LE FRANÇAIS VU PAR UN ÉCRIVAIN

5 réponses

  1. Falbala dit :

    A l’heure de la mondialisation, y’a pas mieux pour faire régresser un pays et un peuple ! C’est comme si on enseignait les maths en breton à Quimper ou à Rennes , et les sciences en Chinois dans le 13 e à Paris !

  2. trevidic dit :

    Bonjour,
    La réponse est aussi juste que cinglante de  » FALBALA » ,et cerise sur le gateau je suis BRETON QUIMPEROIS !….
    Bref le FRANCAIS est le ciment du pays , et au SENEGAL aussi que vous le vouliez ou pas !….

  3. Xx dit :

    De plus, une langue vernaculaire n’est pas très propice au commerce international. Et j’ai pu constater que certains Sénégalais ne peuvent discuter ensemble, l’un ne comprenant pas la langue de l’autre, tous ne parlant pas forcément le wolof…

  4. J’ai suivi la campagne électorale récente.
    Monsieur Ousmane SONKO parlait en wolof .
    C’est dommage.
    Je n’ai rien compris.(it is my private joke……..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :