« SINE SALOUM » ARRIVE LE 29 OCTOBRE

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Cela devient ridicule, tout ce cinéma!
    Et, en plus, cela devient malsain pour le tourisme.
    Pour ma part, en qualité d’hôtelier, je réduis déjà la voilure.
    Par la faute de vos hésitations permanentes.
    Monsieur Le Président de la République, désignez, svp des gens compétents au Ministère du Tourisme.
    C’est inadmissible de traiter tous les investisseurs et hôteliers de cette manière.
    On se moque de nous.

  2. issa gibb dit :

    Rectification :
    Alioune Sarr, le ministre sénégalais du Tourisme n’est pas resté silencieux sur le sujet de la réinstauration du Visa touristique au Sénégal… Il a bien dit qu’il n’y avait aucune intention gouvernementale de réinstaurer le Visa, à la fin du Forum du Tourisme à Paris pour calmer la nouvelle rumeur montante…
    Face aux annonces répétées du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye qui affirme que le Visa touristique au Sénégal serait à nouveau instauré à partir de janvier 2020 au Sénégal au nom de la « Réciprocité » et/ou pour raison « Sécuritaire » qui semblent aléatoires et surtout inutiles pour le Tourisme => D’où cette cacophonie entre ministres ??? Mais, c’est surtout le silence du chef sur cette cacophonie ministérielle qui est inquiétante, en la personne de Macky Sall qui autoproclame une nouvelle politique de Relance du Tourisme au sénégal avec le grand Hub de l’Aibd, le tourisme d’affaires, la construction enfin démarrée des digues de Saly pour se faire réélire et le projet pharaonique de Pointe Sarène, etc… ???

    On peut tout de même noter que ce pauvre Alioune Sarr se démène sur le terrain, à son nouveau poste de ministre du Tourisme, très turn-over au Sénégal… Au contraire des prédécesseurs qui nous ont habitué à des enfumages annuels répétées et sans suite et à des promesses jamais tenues… Parfois à aucun dialogue et aucune concertation avec les professionnels du Tourisme sénégalais, comme la non-regrettée ex-ministre du Tourisme, Maimouna Ndoye Seck qui gouvernait le Tourisme sénégalais par décrets dans son bureau de Dakar…

    Avec aussi, à prévoir une révolte des professionnels du secteur et d’une partie des familles sénégalaises qui vivent du Tourisme, dont l’Etat semble encore ignorer tout le mal que leur a fait le premier Visa en 2013 et encore aujourd’hui en 2019… Alors que des voyants repassent au vert dans la relance du tourisme au Sénégal, le retour du Visa serait destructeur de ces espoirs trop longtemps contenus… Et le sang de la colère pourrait encore couler !

    Quand à Youssou Ndour, le chanteur et ministre du Tourisme de 2012 à 2013, il s’est aussi dédouané en son temps, de l’instauration du Visa 2013 en prétextant que çà lui avait été imposé par le ministre de l’Intérieur de l’époque, le Général Pathé Seck… Et on a vu, le gros  » Pâté » que çà a fait au Tourisme au Sénégal, encore aujourd’hui !… Alors, cette cacophonie ministérielle ressemble à une situation d’anguilles sous roches et on verra qui ??? Du ministre du Tourisme, Alioune Sarr ou du ministre de l’Intérieur, Aly Ncouille Ndiaye, a le plus de pouvoir au gouvernement… En attendant la sortie du silence et la décision finale du gros chef, le Président Macky Sall ???

    Tout en sachant que pour relancer le Tourisme au Sénégal, la réintroduction du Visa pour les touristes, serait la plus grosse connerie à ne pas faire ! A part faire plaisir aux religieux islamiques sénégalais qui ne veulent plus de touristes occidentaux au Sénégal pour continuer à exploiter leurs élèves talibés esclaves mendiants en toute impunité et sauvegarder leurs privilèges éhontés… Y-a-pas photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :