SITUATION PLUVIOMÉTRIQUE AU SÉNÉGAL

8 réponses

  1. Béatrice BRUN dit :

    Aucune réaction à cette grande inquiétude qu’est La Pluviométrie de cet hivernage 2018?
    Le communiqué est pourtant excellent !
    Pour ma part, je retiens une très belle phrase:
    « Les ÉLEVEURS ne dissocient pas leur troupeau ou (bétail) de leur Famille. »

    Entendre que des animaux , faméliques, risquent de mourir de faim, me met extrêmement mal a l’aise.
    Ce manque d’eau hélas va se reproduire dans le futur .
    Cette tragédie, ressentie dans une profonde indifférence, me choque.
    Béatrice BRUN

    • issa gibb dit :

      Ce n’est pas de l’indifférence, çà choque et çà révolte ! Une révolte sourde, tellement çà écoeure, derrière nos écrans d’ordinateurs…
      Mais, on sait que les pourris qui dirigent le Sénégal n’ont rien à foutre des animaux et des humains…
      Quitte à se répéter , ils ont été averti en Novembre 2017 par le Conseil de Surveillance Alimentaire Mondiale et ils n’ont rien anticipé en achats de réserves de nourritures pour la population et de réserves de foin pour sauver le bétail… C’est encore l’ONG Action Contre le Faim qui fait face à la sécheresse et aux risques de famine, cet été 2018…
      Tandis que tous les pourris, toujours occupés à détourner toutes les aides internationales, cadenassent leur campagne électorale de 2019 et inaugurent leur Aréna de merde pour épater le peuple, qu’ils laissent crever de faim et de soif, ainsi que le bétail, leur seule richesse de survie…
      Déjà, on connaissait leur inhumanité face à l’exploitation des enfants talibés esclaves… Maintenant avec cette sécheresse, on assiste à leur égoïsme et à leur incompétence à venir en aide à leur peuple…
      Pire, il y a en qui pense que tout cela est normal pour assurer la stabilité du pays et maintenir le peuple sénégalais dans la docilité, pour éviter qu’il se jette dans les bras des radicaux intégristes… Et pourtant c’est ce qui se passe au Sénégal, une radicalisation islamique galopante à cause de la misère , en plus de la migration vers jeunes sénégalais vers l’€urope, aux risques de leurs vies ???
      En attendant, je suis sûr que les chiens du Président Macky Sall sont gros et gras comme ses 3 gosses et que les chevaux dans les écuries du Khalife mouride ne souffrent, ni de soif et ni de manque de foin !
      Pas d’indifférence, mais de la lassitude comme dans un combat perdu d’avance, où les pourris sortent toujours gagnants dans ce pauvre pays…. Jusqu’au jour, ou tout va péter, car ils ne tiendront pas éternellement le peuple dans la misère et surtout sa jeunesse majoritaire (plus de 50% de moins de 20 ans), sans avenir et sans espoir…

  2. Xx dit :

    Il y a aussi le fait que l’on coupe beaucoup d’arbres pour faire du charbon de bois. Et sans arbres, pas de pluie… C’est du moins ce que prétendent certaines études (… »les forêts jouent un rôle important dans la détermination des pluies, en créant des vents atmosphériques qui pompent de l’humidité à travers des continents… en reboisant stratégiquement des forêts nous pourrions attirer la pluie dans des régions désertiques et arides tel que le Sahel africain, où la sécheresse a ravagé les cultures pendant des années et provoqué la famine ».
    Indépendamment du fatalisme habituel (tout étant de la volonté divine) il faut vouloir, et faire. Mais au Sénégal (ailleurs aussi, sûrement ?) c’est toujours très très très long… entre projets et réalisations !… Comme par exemple les travaux prévus pour protéger le littoral sénégalais, travaux envisagés depuis ??? qui seront réalisés quand ???

    • issa gibb dit :

      Il y a bien sur, aussi ce problème de déboisement pour faire du charbon de bois… Pour faire du feu, cuisiner et manger… qui détruit les arbres et qui accélère la sécheresse du pays, faute d’arbres…
      C’est pourquoi, il y a eu cette bonne idée de la « Barrièrre Verte  » de Djibouti à Dakar : un vaste programme de reboisement d’arbres plus ristants au manque d’eau, comme les acacias, pour lutter contre l’avancée du désert et les sécheresses… Une initiative internationale, comme d’habitude, plus qu’intéressante !
      Mais, le problème, c’est que les troupeaux en errance, mangent chaque année, les jeunes pousses d’arbres plantées dans l’année… Et cette « Barrière Verte » est devenue un vrai fiasco, très couteux en achats de plans d’arbres qui sont bouffés par le bétail, chaque année, après avoir été plantés… Ce qui empêche et ruine cette initiative de reboisement de tous ces pays africains et de lutte contre la sécheresse… La notion écologique de reboisement pour leurs survies, n’est toujours pas compris, par les éleveurs de bétail qui laisse leurs bétails bouffaient les jeunes pousses d’arbres et après qui s’étonnent de voir crever leur bétail, par manque d’eau et de fourrages provoqués par la sécheresse, comme dans un cercle de misère sans fin… Et de connerie (ignorance) humaine !

  3. Béatrice BRUN dit :

    En réponse à Xx, je pense que beaucoup de monde n’était pas au courant que les animaux mangeaient les jeunes pousses de cette Muraille Verte.
    Cela paraissait tellement évident que les jeunes plans soient protégés d’un tube en plastique comme chez nous en Europe !
    C’est automatique pour les plans de jeunes petits pins dans les Landes en France.(attaques de cervidés)
    Pourquoi cette DIFFÉRENCE de traitement entre l’ Europe et l’Afrique ?
    Très instructif votre commentaire.
    Béatrice BRUN

  4. bill dit :

    Vous pensez en européen, noyé dans l’information quotidienne à laquelle vous avez accès et que vous savez (plus ou moins) lire et décoder. Vous ne manquez de rien, mangez à tous les repas sous un toit. Vous avez l’eau et l’électricité que vous utilisez sans compter et l’assainissement pour évacuer vos déchets, etc.. Mettez-vous une fois dans la peau d’un berger, d’un agriculteur, d’un pêcheur, d’un artisan qui n’a pas fait « les bancs » et dont la connaissance de la vie s’arrête à son horizon. Ne sachant ni lire, ni décoder les informations, avec une vision déformée de la réalité à cause de la pression religieuse omniprésente. Sa seule préoccupation étant de nourrir son troupeau, cultiver son champ, trouver du poisson ou fabriquer quelque chose pour nourrir sa famille. La terre ou la mer et tout ce qui pousse ou nage autour de lui, lui appartient, Incha Allah. L’environnement, c’est pour les riches ! Nous (populations riches) le dégradons bien au delà de nos frontières et nous aimerions pouvoir conserver des territoires exotiques vierges pour en disposer à notre convenance et surtout pour les vacances ou la retraite et retirons de fait, toute liberté d’en disposer librement aux populations natives. Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Agissons chez nous et ensuite, nous pourrons aider à mettre en place des bonnes pratiques plutôt que de donner des leçons. Historiquement, notre politique coloniale agricole qui a incité (contraint) le Sénégal à favoriser la culture de l’arachide et du mil tout comme les grands travaux du siècle ont contribué largement au processus de déboisement du pays. Après tout, si le pont Faidherbe n’existait pas, la langue de Barbarie et le village de pêcheur auraient probablement conservé leur configuration d’origine.

  5. Xx dit :

    Oui et Non… les « anciens », cultivateurs, pêcheurs, bergers… connaissent parfaitement leur environnement et savent très bien « prédire » ce que le temps et/ou leurs actions peuvent apporter demain, dans un mois, dans un an… Mais peut-être que cette connaissance se perd petit à petit avec le « modernisme » ?!

  6. Béatrice BRUN dit :

    Xx
    C’est avec le réchauffement climatique planétaire qui touche beaucoup plus l’Afrique, que les agriculteurs sont totalement déboussolés.
    Nous en France, on demande des aides à l’Europe pour le fourrage (par exemple pour l’été 2018)
    mais pour les agriculteurs Sénégalais ????
    On laisse mourir de faim les Animaux?
    – – – – – – – – – – – – — – – – – – – – – – –
    Réponse a Bill
    Dans nos commentaires, nous questionnons, nous faisons part de nos émotions sincères et non feintes, nous venons tous, d’horizons divers.
    Et vous pourrez constater que tous les internautes dans ce blog, aiment leur Pays ou leur Pays d’Adoption (pour les Étrangers) qu’est le SÉNÉGAL.

    Béatrice BRUN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :