LES ENFANTS MENDIANTS TOUJOURS DANS LA RUE

6 réponses

  1. eddy dit :

    Et on en remet une couche et comme d’habitude c’est un coup d’épée dans l’eau,plus personne n’y crois plus ,ce sont les marabouts qui commandent(et c’est leur gagne pain les talibés)et non pas l’état!!!!!!

  2. Philippe dit :

    « tous les enfants dans la rue constituent une « préoccupation majeure » pour les plus hautes autorités du pays, notamment le président Macky Sall, initiateur de ce projet lancé pour la première fois en juin 2016. »
    Mais bien sur !
    Leur préoccupation est de rester au pouvoir et/ou d’y accéder coûte que coûte, au détriment de ces pauvres enfants qui ne pèsent pas lourd dans la balance.
    C’est La HONTE de ce pays, bien avant la corruption généralisée…

  3. Xx dit :

    Un « dossier » qui n’avance guère… l’exploitation éhontée de ces gosses est écoeurante !

  4. Béatrice BRUN dit :

    Issa GIBB maîtrise ce sujet.
    Je ne le vois plus dans les commentaires.
    Est il souffrant, en déplacement fort loin, ou a t il été censuré ?

    Pour revenir à notre sujet du jour, seuls les professionnels de l’ENFANCE peuvent nous éclairer.
    Je précise bien, des professionnels de l’enfance Sénégalais ou bi-Nationaux.
    Je peux vous dire qu’il y a vraiment des personnes de Valeur.

    • issa gibb dit :

      Bonjour Béatrice,
      Oui, je suis un peu souffrant, pas grave. Non, je suis pas en déplacement ou censuré sur ce blog…
      Et curieusement, j’ai été censuré ou puni pendant 1 mois par les CGU d’Orange, pour un autre sujet lié à l’Eglise catholique, aux silences suivies d’excuses du Vatican sur les abus sur mineurs commis par des prêtres pédophiles… Je breake un peu, car je trouve qu’on tourne en rond sur les mêmes sujets qui reviennent sans cesse, sans rien faire avancer, surtout sur le cas honteux des talibés au Sénégal…

      Les 2/3 des 500 talibés ramassés en 2016 ont été remis dans les daaras et ces pauvres gosses ont été déplacé de Dakar à Saint Louis où ils continuent à mendier pour d’autres pourritures humaines maraboutiques… Une dizaine de talibés guinéens ont été ramené en Guinée, un retour non concerté et pas du tout apprécié par les autorités guinéennes… Il y a aussi beaucoup d’autres enfants talibés qui mendient dans les rues de Bamako au Mali, de la Gambie et de la Casamance où il n’y en avait pas avant. Chercher l’erreur !
      Cette nouvelle annonce de retrait des enfants mendiants des rues en 2018 est un nouvel enfumage gouvernemental, post-élection de 2019 ou parce que le Sénégal s’est encore fait taper sur les doigts pas une organisation internationale de la Protection de l’Enfance ou des Droits de l’Homme…çà brasse du vent !
      Au contraire de vous, je ne crois pas qu’il y a de volonté et des personnes de Valeur au Sénégal pour s’opposer à l’exploitation des enfants talibés et à la puissance des marabouts au Sénégal… Je considère qu’ils l’acceptent ou qu’ils le tolèrent, tous… Et pire, certains profitent même des enfants talibés , comme des petites mains à tout faire pour une piècette, devenant complices du système esclavagiste des marabouts sénégalais. Ce n’est pas du côté du Sénégal, que les talibés disparaitront de la mendicité dans les rues…
      Seules, des condamnation fermes des Instances Internationales avec des sanctions financières fortes contre le Sénégal pour motif de pays qui tolère l’Esclavage d’Enfants, pourront sortir ces pauvres gosses des rues et de l’abjecte exploitation où des ordures humaines, les tiennent en toute impunité dans un pays où la Honte et l’Hypocrisie sur le problème talibé se conjuguent avec un grand H… Je stoppe sur le sujet…

      Je tiens à vous remercier pour vos informations sur la nouvelle petite église à Saly Joseph… J’ai trouvé des photos sur Internet, une jolie et simple petite église ocre jaune et blanche au toit en tôle avec son clocheton un peu stylisé devant… Par contre, je n’ai pas trouvé de photos de l’intérieur de cette petite église de Saly Saint Joseph ???

      Toujours curieux de vous lire, il y a effectivement un ordre des vétérinaires à Dakar : Route du Front de Terre – Quartier Hann Bel Air – Route de Rufisque – à Dakar Ouest…
      En 2016, son président, le docteur Isma Ndiaye faisait la chasse aux faux vétérinaires… En 2018, le nouveau président, le docteur Imam Thiam fait toujours la chasse contre les faux vétérinaires et les ventes de faux médicaments qui ne soignent pas les animaux et qui mettent en péril, les animaux et les humains qui les consomment, avec un pic de ces charlatans , à chaque Tabaski… Comme quoi, il n’y a pas que le problème des talibés qui n’avance pas au Sénégal !

      J’ai aussi fait des recherches sur la Ligue pour la Protection des Animaux (LPA) à Dakar…
      Créée en 2012, sous le nom de Animal Rescue League (ARL), c’est une société civile et de vétérinaires, rebaptisée LPA en 2015… Son siège social se trouve au pied Sud de l’Aéroport militaire Léopold Senghor… Dos à la mer et aux Villas Almadies, au Rond Point du croisement de la route des Almadies et de la route de la Corniche (entre la Corniche des Almadies et le Phare et la plage de la Corniche)… Au Rond Point, on prend la rue en face entre la Banque d’Afrique et le Nokia Alcatel Office et aussitôt la première rue à droite, derrière Nokia… Aller jusqu’au fond de cette rue qui ne tourne qu’à gauche… On est dans la rue du LPA qui est donc parallèle au début de la piste de l’aéroport LSS… Le siège social du LPA est la 3ème maison moderne toute blanche et avec 1 seul étage, à droite dans la rue… Par contre, je n’ai trouvé aucun site, aucune adresse, aucun nom et aucun membre de la Ligue sur Internet ???

      Je n’ai pas encore lu, la Société des Egaux de Pierre Rosanvallon que vous me conseillez… Je viens de terminer la lecture du Rapport du Lieutenant-Colonel Vigneau, basé au Niger, intitulé la Colonisation Wahhabite de l’Afrique qui ne promet rien de bon pour le futur de cette pauvre Afrique… Tellement l’emprise saoudienne, wahhabite et salafiste est désormais installée et forte, secondés par les rétrogrades frères musulmans chassés d’Egypte par le Général Al Sissi… C’est leur nouveau terrain de jeu, avec ou sans odeur de pétrole, mais avec son pognon !

      Et puis, c’était la rentrée scolaire, le 4 octobre au Sénégal. Je suis au téléphone avec mes anciens petits élèves de vacances au Sénégal qui me disent leurs besoins de fournitures scolaires et je prépare mes collissimos que je leur envoie, les uns après les autres car 1 colis de 7 kilos, çà va vite…
      Cela a commencé à la rentrée 2011-2012 où j’allais encore au Sénégal… A là rentrée 2016-2017, j’ai envoyé 50 trousses compètes (PSG, REAL, FCB)… Pour 2017-2018, ceux sont 72 ardoises qui sont partis… Pour 2018-2019, retour aux bases : cahiers de brouillon et cahiers de travaux pratiques pour les plus grands, les crayons-gommes et les stylos 4 couleurs, en privilégiant les envois aux filles pour qu’elles soient scolarisées… Si je n’envoie nominativement du matériel scolaire aux filles, elles resteront à la maison à travailler avec les mères, le matériel non nominatif sera distribué d’office aux garçons….
      C’est encore, une triste réalité du sort des filles au Sénégal § Alors, comme je sais, je fais en sorte qu’elles aient bien leur matériel scolaire nominatif pour qu’elles aillent à l’école, le plus longtemps possible…
      Et puis, cette année, mon filleul est en Terminale et il y a le Baccalauréat à la fin… Du boulot en perspective, en cours et en corrigés par correspondance, même si les élections présidentielles de mai 2019 ne présagent rien de bon… Avec le risque d’être un nouveau prétexte aux fainéants professeurs sénégalais pour se mettre en grève, même si ils ont souvent raison… Et l’examen du Bac peut en être perturbé , car au Sénégal, ceux sont toujours les gosses qui trinquent !
      Bien cordialement à vous, avec le plein de santé

  5. Béatrice BRUN dit :

    Bonjour Issa,
    Je suis rassurée de vous avoir lu !++++++
    Pour étayer mes propos sur des personnes de Valeur au Sénégal, qui œuvrent pour la Protection de l’Enfance, je citerai, (et vous devez connaître ) MARPLE AFRIQUE SOLIDARITÉ.
    Tout est explicitement présenté si recherches sur Google où Facebook.
    Au Sénégal, l’antenne de cette asso est basée a Saly Niakh Niakhal .
    Et je vous confirme bien toute l’Estime et la Considération de la Population envers la Présidente de l’association.

    Je constate qu’il n’y a pas depuis septembre 2018 de petits enfants dans les rues a Saly.
    Peut être sont ils allés travailler cet été sous des températures extrêmes dans les villages?
    Les religieux restent toujours taiseux sur ce sujet.

    Vous me confirmez bien et je ne comprends toujours pas, ce groupe Fermé de la LPA.
    Des textes en anglais arrivent sur les amis Facebook de cette asso. (Ligue de protection des Animaux)

    En effet, il y a un grand ménage à faire sur les pseudo vétérinaires.
    Opérations ratées, chiens morts.

    Contente de vous avoir retrouvé !
    La démocratie consiste à donner la parole à tout le monde, mais en faisant appel, à la volonté de chacun, de devenir meilleur !
    Ce en quoi, nous tentons de nous y employer !

    Merci au site Senegalblackrainbow.org!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :