LE POULET SÉNÉGALAIS

4 réponses

  1. Brun Béatrice dit :

    L’interdiction de 2002 était une bonne chose. Le poulet importé était comme chacun sait un poulet de batterie soumis à un stress permanent issu de ces bâtiments immenses en Europe ou au Brésil. Également le poulet importe pouvait être un poulet de réforme.(les aviculteurs me comprendront). Ne serait il pas possible dans un avenir proche de développer une filière qualité ++ Poulet élevé plein air ou semi liberté, développer la filière BIO? La prise en compte des enjeux de santé est réelle. Tout le monde a le Droit de se nourrir correctement. Béatrice Brun adhérente à L214 France

    • Rici dit :

      Ici à été reproduit ce qui se fait de pire. A part quelques bios, c’est uniquement le profit à courte vue qui est recherché. Dommage, mais ça a peu de chance de s’améliorer.

  2. Béatrice BRUN dit :

    Si la question animale n’est pas encore devenue une question de société, au Sénégal, ste important de se soucier de sa santé. L’élevage intensif favorise E.Coli escherichia coli, le campylobacter et la salmonelle. Mais je suis d’accord avec votre commentaire. (Néanmoins, la prise de conscience existe, à petits pas… B. Brun (Saly)

  3. Stephane dit :

    Les poulets au Sénégal ne sont pas bon ,les céréales coutent trop cher pour un poulet de qualité et un prix abordable
    Donc on se retrouve avec du 45 jours nourri aux tourteaux de poissons et autres saleté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :