SALY S’EST JUMELÉE AVEC SAN PEDRO

3 réponses

  1. N'diaye dit :

    À propos de protocole d’accord il faudrait que le ministre de la formation professionnel et le directeur du fond de financement des formations professionnels le 3fpt du Sénégal essaient de contacter, si elle existe, l’Association des Retraités expatriés residants au Sénégal afin qu’ils puissent ensemble voir comment mettre en place des structures de professionnelles afin de faire bénéficier partiellement le senegal de tout ce savoir faire acquis durant de longues années dans des métiers pratiques et precis comme la mécanique automobile, l’hôtellerie, la plomberie, le btp, l’electricite, etc..sous forme d’heures de benevolats ou renumérés pour quelques heures par semaine sur la petite cote. c’est mieux qu’ils passent tout leur temps à la plage et au bistrot. on n’y gagne rien. A etudier…

  2. Ba dit :

    Heuu… est-ce que ce monsieur est normal ?

  3. Ndiaye dit :

    ha ha ha rien de plus normal!! on appelle cela cogiter.. parfois les idées innovantes sont souvent mal accueillies et pourtant il suffit de s’arrêter et d’y réfléchir un peu plus pour se rendre compte que c’est pas si bête que cela en fin de compte. Profitons si possible de l’expertise de certains de ces jeunes retraités des pays dit « développés » qui ont indéniablement un savoir faire éprouvé..
    Un retraité de 55 ans ou 60 ans qui a une espérance de vie moyenne de 20 ans supplémentaires, ne pas se rapprocher de certains et leur proposer de prendre quelques heures ou jours de son temps pour faire des choses « utiles » n’est pas un sacrilège!! Le reste est une question d’organisation..en étudiant à leur arrivée le profil de chacun puis les approcher plus tard si le profil nous intéresse dans le cadre de nos formations professionnalisantes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :