LA LOI EST D’APPLICATION!

8 réponses

  1. Reginald Groux dit :

    Donc pour l’immam Kanté les abus sexuels ne sont graves que « pour la morale ». Une fois de plus il n’est pas question des victimes, ce qui en dit long sur la perception des abus sexuels par les religieux. Quant à « l’application bien encadrée » de la loi, on espère que cela ne signifie pas une forme de tolérance à l’égard de certains…

  2. Nicolas dit :

    Enfin ce n’est pas trop tôt, mais es-ce que cela va être appliqué à tous les pédophiles et violeurs ? Une petite précision sur l’article, je cite  » À cela s’ajoute un durcissement de la loi sur les actes d’harcèlement sexuel, d’attentats à la pudeur et autres sévices perpétrés sur une mineur âgé de 13 ans, avec ou sans violence » cela ne concerne que les petites filles ? Et les garçons ? Ou bien comme d’habitude, une erreur de ces pseudo journalistes ?

  3. Nicolas dit :

    J’oubliai, que fait-on de ces adultes qui prennent des épouses en toutes l’égalité à partir de 13 ans ?

  4. Ndiaye dit :

    On fera la même chose que pour les prêtres pédophiles protégés par leurs hiérarchies ou comme les grands écrivains ou cinéastes pédophiles pour qui on ferme les yeux aussi du fait d’être des « talents »!

    • Francia dit :

      le procès du prêtre pédophile commence aujourd’hui en France !
      bien trop de victimes et très tard malheureusement !
      mais personne devant le tribunal pour le soutenir …ça change quand même du Sénégal !

    • issa gibb dit :

      Il y a des prêtres pédophiles protégés par leurs hiérarchies, au Sénégal ???
      Il y a des grands écrivains pédophiles protégés par les autorités, au Sénégal ???
      Il y a des grands cinéastes pédophiles protégés par leurs talents, au Sénégal ???
      Pourtant, çà se saurait vite ??? Et les journalistes Sénégalais, en feraient joyeusement, les choux gras !
      Tu as encore, tout faux et tu es toujours à côté de la plaque , pauvre con de Ndiaye :
      à aller chercher chez les autres, l’abject que tu ne vois même pas ou plus au Sénégal
      tellement ce fléau pédophile est imbibé et caché dans les mœurs Sénégalaises…
      Des Tonton Saï-Saï violeurs d’enfants dans les familles sénégalaises… Des professeurs abuseurs d’élèves dans l’Enseignement… Des adultes et religieux pédophiles qui se marient dans des mariages arrangés ou forcés avec des fillettes mineures à partir de l’âge de 9 ans pour en faire leurs objets sexuels de jouvence… Les marabouts qui sodomisent leurs élèves talibés dans leurs daaras : Ces lieux hautement sodomites au Sénégal entre marabouts/talibés, mais aussi entre talibés tout court… Quand les grands talibés ne sont pas livrés par leur marabout, à la prostitution dans des réseaux pédophiles adultes pour faire un peu plus de fric que dans la mendicité esclavagiste des plus petits talibés, à former au sexe sodomite, pour plus tard et tu en connait un rayon pour aller te les enculer enchainés, grosse salope de Ndiaye !
      En plus, de tous les cas de viols de femmes et de filles sénégalaises par des mâles arriérés mentaux qui ont le cerveau entre les jambes qui s’égrènent dans les Journaux… C’est pourquoi, cette loi de criminalisation du Viol et de la Pédophilie au Sénégal est une très bonne avancée pour lutter contre ce fléau majeur au Sénégal avec l’Esclavage des Enfants Talibés… Maintenant, faut-il que cette loi soit appliquée et protège les femmes, mais aussi toutes les catégories d’enfants victimes d’abus de toutes sortes au Sénégal… Ce qui est moins sur !
      Mais, pourquoi aller chercher ailleurs, dans d’autres pays qui ont une Justice avec de lourdes peines contre ces déviances sexuelles, depuis longtemps… Si ce n’est qu’une nouvelle provocation gratuite pour se dédouaner des tares réelles du Sénégal en ce qui concerne le Viol des Femmes et la Pédophilie envers les Enfants : filles ou garçons… Sale con de Ndiaye !

  5. Tiocan dit :

    Le Sénégal: plus ça change, moins ça change et le Ndiaye est toujours aussi con.
    Je ne sais pas si c’est de l’immobilisme ou de la régression?

  6. ivan dit :

    Ndiaye devient lucide ; en évoquant les prêtres, cinéastes et écrivains, il démontre lui même le grand écart qui existe dans des pays où les affaires concernant les pédophiles éclatent, sont suivies de procès et de nombreuses manifestations et un pays où règne le plus grand silence tant populaire que judiciaire concernant les mêmes actes.
    Bravo Ndiaye, il faut continuer à progresser dans cette approche lucide et factuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :