CHICHE QU’IL Y AURA DEUX TABASKI!?!

3 réponses

  1. issa gibb dit :

    Deux Tabaski !?! Il y a, en effet, de fortes chances que les observateurs lunaires ne s’entendent pas, comme d’habitude et comme chaque année sur le croissant lunaire pour la date de la Tabaski au Sénégal…
    C’est ce qui fait le charme, la rigolade ou l’hypocrisie de la pratique de l’Islam au Sénégal….
    Il y a un côté spécifique et individualiste dans la pratique de l’Islam au Sénégal par rapport à l’ensemble de la Ouma Islamique, ce qui fait passer le Sénégal comme une secte pour l’orthodoxie musulmane. Même s’il y a aussi un grand schisme entre sunnites et chiites dans cette pratique de l’Islam. Sans oublier, la pratique singulière des musulmans ismaéliens qui offrent à leur Prince et chef religieux l’Agha Khan, son poids en or, chaque année, le Chanceux !…
    Au niveau du Sénégal, ces dissonances sur le croissant lunaire, proviennent d’une lutte de pouvoir et d’autorité entre les membres du Conseil Supérieur Islamique du Sénégal (C.S.I.) :
    – Sous le Haut Patronnage de sa Majesté Mouhamed VI, Roi du Maroc et Commandeur des Croyants et son Excellence Macky Sall, Président de la République du Sénégal et les 15 Khalifes Généraux Confrériques du Sénégal : (Mbacké des Mourides, Sy des Tidjanes, Laye à Yoff Layènes, Kounta des Khadres à Ndiassane, Tall des Omariens à Louga et Tall des Omariens de Dakar, Niasse de Léona Niassène à Kaolack et Niasse de Médina Baye à Kaolack, Bâ à Médina Gounass et Bâ à Ouro Madiyou, Seck à Tiénéba, Haidara à Sibicouroto, Dème à Sokone, Ndieguene à Thiés et Cissé à Pire…
    – Auxquels, il faut ajouter le Comité d’Honneur composé de 42 membres, religieux confrériques ou des imans.
    – Un Comité Directeur élu de 79 membres
    – Un Bureau National élu avec un Président* et 8 adjoints, un Secrétaire Général et 2 adjoints, un Trésorier Général et 2 adjoints, un Secrétaire Administratif et 4 adjoints, un Secrétaire à l’Organisation et 4 adjoints et 24 Conseillers techniques…
    – Plus, les Commissions techniques : Commission des Fatwas, Commission de la Culture et de l’Education, Commission du Zakat, Commission des Affaires Sociales, Commission des fêtes musulmanes, Commission de l’Economie et des Finances et la Commission de la Presse et de la Communication…
    Après cette liste, on ne me sortira pas de la tête, que ce Conseil est un contre-pouvoir au Sénégal et que çà gouverne le Sénégal, avec le Président Macky Sall comme membre honorifique, en prime !
    – * Le tout chapoté par Mourchid Ahmed Lyane Thiam qui est le Président du Conseil Supérieur Islamique (CIS)mais aussi le Président de la Commission Nationale de concertation sur le croissant lunaire (CONACOC) où il invite tout ce beau monde à rien foutre, à regarder le croissant lunaire…
    Mais quelques marabouts indisciplinés ou dissidents, lui mettent à chaque fois, des bâtons dans les roues, pour faire parler d’eux ou par simple rivalité de pouvoir religieux, comme le contestataire marabout Khalifa Niasse, jeune frère du khalife général de Léona Niassène à Kaolack auquel il a même contesté son titre de Khalife ou encore des marabouts rétrogrades comme à Niassanne ou Ndankh qui n’n font qu’à leurs têtes…
    Tout cela pourrait amener à sourire, à part que çà se passe entre religieux plein de fric et avides de luxe sur le dos et la misère du peuple sénégalais… Athé, moi ??? Pourtant je connais les us et coutumes de l’Islam dans le Monde, je sais qu’il y a 5 piliers de l’Islam chez les musulmans Sunnites et Chiites, mais qu’il y a 6 piliers de l’Islam chez les Ismaéliens !

    Du côté du peuple sénégalais, la Tabaski ressemble de plus en plus à une fête païenne qu’à une fête religieuse musulmane… On assiste d’années en années, à des dépenses folles pour des familles pauvres, à une débauche de luxe très importante et inutile, seulement pour épater les voisins. Des vêtement neufs pour toute la famille à l’achat d’un mouton le plus cher possible par rapport à celui payé par le voisin. C’est du m’as-tu-vu prétentieux ajouté à des dépenses chères et inutiles qui iront jusqu’à mettre des familles, dans des précarités financières à venir et dans l’impossibilité de scolariser tous leurs enfants… Plus cons orgueilleux et irresponsables, tu meurs! Avec ces comportements si éloignés des valeurs de l’Islam…
    Anecdote déjà racontée, mais précieuse sur la mentalité des religieux :
    Un ami sénégalais a dit à son imam qu’il avait des difficultés financières et ne pouvait pas acheter un mouton, cette année-là… L’imam lui a répondu qu’il devait vendre ses meubles et sa télé pour acheter et tuer un mouton pour la Tabaski sinon il aurait les foudres de la colère de Dieu sur sa famille ???
    Et moi présent, de lui répondre : « Et vous ne voulez pas qu’il vous vende sa femme, non plus ! ».
    L’Imam a tourné les talons et ne m’a plus jamais adressé la parole au village. C’était encore un grand religieux, tolérant et plein d’humour ??? Et à mon ami : « Tu ne peux pas te payer un mouton ? Tu prends un poulet, tu l’égorges et le tour est joué, si tu crois que Dieu est content ». J’avais déjà offert le mouton de l’année précédente et je considérais que c’était bien suffisant, une seule fois… En plus que les photos reçues de la bête égorgée ne m’avaient pas vraiment plu en tant que simples remerciements…
    Le sacrifice d’un mouton ou d’un autre animal, c’est un rite franchement rétrograde et çà rappelle les sacrifices païens, romains ou aztèques, dans d’autres temps… Et je ne peux imaginer que Dieu ai pu demander à Abraham de lui sacrifier son fils Isaac… Car Dieu est Amour : Il ne peut pas demander à un père de lui égorger son fils ??? Les mecs qui ont écrit çà, étaient dans un délire d’obscurantisme le plus total ou complètement bourré au mauvais vin qui tâche…
    Avec en plus, un pauvre mouton qui passait par là ??? Déjà, un mouton avec les cornes empêtrés dans un bosquet de broussailles quand on connait la force d’un mouton. Bonjour, le délire inventif et Abraham était déjà un vieil homme à l’époque, entre 80 ou 100 ans pour porter, installer et égorger ce pauvre mouton ???
    C’est avec ce genre de connerie écrite, que des millions de moutons trinquent et crèvent sans avoir rien demander, chaque année, à la même période, à travers le Monde… Même si il faut tuer la bête, pour manger de la viande : Tu te vois, toi ! Egorgé vivant et agonisant pendant de longues minutes au soleil avec plein de mouches autour… Est ce que ce monde est sérieux ???.. Est ce que ces gens sont sérieux et civilisés ???

    En attendant, puisque tous ces moutons sont condamnés à être égorgés, cuits et mangés pour cette grande fête religieusement rétrograde, dépensière et festive : N’oubliez pas de donner un morceau de viande aux enfants talibés mendiants pour qu’ils mangent au moins une fois de la viande dans l’année…
    Ce geste honore un pilier de l’Islam, faire l’aumône à un plus pauvre que soi, UN SEUL JOUR PAR AN dans la religion musulmane, au moment de la fête de la Tabaski…
    ET NON PAS FAIRE FAIRE L’AUMÔME AUX ENFANTS TALIBBES, TOUS LES JOURS DE L’ANNEE COMME L’ONT INVENTE CES ESCLAVAGISTES ET SATANIQUES MARABOUTS AU SENEGAL ! Chercher l’erreur ?!?

  2. Eddy dit :

    Comme tjrs le commentaire de Mr Issa Gibb est juste et vrai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :