VOIR DAKAR EN 2019

7 réponses

  1. Yvresbzh dit :

    BLA BLA BLA
    Dans 10 ans il n y aura encore rien de fait
    Les sous ont déjà disparus

  2. Béatrice BRUN dit :

    Yvresbzh
    Vous faites du catastrophisme!
    Le Président de la République veut, – donc c’est un ordre,- protéger l’environnement.

    Donc Chers internautes et débatteurs,
    le Président ne reste pas insensible à nos commentaires!!!
    Réjouissons nous!+++++

    Nous sommes dans la Nature.
    Il n’y a pas la nature d’un côté, l’homme de l’autre.
    Je fais juste une petite parenthèse :
    En ce qui concerne le Tourisme :
    Une grande protectrice des Animaux Sauvages en Afrique faisait remarquer que (je cite 🙂
    « La ligne est immensément Fine, entre le moment où le tourisme sert un pays, un environnement, une cause, et le moment où il devient totalement nocif et dévastateur »

    Encore merci a senegalblackrainbow.org pour son implication dans le respect du VIVANT.
    Béatrice BRUN

  3. issa gibb dit :

    Lonely Planet est dans la logique de faire son boulot et vendre ses steaks touristiques à n’importe quels prix, jusqu’à dire des mensonges pour attirer les touristes avec des annonces répétées maintes fois et archifausses sur la situation du tourisme au Sénégal…
    Lonely Planet peut inventer tous les Top 10 des villes à visiter dans le monde, il n’empêche qu’il ment sur l’insalubrité qui pollue Dakar et le Sénégal, il ment sur l’insécurité de Dakar et surtout celle de la Casamance avec ses attaques et meurtres à répétition et bien su, il se ment sur la situation agonisante du tourisme au Sénégal, commencée sous l’ère Wadienne et qui se continue par les enfumages annuels Salliens pour ne rien faire, depuis son accession à la primature en 2012…
    Continuer à nous raconter que 1 million 360 000 touristes sont venus au Sénégal en 2017 relève d’une propagande malsaine et peut être de la psychiatrie légère, lorsque le nombre de touristes n’a pas atteint les 300 000 âmes, l’ année 2017… Cela rappelle étrangement les mensonges de l’ex ministre du tourisme, Maïmouna Ndoye Seck avec ses 1 million 600 000 touristes au Sénégal en 2016 qui avait déclenché un tollé furieux des professionnels du tourisme contre elle… le vrai chiffre de touristes au Sénégal avait péniblement atteint les 270 000 touristes en 2016, provoquant la fermeture de nombreux hôtels sénégalais en faillite et jetés encore des milliers de familles vivant du tourisme, dans plus de précarité et de survie…

    Je me range du côté de Yvresbzh, ce n’est pas du catastrophisme sauf pour les familles sénégalaises qui ont perdu leurs emplois dans le tourisme par la faute de leurs dirigeants incompétents et irresponsables… C’est du réalisme, pour ceux qui ont vu la dégringolade programmée du tourisme au Sénégal, ces dernières années, avec un turn-over de ministres de tourisme qui n’ont rien foutu, à part mentir sur des chiffres touristiques, faux et grossis… Nous sommes dans l’immobilisme touristique avec des chiffres mensongers que se répètent les incompétents en poste en haut de l’Etat Sénégalais pour se faire croire et pour faire croire au peuple que le tourisme va bien au Sénégal, alors qu’il est mourant, à l’agonie !
    Si le gouvernement faisait du tourisme une priorité au Sénégal, par des actes et pas par des annonces mensongères, çà se saurait et çà se verrait…
    Tout comme les travaux de la brèche de Saint Louis qui devaient démarrer en avril 2014 et son centre ville historique qui se dégrade honteusement parce qu’il est d’architecture coloniale avec le risque d’être déclassifier par l’UNESCO avec la perte des subventions de sauvegarde du Patrimoine mondial qu’ils ne respectent pas… A lire, les réactions des touristes qui visitent Saint Louis et leurs écoeurements à voir tous ces délabrements programmés des maisons coloniales de Saint Louis , sur Internet …
    Tout comme la réhabilitation des plages de Saly qui a été inexistante sous la gestion de Bocar Ly, président de la Sapco, malgré toutes les enveloppes internationales qu’il a reçu à cet effet et qu’il dépensé connement en 4X4 et dans des concerts comme celui si cher et si court du copain Youssou Ndour à Saky…Puis, les travaux devaient enfin commencer en octobre 2018 avec une entreprise hollandaise… Nous sommes en novembre 2018 et toujours rien, me dit mon filleul au téléphone ???…
    Et ils continuent à nous enfumer avec le projet de Pointe Sarène pour se défausser avec le risque de voir la destruction d’une nouvelle zone naturelle pour faire du fric… Tandis qu’ils se détournent des sites balnéaires pourtant opérationnels comme Saly ou le projet de la réouverture du Club de Nianing avec le Club Med qui est tombé aux oubliettes et dans un silence radio étourdissant ???
    Béatrice, bravo pour votre optimisme, il faut des gens comme vous pour contrebalancer notre pessimisme, surtout quand il s’agit des tares qui immobilisent ou détruisent ce pauvre Sénégal !
    Cordialement à vous

  4. Bernard dit :

    Encore une fois issa gibb a parfaitement raison ….. hélas, trois fois hélas ! Car on voit bien dans tous ses commentaires son amour pour le Sénégal et son souhait d’amélioration de la vie des habitants.

  5. mamadou seck dit :

    pour attirer plus de touristes il faudrait que le gouvernement prenne enfin la decision de faire nettoyé les plages de la petite cote,ainsi que les villes (Mbour,Saly,Thies,etc)et en plus cela creérait des emplois!!! et la 2eme mesure serait de baisser les taxes aeroportuaires qui sont beaucoup trop élévées..ex;un vol Paris-les antilles coute moins cher qu »un Paris-Dakar….et pourtant la distance est bien plus longue,et les exemples de ce type il y en a d’autres…donc faites ces 2 mesures et vous verrez que le tourisme va faire un sacré bond au Senegal

  6. Béatrice BRUN dit :

    Me revoila!!!!!
    J’ai péché par excès d’optimisme ISSA!
    Un communiqué sur la page FB
    « Stop a l’incivisme au Sénégal »
    Indique que le zoo de Hann est à l ‘agonie !
    J’ai crié mon indignation sur FB!
    Des internautes Sénégalais, et je m’en Réjouis, denoncent la détresse des animaux dans ce parc insalubre!
    Je l’avais remarquee cette détresse, l y a deux ans déjà, le comportement des Fauves mourant d’ennui.
    Mais faute d’une asso efficace de P.A (protection animale ) au Sénégal, moi,
    (étrangère, résidente, mais payant un impôt), je me sentais seule.
    Et c’est avec joie, que je constate , que cette jeunesse sénégalaise, réagit bien au mot anglais « sentience » qui est un mot assez récent en Europe.
    Sentience: animal qui eprouve douleur, émotions, peur, souffrance, peur de la mort).
    J’attends des autorités du Sénégal, qu’elles réagissent vite pour améliorer le bien être de ces animaux.

    Bernard vous l’a dit, comme beaucoup d’internautes le pensent :
    Issa, vous avez un cœur Énorme, une empathie réelle avec tous vos « enfants »
    Et une très belle « indignation » (à la Stéphane Hessel) qui vous caractérise superbement.
    Merci a tous les internautes qui se mobilisent sur les sujets d’écologie, environnementaux, tout simplement, HUMAINS.

    Béatrice BRUN
    Saly

    • issa gibb dit :

      Thank you, Béatrice ! Les combats pour les sujets HUMAINS continuent…
      Oui, j’étais au courant pour la détresse des animaux au zoo du Hann, malgré tous les efforts des gardiens du zoo pour soulager la détresse de ces pauvres animaux, tournants en rond dans des cages minuscules…
      Mais les animaux, comme les gardiens sont abandonnés par les autorités et si peu de moyens, comme d’habitude…
      Ce qui m’a mis la puce à l’oreille, c’est qu’il y a un an, un article montrait Youssou Ndour et sa 2° femme et son petit dernier Nelson Mandela en visite au zoo du Hann, tout sourire et sans aucune indignation pour les conditions de vie des pauvres animaux enfermés…
      Tout comme, il n’a aucune piété pour le sort des enfants talibés au Sénégal, à part venir se faire de la publicité à chaque journée du talibé, chaque année et puis plus rien… Voilà, un mec qui est milliardaire, 5ème fortune du Sénégal, chanteur mondialement reconnu, conseiller spécial du président Macky Sall, représentant étatique de la promotion du Sénégal à l’International, membre de l’UNICEF pour la Protection des Enfants dans le monde et qui est incapable de voir, de dénoncer, de s’indigner et de s’occuper avec sa notoriété et ses pouvoirs, des enfants talibés esclaves et des animaux maltraités dans un zoo abandonné par les autorités au Sénégal…
      Cette espèce d’Humai me fait gerber, je hais leurs aveuglements, leurs incompétences, leurs orgueils mal placés et leurs mépris humains aux souffrances d’enfants innocents, des animaux et de leur propre peuple !
      Qu’ils brûlent en enfer, s’il existe ! même, si il n’est pas, le plus pire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :