dans la misère avec des conditions de vie ou de survie de plus en plus précaires dans un Sénégal qui reste un des pays les plus pauvre de la planète… Malgré toutes les aides et perfusions internationales qui sont détournées par une poignée de politiciens corrompus assoiffés de pouvoirs et leurs complices religieux assoiffés de luxe et de privilèges, sans grande religiosité et sans grande humanité allant jusqu’à mettre des enfants noirs innocents, les talibés esclaves dans la mendicité forcée pour s’enrichir honteusement sous couvert de l’apprentissage du Coran ???
    Drôle et Pauvre pays où Corruption étatique et Corruption religieuse esclavagiste d’enfants sont complices et intimement liées !

    La corruption est un Sport National au Sénégal et à la sortie de la défaite de Lions à la CAN 2019, avec une équipe sénégalaise qui pourtant n’a pas démérité, mais qui a encore oublié qu’il faut marquer des buts et lâcher la grappe à Allah pour gagner un match ou une finale de football pour devenir des adultes responsables en dissociant la Religion et le Sport… Même si Allah ne peut faire gagner un pays où des enfants sont esclaves !
    La prière finale d’Aliou Cissé et des Lions sur la pelouse du stade du Caire, célébrant leur défaite, était inutile, voire ridicule avec un Idrissa Gana Gueye qui était le seul à être détaché de ce mauvais cirque… Ce n’est pas l’endroit pour prier, il y a des mosquées pour cela ou de simples prières individuelles introspectives pour parler avec Dieu (s’il existe) ou lui demander son aide, avec recueillement dans le silence, hors d’un terrain de foot hurlant…
    J’ai préféré de loin, l’accueil enthousiaste et hurlant des supporters sénégalais au retour des Lions, de l’aéroport LS Senghor et pendant le trajet de 4 heures jusqu’au palais présidentiel à Dakar … Preuve qu’après leur déception de la veille, le peuple sénégalais ne tenait pas rigueur à leur équipe nationale, même s’il s’accroche encore et toujours à cette notion éternelle de la « Volonté de Dieu » pour faire passer la défaite, après cette même « Volonté de Dieu » pour espérer la victoire ??? Plus cons versatiles, tu meurs !
    Avec en effet des marabouts plus que silencieux pour cette nouvelle défaite footballistique qu’ils ne l’auraient pas été en cas de victoire à la CAN 2019 gagnée que par la seule « Volonté de Dieu » ??? Encore raté pour eux, comme pour leurs fausses prévisions de victoire au Mondial 2018 en Russie ! Bis repetita, Allah ne peut faire gagner un pays où des marabouts mettent des enfants innocents en esclavage !
    Par contre, le cadeau de 20 millions de francs CFA par joueur, annoncé par le Président Macky Sall, passe plus mal en travers de la gorge, pour des footballeurs déjà millionnaires, des joueurs Africains déjà, les mieux payés dans leurs clubs respectifs européens, puisque aucun d’entre eux n’évoluent et qui se sont exilés du Sénégal pour faire carrière… c’est encore une grosse ardoise à sortir, dans un pays surendetté où le peuple sénégalais reste dans la misère et manque de tout ??? Peut être que Macky Sall attend une grosse enveloppe chinoise ou internationale pour payer ses récompenses ou il va taper dans l’enveloppe des 250 000 millions de dollars de son frère Aliou Sall dans l’affaire Petro-Tim ???

    Un deuxième commentaire m’a aussi interpellé sur la toile… « Après cette défaite en finale de notre méritante équipe nationale qu’il faut vite oubliée, il est temps que le peuple sénégalais se prenne en mains et devienne adulte responsable, pour virer nos politiciens incompétents et corrompus, sortir de l’obscurantisme religieux et de nos superstitions arriérées, sortir de la soumission à nos religieux peu scrupuleux et assoiffés de luxe et de privilèges, sortir les enfants talibés de leur honteux esclavage et assurer nous-mêmes un meilleur avenir à nos enfants et s’occuper d’Aliou Sall pour le jeter en prison… » Sacré programme pour le Sénégal !
    Mais, à y regarder de plus près, Allah le Tout Puissant a fait gagné une équipe très violente au foot avec une montagne de fautes non sifflées par les arbitres jusqu’à parler de corruption, une fois de plus… Mais, une victoire pour un pays, l’Algérie où le peuple et sa jeunesse se révolte contre 25 ans de pouvoir « super-corrompu » et sortir d’une dictature militaire qui ne leur a laissé aucun d’espoir en l’avenir depuis leur Indépendance en 1962…
    Et « Il » a fait perdre une belle équipe sénégalaise méritante qui se consolera avec sa place de Vice-Championne d’Afrique comme en 2002, son Trophée de l’équipe la plus « Fair Play » du tournoi CAN 2019 pour son respect du jeu et des adversaires… Sans armes à la main, Monsieur le Président du Sénégal, car c’est du Sport, pas une Guerre ou de la politique étrangère… Avec le trophée bien mérité de Meilleur Jeune Joueur pour Krépin Diatta (20 ans) après les idiotes allusions sur son physique… Mais aussi, la défaite de l’Equipe d’un pays fataliste et lâche pour être un pays esclavagiste de plus de 200 000 enfants talibés mendiants ! Inch Allah…

  2. Francia dit :

    enfin le retour de commentaires qui me parlent !
    oui Dieu , s’il existe ne peut pas aussi jouer au foot !
    mais il faudrait bien qu’il fasse quelques chose pour sauver des griffes des marabouts ces milliers de gamins !
    merci Issa !

  3. le chaman dit :

    Comme cela fait du bien de replacer les choses en perspective. Mais d’où attendre les solutions? Le diagnostique est avéré mais qui pour mettre en oeuvre les solutions indispensables pour ce pays qui s’enfonce dans la misère un peu plus chaque jour.

  4. Réginald Groux dit :

    Je l’ai dit et redit mille fois dans ces colonnes : déclaration de patrimoine pour tous ceux qui sont exposés à la corruption, des plus grands – ministres – aux plus petits – gendarmes. Et déclaration des éléments du train de vie avec contrôle régulier.
    Ça ne résoudra rien de définitif dans l’immédiat mais ça aurait au moins une portée psychologique en montrant que le gouvernement s’intéresse au problème. Et puis ça permettrait sans doute d’en agrafer quelques uns, douaniers qui possèdent trois maisons au bout de quatre ans, élus qui attribuent des parcelles à toute leur famille, DG de toutes sortes qui puisent à pleines mains dans les deniers publics. Effectivement, il n’y a pas de démocratie dans un état corrompu.La manne pétrolière va faire l’effet du sang sur les requins. Le problème n’étant pas que certains s’enrichissent de façon indigne au détriment du pays, le problème étant que pendant ce temps passé à monter des combines pour accumuler des fortunes on ne gouverne pas le pays. C’est bien la raison pour laquelle le Sénégal ne décolle pa : l’intérêt de ceux qui ont pour mission de faire bouger les choses passe avant l’intérêt des populations, il n’a qu’à voir le scandale des coupures d’eau dans le Saloum (où personne n’a été sanctionné, bel exemple d’impunité). Le président qui laissera un nom dans l’Histoire du Sénégal ne sera pas celui qui aura construit des autoroutes et des aéroports, ce sera celui qui mettra fin à la corruption, dut-il son propre frère en prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :