ENFANTS MENDIANTS: ENFIN DES ACTES?

6 réponses

  1. Beatrice BRUN dit :

    Cette loi est incomplete.
    A t on pense aux DOMMAGES ?
    (remboursement des frais d’avocat, réparation du préjudice psychologique, moral…)

  2. JPC dit :

    Quid de la scolarité obligatoire pour ces enfants? Ce silence est troublant.
    Les daaras sont-elles des écoles où les cours sont dispensés uniquement en langue étrangère?

  3. le chaman dit :

    Toujours des méandres dans le discours entendu maintes fois. Et je te crée des organismes multiples pour enfin de compte noyer le poisson. Tout est toujours pareil. On voudrait que tout change, Mais sans changer les méthodes. Il n’y à pas 2 ans, le problème devait être éradiqué définitivement. Et en attendant les gosses continuent de souffrir. Je perd espoir.

  4. issa gibb dit :

    Ce journaliste Junior Mintou du Républicain a bien raison de mettre un point d’interrogation à la fin de son titre : Enfants Mendiants « Enfin des actes ? « …
    Toujours de belles paroles avec de nombreuses créations d’organisations et de commissions « à rien faire ». Mais dans les faits, rien de nouveau pour les Enfants Talibés Esclaves au Sénégal !
    En plus, de noyer le problème dans le vote du projet de la loi sur la criminalisation des actes de viols et de pédophilie, pour mieux diluer le problème et faire croire qu’on s’occupe du problème des Talibés au Sénégal…
    Avec un reconnaissance très timide comme si on le découvrait ??? Qu’il y a aussi, avec ce problème de l’exploitation dans la mendicité des Talibés, un trafic négrier d’enfants avec les pays limitrophes du Sénégal pour alimenter le réseau Esclavagiste maraboutique de la mendicité forcée d’enfants au Sénégal…
    Effectivement, l’Etat Sénégalais ne se donne pas les moyens pour mettre un terme à cette abjecte situation… Les khalifes leaders confrériques, encore moins, qui ne pensent qu’à construire des mosquées somptueuses et couteuses, sans aucune humanité et pitié sur le sort des Talibés… Tandis que les marabouts coraniques esclavagistes doivent encore bien rigoler dans leurs daaras avec leurs Corans tyranniques… Tandis que le peuple sénégalais, perdu dans une religion déviante des valeurs humaines et religieuses normales, est de plus en plus dans l’acceptation de ce système abject d’esclavage d’enfants proche de l’Islamisme radical fondamentaliste avec ses pratiques de tortures physiques, psychiques et parfois sexuelles… Peuple transformé en troupeau aveugle, ignare, lâche et indifférent aux souffrances d’enfants innocents, perpétrées sous ses yeux ???

    Tant qu’il n’y aura pas au Sénégal, un Ministère des Talibés et de lutte contre leurs exploitations, avec une police spéciale qui contrôle les écoles coraniques et la fiabilité des marabouts enseignants coraniques, ce qui est pourtant le rôle du Ministère de l’Intérieur, responsable des religions dans le pays… Tant qu’une police formée à la Protection de l’Enfance n’interviendra pas dans les daaras maltraitantes à chaque alerte de maltraitances ou de trafic des enfants Talibés… Tant qu’un Service de Justice indépendant, avec des Juges et des Avocats pour la défense des enfants Talibés exploités n’existe pas pour défendre « l’Intérêt Supérieur de l’Enfant » au Sénégal dont on nous bassine tant… Ou encore des services sociaux qui réintègrent les enfants Talibés dans leurs familles ou dans leurs pays d’origine… Ainsi qu’un arsenal de sanctions financières ou de prison pour toutes les strates de cet abject esclavage d’enfants au Sénégal, pour les marabouts esclavagistes d’enfants, leurs recruteurs et leurs passeurs, mais aussi pour les parents irresponsables, défaillants à leurs responsabilités ou complices des marabouts… Tout comme, toutes ses Associations humanitaires qui ne comprennent toujours pas qu’en aidant les enfants Talibés, elles favorisent le système esclavagiste maraboutique car les enfants Talibés continuent à mendier dans les rues pour leurs marabouts, malgré leurs aides, en profitant des subventions internationales et du soleil du Sénégal sur le dos de Talibés… Tandis que d’autres Associations ont compris que la priorité était de venir en aide aux « Enfants des Rues », les enfants en fuite de leurs marabouts ou de leurs familles maltraitantes, avant qu’ils ne finissent dans la drogue, la délinquance, la prostitution ou la prison… Enfin, tant que les policiers sénégalais, laisseront les enfants Talibés mendiaient à côté d’eux, dans les rues, sans intervenir…
    Il n’y a aucune preuve de la volonté étatique que le problème des Talibés cesse au Sénégal ! Y’a-pas-photo…

    Pour le moment, on assiste à tout le contraire au Sénégal :
    Un nombre croissant des Talibés mendiants qui est passé de 100 000 à plus de 200 000 sous le premier mandat de Macky Sall… De rares arrestations de marabouts trafiquants d’enfants ainsi que leurs recruteurs et passeurs… Remise majoritaire des enfants Talibés mendiants ramassés dans les rues, dans leurs daaras maltraitantes, de leurs propres aveux sur le fiasco du retrait des enfants mendiants de octobre -décembre 2016 quand les 3/4 des 1585 enfants ramassés ont été remis dans les griffes de leurs maîtres tortionnaires qui se sont empressés à les déplacer dans d’autres daaras… Comme seulement, les 50 enfants Guinéens sur les 600 enfants mendiants étrangers déclarés qui ont été ramené en Guinée qui ne savait pas quoi en faire ???… Il y a aussi les libérations et les sursis pour les marabouts maltraitants par la Justice Sénégalaise corrompue jusqu’à la moelle et complice qui ne condamne que les marabouts violeurs, proxénètes ou meurtriers de Talibés à des peines si faibles, que ces pourritures ressortent au bout de 1 an de prison et recommencent les tortures sur leurs élèves Talibés, de plus belle… Et le silence assourdissant du Président Macky Sall depuis l’incendie de la Médina où périrent 9 talibés en 2013 , qui ne fait plus que déléguer sur ce fléau sans aucun égard ou vision du sort des Talibés sur le terrain, sauf lors des rappels incessants des Instances Internationales que le Sénégal laisse commettre un « Crime contre l’Humanité » sur son sol avec l’Esclavage dans la mendicité forcée et le trafic des enfants Talibés…

    On va donc attendre, une fois de plus, le mois mars 2020, dans l’espoir de voir si les 6 points de la Directive N°4 de ce nouveau retrait des enfants mendiants de la rue, soit effective ???… Alors que c’est un combat quotidien à mener au Sénégal et surtout d’avoir arrêter le premier retrait en 2016 dans sa lancée et sa continuité ???… C’est là, toute l’Hypocrisie et la Lâcheté de tout un peuple à vivre dans le 1er Pays Esclavagiste d’enfants en Afrique et d’être depuis 4 décennies désormais, « Contents » d’avoir ses petits esclaves Talibés mendiants dans ses rues et laisser leur nombre qui ne cesse d’augmenter au Sénégal, mais aussi dans tout le Sahel ???… Comme les GAT (Groupes Terroristes Armés ) financés par le Wahhabisme Saoudien pour un retour des Africains à l’Islam Fondamentaliste par le Djihad Armé qui minent les sociétés Africaines, après leurs généreuses aides humanitaires et constructions de mosquées radicales pour déstabiliser les pays Sahéliens les plus faibles, pour détruire le Soufisme Africain et imposer leur « FOI » Islamique Salafiste…
    Bonjour, l’Emergence de l’Esclavage des Enfants Mendiants Talibés au Sénégal avec tous les salauds qui en profitent ou qui laissent faire … Ils sont si nombreux ou aveugles dans ce si « Petit » pays ! In chà Allah

  5. Regis Costet dit :

    Hélas! Tout est tellement vrai que ça en devient écoeurant…Comment est-il possible de relever la tete dans ce pays de « merde ». Il y a du soleil,heureusement…

  6. sarabanding dit :

    Quand issa Gibb crache sa légitime colère, je n’ai plus rien à ajouter tellement je suis d’accord avec lui. Il ne mâche pas ses mots, appelle un « chat » un « chat » et ça fait drôlement du bien. Parlons-en de l’école coranique….j’ai l’occasion de rencontrer assez régulièrement des ados sortant d’une école coranique proche. Elles sont bien sûr toutes voilées, sont rieuses, criardes et démonstratives comme des ados sénégalaises mais ne parlent pas un mot de français et ne savent ni lire ni écrire. Elles apprennent juste le coran et l’arabe…..beau bagage pour réussir dans la vie ! Je me garde bien de faire une réflexion car je ne veux pas avoir la famille sur le dos ensuite (et quoi que je dise, ça ne changerait rien) mais quel gâchis !! Excusez-moi, je suis un peu hors sujet avec mon anecdote !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :