LETTRE AU PRÉSIDENT SALL

4 réponses

  1. Réginald Groux dit :

    Très bonne analyse ! Espérons que le message sera entendu. L’auteur aurait pu ajourter qu’en vertu de la loi de la conservation de l’énergie la déperdition se diffuse nécessairement dans une autre partie du système… Rien se perd jamais, c’est une loi naturelle, et l’on voit qu’elle s’applique aussi bien en matière économique ou sociale…

  2. le chaman dit :

    Très belle plaidoirie de la défense, mais la cour vat »elle suivre cette demande de justice sociale et économique. De puissants lobbies sont à la manoeuvre pour continuer à préserver leurs magouilles au maximum.

  3. trevidic dit :

    Bonjour,
    Le président ne peut se présenter à un troisième mandat de part la constitution.
    Les deux dernières années de la pré campagne présidentielle à venir devrait apporter une incertitude sur le nouveau pouvoir et des lobbies amenant une inertie ‘il est urgent d’attendre »
    le nouveau … »patron » !

  4. Xx dit :

    Le peuple sénégalais est patient… mais tout le monde sait que la patience a ses limites. Il reste 5 ans pour que le Sénégal soit “nettoyé” de tous ces profiteurs qui se remplissent indûment les poches au détriment de la grande majorité, et au détriment du développement du pays.
    C’est le bon moment pour commencer à assainir les arcanes souterraines, agir et sanctionner sans état d’âme, et redonner au pays une image propre, à l’intérieur comme à l’extérieur. Une fois la démarche démarrée, elle ne devrait plus s’arrêter…
    Cinq ans, c’est court peut-être, mais suffisant pour commencer véritablement à redorer un blason aujourd’hui quelque peu terni. Il faut du courage, de la persévérance, et ne rien lâcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :