RETARDS INDÉCENTS DES BOURSES D’ÉTUDIANTS

2 réponses

  1. le chaman dit :

    Toujours renvoyer la faute sur l’autre. Ou l’art de renvoyer la patate chaude!! Lamentable que ces jeunes qui sont le Sénégal de demain soient traités de cette manière.

  2. Xx dit :

    C’est bien vrai comme l’écrit Le Chaman, la faute est toujours rejetée sur quelqu’un d’autre… et au lieu de relancer « l’établissement qui n’a pas transmis la liste des étudiants dans les temps », eh bien, ON attend, bien sagement ! C’est inadmissible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :