SCANDALES AUX SOINS DE SANTÉ

6 réponses

  1. le chaman dit :

    Nous serons tous étonnés d’apprendre que le ministère de la Santé, avec à sa tête ce cher ministre Diouf Sarr, puisse détourner de l’argent sur le dos,pardon, sur les reins des patients dialysé.
    Si j’ai bien compris le porte parole de l’association, le ministère achète pour 2 milliards de Fcfa des kits, à 40 000Fcfa pièce, et qui en réalité ne coûtent que 8000F pièce.
    Si je calcule bien, le ministère achète donc 50 000 kits à 40 000F pièce pour un montant de 2 milliards. La différence entre ce prix d’achats 40 000F et le vrai prix 8000F représente une modeste somme de 1,6 milliards de Fcfa. Qui est forcément détournée.
    Petits joueurs va!
    Mais bon,ça en fait des Toyota Land Cruiser à 50 ou 60 millions, plus quelques terrains et jolies villas par ci par là.
    C’est beau, C’est grand, C’est généreux le pays de la Téranga. Pour juste une poignée bien sûr!

  2. JPC dit :

    Difficile d’y voir clair, dans la mesure où les coûts de gestion, de conservation, de distribution des pochettes de sang par une banque du sang ne semblent pas être pris en compte. Qu’adviendra-t-il le jour où le Sénégal autorisera les transplantations? Chaque pochette de sang devra être compatible pour chaque patient en fonction de l’intervention chirurgicale à effectuer. En matière de soins de santé, l’opacité règne même… en Europe.

  3. Yvesbzh dit :

    Vous imaginez une transplantation cardiaque à LE DANTEC ???
    On crois rêver ….

  4. Déjà dit mille fois : tant que le Sénégal ne fera pas un contrôle des éléments du train de vie et n’obligera pas à une déclaration sur le patrimoine pour les fonctionnaires à des postes « sensibles » les détournements resteront un sport national où l’on ne risque que de gagner. Bon, me direz-vous, il y a tant de magouilleurs qu’il faudra construire des dizaines de prisons. Alors, amnistie générale pour les délits passés (de toute façon personne ne va jamais en prison, ça ne changera rien sur le fond) et poigne de fer et jugements sans pitié pour les délits à venir, avec, comme au Rwanda une imprescribilité sur la corruption. Condition indispensable pour un Sénégal Émergent… et durable.

  5. issa gibb dit :

    Imprescribilité sur la corruption, fin des rackets policiers, arrêts des détournements des aides internationales, intangibilité de la laïcité et respect des droits des Enfants Talibés, etc…
    Qu’est ce qu’on en est loin, au Sénégal , de l’Emergence…
    La corruption a infecté toutes les strates du pays, même la santé où les poches de sang donné gratuitement par la population, est revendu aux malades ???
    Ce qui explique aussi pourquoi les hôpitaux sénégalais sont de vrais mouroirs… En manque de tout, malgré les nombreuses aides internationales dans ce secteur, malheureusement détournées aux profits de quelques pontes ministériels ou médicaux, comme d’habitude… Le Ver est dans le fruit pourri et pas prêt d’en sortir !
    Je trouve même qu’on s’éloigne gravement d’une possible Emergence avec la progression galopante du Wahhabisme de l’Islam Saoudien avec les confréries soufies sénégalaises qui l’accueillent les bras grands ouverts jusqu’à aller faire des formations de cette doctrine fondamentaliste de l’Islam dans les Universités Saoudiennes du Golfe pour ramener le Wahhabisme, terreau où prospère le Salafisme au Sénégal et le Djihad Armé qui mine les pays et les sociétés Africaines au Sahel…
    Pour rappel, les Africains qui pratiquent les référents Occidentaux qui considèrent l’école et l’éducation des enfants comme émancipatrices pour l’avenir d’un pays… Alors que les fondamentalistes considèrent que l’école fait des enfants, des mécréants et c’est pourquoi, ils se donnent le droit de détruire les écoles et tuer les écoliers au Moyen-Orient et au Sahel…
    Tout comme les fondamentalistes considèrent les mœurs des Occidentaux, la conception du rôle de la femme, la place accordée aux minorités sexuelles, la démocratie, la laïcité, les droits de l’Homme comme référents » « Diaboliques »… Seul, l’Islam et le Coran sont « La Loi », selon eux !
    Ou encore, les Chrétiens prônent le dialogue des religions… Pour les fondamentalistes, seule la religion musulmane est la vraie religion, si on dialogue avec les autres religions, c’est qu’on est pas sûr de sa foi… C’est ainsi que les Islamistes combattent pour « Imposer » leur religion aux infidèles et mécréants des autres religions, jusqu’à combattre l’Islam local Soufi Africain qui, encore selon eux, est à la fois, déviant et hérétique… Ils considèrent donc, les confréries sénégalaises comme des sectes qui les ont pourtant accueilli les bras ouverts, aveuglés par des financements qui leur semblent illimités grâce au pétrole et au dollar des intégristes Wahhabites Saoudiens…
    Au début, cette colonisation saoudienne s’est faite par l’Aide Humanitaire … Mais très vite, la construction de mosquées à tous les carrefours et des écoles coraniques où ils voilent les fillettes à partir de 3 ans et où les enfants n’apprennent que le Coran, pour prêcher et inculquer leur doctrine fondamentaliste de l’Islam, dans tout le pays… Cette invasion Salafiste peut coûter très à l’Emergence au Sénégal, pour tous ceux qui ont de la merde dans les yeux, car ave l’Islam Wahhabite et Salafiste Saoudien, il y a une « Uncommunicabilité totale » avec toutes les sociétés moderne et évoluée…. Et l’Emergence est imposible pour le peuple Sénégalais, dans un tel cas, même avec le dollar Saoudien !

  6. issa gibb dit :

    Rectif : Cette invasion Salafiste peut coûter très cher à l’Emergence au Sénégal … car avec l’Islam Wahhabite Salafiste Saoudien , il y a une « Incommunicabilité totale » avec toutes les sociétés libres, modernes et évoluées… etc… Oups ! les fautes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :