70 MILLIARDS OFFERTS PAR L’ALLEMAGNE

10 réponses

  1. Reyser dit :

    Que de cadeaux, j’espère que ces sommes seront bien utilisées ?

  2. Reyser dit :

    Que de cadeaux, j’espère que ces sommes seront bien utilisées ?

  3. flopaty dit :

    incroyable !!!!! le senegal est un vrai mendiant……dans quelles poches vont aller ces milliards!!!!

    • issa gibb dit :

      Dans la poche de droite de Hott et dans la poche de gauche de Hott…
      Puis, dans son attaché-case => Via son compte bancaire au Qatar, à Monaco ou au Panama… Y-a-pas photo !
      Je trouve quand même curieux qu’un pays comme l’Allemagne qui a laissé tomber la construction et la gestion de l’aéroport de l’AIBD au Sénégal, revienne porter des dons au Sénégal ???
      Il faudra qu’on m’explique ??? Ou ce ministre allemand a bu trop de bière et il est bourré à ne plus se souvenir comment le Sénégal fonctionne avec tous les dons, aides ou subventions ( à 99, 99 % Détournés)… Ou il a une gonzesse au Sénégal et il fait son généreux pour épater la fille, avec tout de même de l’argent des contribuables allemands… Surement, pas le sien !

  4. issa gibb dit :

    En imitant, le con de service sur ce blog :
    Il est sympa cet Edouard Philippe ?…Suivi de : qu’est ce qu’ils sont gentils, ces Allemands ???
    Tout va bien ! Les Mendiants Professionnels adultes et Esclavagistes des Enfants Talibés dans la mendicité forcée au pays… Pas la peine de travailler, le fric tombe du ciel ! Jusqu’à quand ces conneries ???

  5. Ndiaye dit :

    A chacun son type de plan marshall et encore vu les miettes qu’on « reçoit » rien de comparable…

  6. La main qui reçoit est toujours en dessous de la main qui donne, disait Napoléon…

    • Xx dit :

      Très juste ! et la main qui reçoit se referme très vite… hop, ni vu ni connu… et où va l’argent (les « miettes » !) si généreusement offert ? bah… il y va !!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :