RÉSEAUX SOCIAUX: SENEGAL LEADER AFRICAIN

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Même si Internet, est une invention moderne et révolutionnaire incommensurable au XXI° siècle :
    Il faut s’en méfiait cat il a ses dérives comme celles, servant aux gouvernements de moins en moins démocratiques de surveiller et de contrôler leurs peuples ou attirer les populations dans leurs propagandes mensongères ou dirigistes…
    Maintenant, il reste aussi à savoir, si ce premier rang du Sénégal, dans l’utilisation des réseaux sociaux en Afrique est utile, rentable, créateur d’emplois, peut rapporter de l’argent aux usagers, etc…
    Ou c’est un attrape-cons pour faire dépenser du fric à des gens coincés sur leurs ordinateurs, tablettes ou autre smartphones, des journées ou des nuits entières, à ne faire plus rien d’autre jusqu’à oublier de travailler ou de trouver de l’argent pour faire bouillir la marmite et nourrir leurs familles, comme avec les drogues…
    Pour enrichir, une minorité d’Informaticiens désormais très puissants qui font peu dans l’Humanité et se foutent si des gens meurent ou pas de faim, tant qu’ils les accrochent à leurs Systèmes Informatiques et Numériques prenants, mais coûteux comme les jeux vidéos pour les enfants qui ont tant de mal à s’en décrocher, oubliant de manger, de dormir ou même d’aller pisser…
    Il ne faudrait pas qu’après la religion Islamique qui a déjà « opiumisé » le Sénégal, dans la soumission, la misère et l’ignorance… l’Informatique « morphinise » les Sénégalais dans le temps perdu à rien foutre, dans l’oisiveté ruineuse qui ne mène à rien et dans la connerie virtuelle d’un monde qui n’existe pas, qui ne fait pas pousser les plantes, n’élève pas les troupeaux et ne nourrit pas les adultes, ni les enfants…
    En vérité, cette première place du Sénégal dans l’utilisation des réseaux sociaux, doit faire une belle jambe aux 10 à 11 millions de pauvres sénégalais affamés à cause de la crise du Coronavirus qui attendent toujours les aides alimentaires non-distribuées à ce jour…
    Aides, pourtant promises depuis 2 mois par l’Etat Sénégalais qui va jusqu’à dire que ces distributions ont déjà été effectué à 80 % dans tout le pays ???… Alors que les populations dans le pays, crient qu’elles n’ont toujours rien reçu ??? Chercher l’erreur !
    C’est du riz que les populations sénégalaises affamées veulent manger :
    Place aux priorités : l’Informatique ne nourrit pas un homme ou un enfant Talibé affamé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :