ABUS SEXUELS AU SENEGAL

5 réponses

  1. Oui, souvent le retrait le la plainte pour viol se monnaye entre les familles. Le femmes, et les jeunes filles surtout, continuent d’être violées et les violeurs restent en liberté et recommenceront. Il faudrait interdire et pénaliser ce marchandage sur les plaintes pour faire avancer les choses plus vite. Quand un délit devient source de revenu pour les uns ou pour les autres, la loi n’est que de peu d’effet.

  2. Ndiaye dit :

    Commentaire abject

    • Tiocan dit :

      Commentaire d’abruti et de sale con que tu es!

    • issa gibb dit :

      Commentaire réaliste de RG,
      Avec une loi contre le viol et la pédophilie, difficile à faire appliquer au Sénégal ou comment la corruption existe jusque dans les crimes sexuels au Sénégal :
      Seul ce Connard invétéré de Ndiaye, avec ses yeux et ses oreilles pleines de merde, conteste la réalité des abus sexuels , les marchandages et les silences que les viols occasionnent dans les familles sénégalaises dans un déni stupide habituel de ce débile au cerveau malade qui ne voit pas plus loin que sa bite pour continuer à se pisser sur les godasses…
      Quand les marchandages sur les plaintes de viols sont trop préférées et omniprésentes au Sénégal…
      Quand des familles sénégalaises monnaient leurs retraits de plaintes de viols contre des enseignants abuseurs de leurs élèves mineures, jouant au chantage pour leur silence, au lieu de porter plainte…
      Quand des familles sénégalaises monnaient leur silence pour un enfant violé et accepte que leur enfant continue à être abusé par le violeur (africain ou toubab) contre de l’argent à chaque fois, avec le sinistre conseil parental du « Tu seras bien gentille, avec le Monsieur et tu fais tout ce qu’il te dit de faire »…
      Quand des parents vendent dans des mariages arrangés, leurs fillettes à des pédophiles argentés ou à des marabouts pédophiles qui prêchent ses mariages forcés avec des fillettes mineures à partir 9 ans jusque dans les médias, les radios et la télévision de l’Etat en toute impunité…
      Quand il existe des daaras sodomites (que tu connais bien, Ndiaye ) au Sénégal où des enfants Talibés sont abusés par leurs marabouts ou les plus grands Talibés de la daara ou quand ils sont livrés à la prostitution dans des réseaux pédophiles adultes par leurs marabouts pour faire encore plus d’argent que la mendicité forcé…
      Tout le monde le sait au Sénégal, sauf ce Connard de Ndiaye ??? Tu sers à Rien, Enculé » !
      Et puis, il y a le silence des familles pauvres, ignorantes et soumises qui ont peur de porter plainte contre des violeurs parce qu’ils sont riches, instruits ou puissants pour ne pas faire de vagues et subir comme des lâches, le viol de leur enfant, convaincus que la Justice ne passera pas pour eux…
      Ce qui nous ramène à ces 706 cas d’abus sexuels sur des femmes et des jeunes filles sur la période de 2017-2018 qui me laisse plus que perplexe ??? … Quand les chiffres étaient dénoncés par les autorités entre 2 000 à 2 800 cas abus sexuels, rien que dans le milieu scolaire, dans les années 2012, 2013 et 2014 au Sénégal…
      Il y aurait donc un recul des viols au Sénégal ??? Ou les marchandages du silence pour les viols est en sérieuse augmentation, sans compter les silences tout courts pour viols des familles pauvres qui ont peur ou qui ne croient pas à la Justice de leur pays ???
      Rien qu’avec ses 706 abus sexuels et ses 14 viols suivis de meurtres, sa corruption endémique dans tous les secteurs, même dans celui des agressions sexuelles des femmes et des enfants, ajouté au trafic, à l’esclavage et aux maltraitances sexuelles des enfants Talibés dans certaines écoles coraniques :
      Le Sénégal est et reste un Pays de Merde comme celle qu’à ce Connard de Ndiaye dans les yeux, même si cela se passe ailleurs dans le Monde… Le Sénégal Hypocrite tient bien le pom-pom dans la main avec ses hémisphères cérébraux dans les testicules… In chà Allah !

    • Xx dit :

      @ Ndiaye : c’est vous que êtes abject (définition du mot abject : « se dit d’un comportement, d’une attitude ou d’une personne qui inspire le mépris et le dégoût, aussi bien par sa bassesse morale que par sa dégradation »).
      Les abus sexuels sont également abjects, où qu’ils se produisent.
      Recevoir de l’argent du violeur pour cacher ou taire le crime est également abject.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :