St LOUIS RISQUE GROS A NE PAS SE BOUGER

6 réponses

  1. Serge Carré dit :

    Plus préoccupés par leur carrière politique que par le développement du pays les élus sénégalais ne semblent toujours pavoir compris que la préservation du patrimoine naturel et architectural constituait un atout capital pour le développement du tourisme et donc d’une richesse économique qui pourrait devenir essentielle pour le pays !!!

  2. Réginald Groux dit :

    Je suis rentré hier au soir d’un court séjour à Saint Louis : la ville n’est qu’un immmense dépôtoir à ordures et sacs plastiques, les immeubles sembelnt avoir subi un bombardement, le patrimoine architectural est dans un total état d’abandon. Pourtant ça et là des propriétaires privés ont fait des restaurations d’une incroyable beauté, qui montrent à quel point Saint Louis pourrait compter parmi les merveilles du continent africain. La culture et le tourisme semblent être des concepts étrangers à ceux qui en ont la charge. Bien sûr, on ne peut écarter les magouilles, comme celle qui consiste à laisser un immeuble ancien s’écrouler pour pouvoir construire du neuf, plus rentable au niveau locatif. Pourtant, il suffirait de déclarer que tout immeuble écroulé deviendrait zone non aedificandi pour mettre fin à cette pratique. Des saint louisiens motivés proposent un tas de solutions simples, intelligentes et raisonnables, mais il n’y a personne pour les écouter. L’immobilisme en ce qui concerne la préservation et la restauration de la ville ressort soit d’une volonté politique, soit d’une incompétence coupable. Commencer par faire nettoyer la ville n’est pas une chose difficile, en moins d’un mois on pourrait facilement y arriver avec un budget raisonnable, les éboueurs ne coûtent pas si cher que ça ! Alors pourquoi ces détritus partout, c’est un mystère, sauf si cela relève d’une négligence d’un degré qui atteint les sommets. Par surcroît, le touriste qui vient à Saint Louis en repart avec une image négative du Sénégal et de ses habitants, qu’il va juger sales, incapables de nettoyer devant chez eux, qui laissent un si beau patrimoine à l’abandon. bref une image dont le Sénégal n’a pas besoin, et qui n’existe que parce que les élus ne font pas leur travail. Triste, triste… Quant aux études, projets, résolutions, plans et autres balivernes, les tiroirs en sont pleins, mais le bruit court que s’il n’y a pas un peu d’argent à détourner aucun projet ne voit le jour. Ceci expliquerait cela sans doute, mais peut-on soupçonner le propre frère du Président de la République, maire de Saint Louis, d’une telle avanie ? Souhaitons que la consigne d’un Sénégal propre s’appliquera également à Saint Louis, qui aurait tout à y gagner, surtout si la ville commençait par montrer l’exemple !

  3. issa gibb dit :

    L’Unesco avait déjà menacé L’Etat Sénégalais en 2017 et en 2018 sur la dégradation de Saint Louis pourtant reconnu Patrimoine de l’Humanité… En 2019, rien a changé et l’Unesco fait de nouvelles menaces qu’il n’applique pas ?
    L’Unesco, tout comme beaucoup d’autres, non toujours pas compris que l’Etat Sénégalais s’en fout du Patrimoine de Saint Louis comme de sa première chemise et que les religieux et les marabouts islamistes veulent la disparition des monuments coloniaux de Saint Louis, ville qu’ils considèrent comme le lieu de condamnation à l’exil de Serigne Touba…
    Une rancœur si profonde et si conne qui les aveugle au point de ne plus réfléchir que la restauration du patrimoine architectural de Saint Louis serait plus utile pour relancer le tourisme et créer des emplois que son abandon imbécile pour perdre le titre de Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco… Toujours plus cons au Sénégal, tu meurs !

    Par contre, le maire de Saint Louis depuis 2014, Mansour FAYE n’est pas le frère du Président Macky SALL… Mais, le beau-frère du Président Macky SALL, le frère de la première dame sénégalaise Marième FAYE SALL, l’épouse du Président…
    On peut dire que Mansour FAYE est en politique, un planqué familial où il ne brille pas en tant que maire de Saint Louis pour sauvegarder le Patrimoine architectural de la ville avec le risque de faire virer Saint Louis de son statut de Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco… Comme, il n’a pas brillé en tant que ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement de juillet 2014 à avril 2019 avec tous les problèmes de pénuries d’eau qu’a connu et connait encore le Sénégal pendant ces 5 dernières années… Même si ces problèmes proviennent des décisions d’un de ses prédécesseurs, le ministre de l’Hydraulique sous l’ère Wadienne, un certain Macky SALL qui met un point d’honneur à garder le ministère de l’Eau sous sa tutelle familiale…
    Mansour FAYE est même devenu vice-président du Groupe Mondial de Haut Niveau sur l’Eau et la Paix en 2015, ce qui fait sourire certains et moins d’autres quand on connait son incompétence et son inefficacité à résoudre les problèmes de distribution d’Eau au Sénégal, à Dakar et à Fatick pour exemples parmi tant d’autres…
    En avril 2019, Mansour FAYE a reçu de la part de son beau-frère-Président, le Super Ministère du Développement Communautaire, de l’Equité Sociale et Territoriale incluant : le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC), le Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et territoires frontaliers (PUMA), le Programme de Modernisation des Villes (PROMOVILLES), la Délégation Générale à la Protection Sociale et à la Solidarité Nationale (DGPSSN), l’Agence Nationale de la Couverture Maladie Universelle (ANACMU) et le Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA)… Administrations auxquelles il faut ajouter les Bourses Familiales qui ont déjà 2 mois de retard de paiements… C’est du jamais vu au Sénégal, le beauf Mansour FAYE a entre ses mains, des « pouvoirs » énormes que même, Karim Wade, ministre de l’air et de la mer en son temps avec ses 4 ministères, ne lui arrive à la cheville… Mais, c’est aussi une preuve indéniable du népotisme pratiqué par le Président Macky SALL sur ce pauvre Sénégal.

    Le frère de Macky SALL, c’est Aliou SALL, le frère cadet du Président sénégalais…
    D’abord journaliste engagé auprès d’Abdou Diouf, il sent le vent tourné et devient soutien d’Abdoulaye Wade pour l’élection présidentielle de 2000… Son grand frère Macky SALL devient Premier Ministre du Président Wade et Aliou est nommé Conseiller Technique à l’Ambassade du Sénégal en Chine en 2006, chargé du bureau des affaires économiques…
    Quand son frère Macky tombe en disgrâce et devient le principal opposant à Wade en 2008, Aliou reste à son poste sous la protection de l’Ambassadeur, le Général Pape Khalilou ??? C’est à Pékin en 2010 qu’Aliou SALL rencontre l’homme d’affaires roumano-australien spécialisé dans l’exploitation minière et pétrolière en Afrique de l’Ouest, Frank Timis qui crée la Société Petro-Tim Limited et nomme Aliou SALL gérant de sa filiale sénégalaise….
    En 2012, Frank Timis obtient la concession de 2 blocs offshore pétroliers au Sénégal , opération validée par le Président Abdoulaye Wade et son fils-ministre de l’Economie, Karim Wade… Quand Macky Sall devient président, il confirmera l’opération wadienne, tandis qu’Aliou SALL devient aussi co-propriétaire de l’Entreprise Sahel Aviation…
    En 2014, Aliou SALL se lance en politique, malgré l’opposition de son grand-frère-Président qui a peur d’être accusé de népotisme ??? Aliou est élu maire de Guédiawaye où il ne brille pas plus que Mansour FAYE à Saint Louis, le Patrimoine de l’Humanité à sauver en moins !…Le petit frérot Aliou devient aussi Président de l’Association des Maires du Sénégal…

    Mais, très vite, la gérance de la filiale sénégalaise de Petro-Tim Limited par Aliou SALL est critiquée :
    – En octobre 2014, l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade accuse Aliou SALL de n’être pas que gérant, mais aussi actionnaire à 30 % de la filiale de Petro-Tim et que la fratrie SALL se partage de manière occulte des rentes pétrolières.
    – En décembre 2014, l’Association « Alliance, Sauvons le Sénégal » porte plainte auprès de l’Ofnac contre Aliou SALL sur le dossier Petro-Tim Limited estimant qu’il y a une réelle opacité générée par ses sociétés-écrans.
    – Toujours en décembre 2014, Ousmane Sonko, leader du parti Pastef-les-Patriotes estime que le Président SALL s’est rendu coupable de « Délit d’Initié » en validant l’exploitation pétrolifère par la société de son frère.
    – En septembre 2016, dans une presse divisée par ce nouveau scandale, le journal Senenews affirme qu’Aliou SALL est bel et bien actionnaire de Petro-Tim depuis juillet 2012.
    – En octobre 2016, Aliou SALL annonce sa démission de son poste de gérant de la filiale sénégalaise de la société Petro-Tim Limited.
    – En septembre 2017, Aliou SALL démissionne de son poste de Président des Maires du Sénégal parce que son grand-frère-président l’a nommé Directeur de la Caisse des Dépôts et Consignations : Ce qui soulève un tollé d’oppositions car le Président Macky SALL avait promis de ne pas mêler son frère à la gestion de l’Etat pour éviter des accusations de népotisme… Mais, Macky SALL, en grand professionnel politique, n’est pas à une promesse ou un mensonge près… Souviens-toi, de son discours sur les talibés en mars 2013 et puis plus rien !
    En juin 2019, trois mois après la réélection de Macky SALL, l’affaire se corse et s’emballe :
    – La télévision anglaise BBC affirme , avec mails et documents confidentiels à l’appui, qu’Aliou SALL aurait touché 250 000 dollars de pots-de-vin à l’occasion de l’attribution des 2 concessions pétrolières et gazières.
    – La BBC accuse aussi la Compagnie pétrolière British Petroleum (BP) d’avoir accepté de verser 10 milliards de dollars de royalties à l’homme d’affaires Frank TIMIS, via la société Petro-Tim Sénégal.
    – Le scandale Petro-Tim/Frank Timis/Aliou Sall est relayée par la presse internationale…
    – L’opposition et la société civile sénégalaise réclame une enquête à la Justice qui est désormais entre les mains, inféodée et soumise à Macky SALL pour barrer la route à tous ses opposants comme dans une dictature bananière qu’on connait trop bien dans toute l’Afrique…
    – Aliou SALL nie les accusations et démissionne de son poste de Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations ???
    – Et en Juillet 2019, Macky SALL vient calmer le peuple sénégalais en l’enfumant une fois de plus. Il assure que qu’il surveille et contrôle tout dans un autre fameux discours glorifiant la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et la transparence : « Le Pétrole Sénégalais est, d’après la Constitution, la propriété de tous les Sénégalais dans Un Sénégal pour Tous les Sénégalais » ???
    A part, que pour le Pétrole Sénégalais, il n’y a que la Fratrie SALL qui se remplit les poches… Que la corruption continue, policiers et politiciens en tête dans le dernier sondage international au Sénégal… Que les hommes palabrent ou prient, tandis que les femmes travaillent dur et que les enfants trinquent, tandis que les fillettes sont mariées de force et violées par des maris adultes pédophiles et que les enfants talibés sont toujours exploités, sans aucun droit et de plus en plus nombreux, esclaves de pourritures inhumaines maraboutiques, fossoyeurs des valeurs du Vrai Islam… Pauvre Sénégal, avec ou sans pétrole ! Pauvre Sénégal, dans un puits noir de fatalisme, d’obscurantisme, de corruption et de misère, sans fin… Pas pour tout le monde ! SALL = SALE !

    • trevidic dit :

      Bonjour,
      l’election pdt devrait se situer dans environ trois ans ,mais il semblerait que personne ne veut prendre du retard pour passer du savon sur les marches du …pouvoir.
      Sans jugement sur le fond de ma part.

  4. bill dit :

    Il y a bien plus urgent pour aider Saint Louis comme le port de pêche qui a une véritable fonction pour faire vivre des centaines de familles. Les vieilles pierres, le passé colonial, c’est peut-être bon pour le tourisme mais ça n’est pas encore dans les moeurs locales et ça ne nourrit pas la population, d’ailleurs, qui se promène dans le quartier historique reconnaîtra qu’il y a bien peu de monde dans les rues, ensuite, qu’il poursuive sa visite au village des pêcheurs pour voir ce qu’est la « vraie vie ».

  5. issa gibb dit :

    « La Vraie Vie » ??? Drôle de Vraie Vie, je parlerais plutôt de « Survie Miséreuse » à Saint Louis et partout dans Sénégal pour une majorité de sénégalais !
    Je suis pourtant d’accord avec vous, il y a des priorités pour la survie du peuple sénégalais : La réfection du port de pêche de Saint Louis en est une, la protection des emplois de la mer et la lutte contre l’érosion côtière qui minent ce premier secteur économique du pays et qui est la première ressource alimentaire et de survie de Saint Louis et du peuple sénégalais… Y-a -pas photo !
    Mais on assiste, depuis des années et malgré les gouvernements successifs, à la dégradation de la situation à Saint Louis comme ailleurs et on se demande toujours où est passé et où passe l’argent de toutes les aides internationales pour sauver Saint Louis, puisque tout s’y dégrade et tout y est abandonné…
    La lutte contre l’érosion côtière toujours en attente, une solution de comblement des effets désastreux du trou moroco-wadien qui est passé de 3 à 16 kilomètres et qui met en péril la vie même des pêcheurs et la sauvegarde de la Langue de Barbarie, une politique inexistante de sauvegarde des emplois du côté des autorités à l’exception de leurs progénitures et de leurs amis et partisans politiques, la préservation des ressources halieutiques livrée à la surpêche des tankers russes et chinois, la pollution des sites et des fleuves par les usines étrangères de transformation de poissons sans embauche de locaux, la réfection et la mise aux normes du port de pêche de Saint Louis, la propreté de la ville et l’hygiène publique si bien décrites ci-dessus… Sans oublier la situation des enfants talibés dont Saint Louis est un haut lieu avec plus de 14 000 enfants esclaves dans la mendicité forcée, ainsi que le patrimoine architectural colonial dont de nombreux bâtiments abandonnés servent de darras nauséabondes et infectes à l’exploitation de ces pauvres gosses à Saint louis, etc…
    Où passé l’argent ??? A part, que comme ses prédécesseurs, Macky Sall a envoyé son beau-frère Mansour Faye se faire élire à Saint Louis pour mettre la main et détourner toutes les généreuses donations internationales pour la sauvegarde de Saint Louis, avec aucune réalisation visible pour sauver Saint Louis et ses habitants ???
    Alors, il est normal que devant tant d’hypocrisie et de corruption, l’Unesco hausse le ton et menace de virer Saint Louis du Patrimoine de l’Humanité, avec l’arrêt des enveloppes prévues à cet effet…
    Ce serait, une souffrance inutile de plus pour les habitants de Saint Louis et pour le tourisme qui est aussi pourvoyeur d’emplois quoique qu’on en dise, dans l’hôtellerie, la restauration, le commerce et l’artisanat, les transports, taxis et compagnies de bus, pour les guides et les piroguiers, etc … Même si la situation touristique est rare et en berne à Saint Louis, comme dans tout le Sénégal par une politique anti-touristique dont on a toujours pas compris le but de le détruire, ces dernières années…
    Mais, on connait les responsables avec un turn-over de divers ministres à rien foutre du tourisme dans les gouvernements successifs de Macky Sall qui nous a bien enfumer avec la relance du tourisme, cet ancien et second secteur économique, pourtant pourvoyeur d’emplois et de devises ???
    Je n’ai toujours pas compris, comme beaucoup d’autres sénégalais du secteur, cette volonté politique de destruction du tourisme, face à l’incompétence et l’inefficacité successive des ministres de tutelle et la curieuse et inexistante promotion touristique du Sénégal ???… A part que ce soit, la volonté des religieux et des marabouts islamistes pour mettre fin à la visite et à la présence d’étrangers occidentaux sur le sol sénégalais ??? Car tout est lié !
    Pour redresser les économies d’une ville, d’une région, d’un pays, il suffit d’une volonté politique et d’une aspiration d’une « Meilleure Vie pour le Peuple »…
    Mais, on assiste au contraire, à rien de concret, juste à la déliquescence de Saint Louis, aux détournements et à la disparition des aides internationales et à la concentration de toutes les richesses du pays dans les mains d’une minorité de politiciens corrompus et de marabouts véreux qui vont jusqu’à mettre des enfants innocents en esclavage pour faire plus l’argent et garder leurs privilèges honteux, sans partage avec le pauvre peuple sénégalais qui est dans la « Survie », pas une « Vraie Vie »…
    Quel dédain ! Jusqu’à quand ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :