RÉCEPTION DES AVIONS MILITAIRES

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Bernard dit :

    Des millions, des milliards ……. c’est à la pauvreté qu’il faut faire la guerre. Après quand le pays aura de l’eau dans tous les départements, que les talibés auront tous un lit, de la nourriture et de l’éducation (autre que religieuse !), que l’accès aux soins pour tous sera une réalité, que les ordures seront ramassées et traitées, que les grands axes seront goudronnés, que la justice sera impartiale, alors seulement il sera temps de penser à acheter des avions !

  2. Ndiaye dit :

    Tout à fait, d’ailleurs c’est ce qu’on disait au Mali disait aussi..

  3. olive dit :

    si vis pacem para bellum !!

  4. ouakamois dit :

    Construire un pays passe aussi par un appareil sécuritaire à tout épreuve : tout ce qui s’annonce au Sénégal (hydrocarbures, minerai, terres agricoles, Bois, etc…) en y rajoutant le contexte socio-politique et les légitimes attentes générationnelles, les investissements dans le domaine de la sécurité sont nécessaires et obligatoires. Ils génèrent aussi de l’emploi et stabilisent une société où la notion de quiétude sociale est profondément ancrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :