LE SÉNÉGAL CHERCHE DES SOUS

5 réponses

  1. issa gibb dit :

    Les députés sénégalais ont voté le budget du Sénégal pour 2019 qui se monte à 4 000 milliards de FCFA… OK !
    Or, ils manquent 2 850 milliards de FCFA dans les caisses de l’Etat Sénégalais pour boucler, ce budget voté ???
    Et Macky Sall, le mendiant professionnel va aller chercher des partenaires internationaux pour boucler son budget et attaquer la 27ème phase de son PSE, même si la majorité des sénégalais n’ont rien vu venir de la 1ère phase de son PSE et sont restés dans la misère… Et Surtout continuer à endetter le Sénégal, malgré les sonnettes d’alarmes sur l’endettement du pays par le FMI, la Banque Mondiale, la Commission de Surveillance des pays surendettés, etc…
    No Problem, le pétrole de 2021 va épongé tout çà ??? Au risque que les Sénégalais remboursent toutes ces dettes pendant des centaines d’années, avec que des cacahuètes… Tandis que Macky Sall ne sera plus aux affaires, loin dans une retraite dorée avec tout ce qu’il aura raflé au passage avec sa bande de bras cassés, à rien foutre pour le peuple sénégalais… C’est en tout cas, le leitmotiv de tous ses opposants à la présidentielle, l’endettement du pays !…Ou comment gouverner au dessus de ces moyens ou péter plus haut que son cul… C’est tout de même curieux, tous ces dirigeants et politiques à travers le Monde, qui gouvernent plus haut que leurs culs, avec le pognon des autres ??? Et quand ils partent du pouvoir => ceux sont toujours, les peuples qui trinquent et qui remboursent sur des générations ! Y-a-pas photo… Les caisses sont encore vides ???
    çà rappelle Sarkozy : « Je ne peux pas tenir mes promesses, parce que les caisses sont vides « … Le mec, il a été ministre de l »Economie et des Finances avant d’être élu président et il ne savait que les caisses étaient vides ??? Chercher l’erreur…
    Vivement les Démocraties Directes avec ses dirigeants nationaux, régionaux, départementaux et communaux, surveillés et contrôlés par des comités du Peuple et de Salut Public Citoyen !

  2. trevidic dit :

    Bonjour,
    Sans mettre en cause personne ,il est un fait que celui qui met la main dans le « pot de confiture » et ne se fait pas prendre doit avoir tendance à continuer.
    et rassurez vous ceci existe partout dans le monde….
    Ceci n’excuse rien ,et la liste serait trop longue des  » nominés »du passé ,ou du présent !
    Le commentaire de ISSA GIB interpelle à un changement.

  3. Bernard dit :

    Un changement en France ou au Sénégal, oui mais pour mettre qui à la place ? Quand on arrive au sommet d’un Etat c’est forcement grâce à des compromissions et les petits copains sont là pour le rappeler et prendre leur part.

    • issa gibb dit :

      La différence en France, c’est que Macron s’est fait élire par 22 % des français contre 18 % à Marine avec la grosse erreur du peuple français qui s’être abstenu à 60 % par rejet des anciens partis, les républicains et l’affaire Fillon et les divisions jusqu’à la disparition des socialistes => 22 % + 18 % + 60 % = 100 %.
      Puis, sont venus, la politique Jupitérienne pour les copains riches avec la suppression de l’ISF, le racket fiscal Macronien des classes moyennes et des classes pauvres, retraités, travailleurs précaires, chômeurs, étudiants, lycéens, APL, CSG, etc… Les insultes aux Français en voyage à l’étranger jusque à sa taxe sur les carburants qui a mis le feu aux poudres … Devant son incompréhension totale ou tardive du mouvement « Gilets Jaunes » qui luttent contre son racket fiscal et les Inégalités, car les besoins vitaux des ruraux sont différents des citadins et le fait qu’une majorité de français n’arrivent plus à joindre les 2 bouts en fin de chaque mois avec 70 % à 87 % des français qui soutiennent les « Gilets Jaunes »…
      Et ce n’est pas un petit merdeux, président absolutiste et prétentieux qui a baisé sa vieille maitresse à 15 ans dans une école de Jésuites et qui après, est allé se faire sauter par la famille Rothschild pour devenir co-directeur milliardaire de la Banque Rothschild qui va apprendre au Coq Français à faire la roue !
      CAR EN FRANCE : ON NE GOUVERNE PAS CONTRE LE PEUPLE ! Très grosse erreur de Macron… 1789 !
      LA REPUBLIQUE : C’EST LE PEUPLE DE FRANCE, SON PRESIDENT EST AMOVIBLE ! Sa position va devenir intenable jusqu’aux élections €uropéennes et après pire, car il a cristallisé trop de haine contre lui et il y a de nombreux prétendants à sa succession, d’abord dans son camp cosmopolite, les anciens partis revanchards dont l’un qu’il a trahi et humilié et les 2 partis extrêmes en embuscade… Y-a-pas photo !
      Et encore contrecarrer la référence de Galips :  » Les Peuples ont les gouvernements qu’ils méritent » de Montesquieu ( 1689-1755) qui a vécu sous 2 rois de France, Louis XIV (roi de 1643 à 1715) et Louis XV (roi de 1715 à 1774)… Sorry, la position de Macron ressemble plus à celle de Louis XVI (roi de 1774 à 1792) et s’il demande au bourreau Guillotin : « Tu montreras ma tête au peuple « … De lui répondre : « Non, elle n’en vaut pas la peine  » ou comment un jeune président de 40 ans a pu cristalliser toutes les haines de la Nation, contre lui…

      La différence au Sénégal, c’est que LES DIRIGEANTS GOURVERNENT EN PERMANENCE CONTRE LEURS PEUPLES DEPUIS L’INDEPENDANCE… Ils se remplissent les poches et ils vendent les ressources naturelles du pays aux étrangers en laissant leurs peuples dans la misère, sans partage… Pour sa ressource principale qu’est la pêche pillée par les chinois, ainsi que le bois de Casamance… Une petite réserve de pétrole et de gaz mimine par rapport aux réserves du Golfe, du Nigeria et du Venezuela qu’ils présentent comme des réserves solvables du pays, à venir en 2021, mais déjà hypothéquée sur plus 50 ans aux extracteurs Anglais, Américains, Australiens et Malaysiens ( La France s’étant désengagé de l’extraction et vendu ses parts à la Malaisie et ne garder que le poste de sécurité des extractions à la demande de Macky Sall)… Il ne reste que l’industrie arachidière déjà aux mains des chinois et celles des phosphates aux mains des Indonésiens, c’est à dire des cacahuètes pour payer toutes les dettes que fait actuellement Macky Sall et qui alarment toutes les Institutions Internationales du Surendettement des pays en voie de dévellopement car il faudra rembourser tout çà…

      La différence c’est que Macky Sall, au contraire de Macron, a été élu par 63 % des Sénégalais contre 37 % à Abdoulaye Wade => 63 % + 37 % = 100 %…. Par une coalition qui ne voulait plus de la dictature héréditaire bananière de Maitre Wade et son fils voleur du peuple, Karim Wade… Ce fut une très, très bonne chose pour le Sénégal en 2012, même si cette coalition s’est divisée rapidement et qu’on se retrouve avec 97 prétendants à la Magistrature pour 2019…

      Le Bilan de Macky Sall à la fin de son septennat, reste faible sur le plan économique et surtout social… Il a réalisé des infrastructures importantes : des autoroutes, l’ouverture de l’Aéroport AIBD, un quai au port de Dakar… Plus une Aréna de Lutte et un Musée des Civilisations Noires, qui étaient moins prioritaires que l’Education Nationale qui régresse tristement au Sénégal, Dakar et toutes les régions du pays qui crèvent de soif à cause de la distribution défaillante d’eaux potables dont il est le principal responsable en postes ministériel et présidentiel… Plus les problèmes d’alimentation d’électricité et ces coupures incessantes, le système de santé minable et la mortalité dans les hôpitaux, la corruption, le racket et les violences policières, l’insuffisance alimentaire, le manque d’emplois et une jeunesse sans avenir inspirée par la migration, etc…

      Macky Sall fait du bon boulot diplomatique, mais il est perte de vitesse à l’Union Africaine (U.A) et à la CEDEAO qui le trouvent trop lèche-cul des Occidentaux et en particulier, de la France qui gère encore la planche à billets FCFA dans 16 pays d’Afrique…
      En mendiant professionnel, il cherche toujours des investisseurs pour boucler son budget 2019 et lancer sa 2° phase de son PSE que le peuple sénégalais dans la 1° phase du PSE, n’a rien vu venir et reste dans la misère…
      En bon gros nounours de 130 kilos, avec sans aucun doute du mauvais cholestérol qui fausse ses jugements et sa compréhension des problèmes et des souffrances du peuple sénégalais (comme Macron), il n’a aucune conscience de la misère extrême de son peuple sur le terrain , avec sa bande de bras cassés incompétents et d’arrivistes bling-bling friqués qui le flattent et lui mentent sur l’état intérieur du pays…
      Le prétentieux ministre de l’Education S.M. Thiam qui doit lui raconter que 97 % des enfants sénégalais sont scolarisés, alors que c’est à peine 37 % d’enfants scolarisés dans la réalité…
      La grosse ministre de l’Elevage, A.M. Ndiaye en poste depuis 6 ans, doit lui assurer que tous les Sénégalais ont pu s’offrir un mouton pour la Tabaski, alors que ce n’est plus le cas, les moutons restent invendus parce qu’ils sont trop chers pour la majorité du peuple sénégalais…
      Le frappé-dinguo ministre du Tourisme , M. Mbaye Niang qui voit des lions et des éléphants partout au Sénégal, lui prétendre qu’il y a eu 1 million 600 000 touristes au Sénégal en 2018, comme savait si bien le faire M. Ndoye Seck qui l’a précédé au Tourisme, alors que le nombre de touristes peine à atteindre 300 000 âmes depuis 2013 au Sénégal, chaque année et que le Tourisme et ses emplois sont à l’agonie…
      La « Divinatoire » ministre de la Bonne Gouvernance et de la Protection de l’Enfance, M. Ramatou Gueye Diop qui lui assure que la mort de 2 enfants talibés brûlés vifs, enfermés dans une daara pourrie, c’est la « Volonté de Dieu » ??? Qu’il n’y a plus d’enfants talibés mendiants dans les rues et plus aucun élève talibé est battu, maltraité, livré à la prostitution et violé, ou assassiné par des marabouts … Et le gros patapouf plein de cholestérol l’a croit ???
      Seul le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ a le courage de lui dire que sur le budget 2019 de 4 000 milliards de FCFA, il manque 2 850 milliards de FCFA dans les Caisses du Trésor et qu’il doit repartir au charbon pour trouver des nouveaux investisseurs ou prêteurs, quitte à sur-endetter le pays…

      Un autre différence, c’est que Macky Sall a lui aussi, mis à mal, les principes d’une République, démocratique et laïque… Il a cédé aux religieux musulmans sénégalais, l’intangibilité de la laïcité et fait de Touba, un état dans l’Etat où ils peuvent faire n’importe quoi, de l’argent sale selon Trump à la destruction des locaux de vote, à chaque élection et des fréquentations dangereuses avec les islamistes Wahhabites et Salafistes Saoudiens et les rétrogrades Frères Musulmans Egyptiens qui radicalisent tout l’arrière-pays…
      La police et l’armée qui tirent encore à balles réelles sur des lycéens ou des manifestants pacifistes pour mater toute révolte et qui font des morts innocents… Les assassinats de citoyens dans les commissariats, les gendarmeries et les prisons dénoncés par Asmesty International… La restriction des libertés : Surveillance de la jeunesse par les Associations Islamistes Jamra et Mba Gance, les censures de livres, de films et la dernière mesure de censurer Internet votée par la majorité des députés… L’interdiction de l’Homosexualité, l’Homophobie et les persécutions et humiliations policières des groupes LGBT ou minorités sexuelles…
      La création de L’OFNAC, l’Office de lutte contre la Fraude et la Corruption et sa nomination de Membre du Haut Conseil de le Justice pas si indépendante que çà, qui a permis à Macky Sall, d’écarter ses 2 rivaux les plus dangereux pour les élections de 2019 : Karim Wade exilé au Qatar et Khalifa Sall, l’ex-maire de Dakar, mis à l’ombre à Reubeuss…
      La complicité et l’omniprésence religieuse dans le pouvoir politique, la persistance des inégalités Hommes-Femmes, les mariages forcées de mineures à partir de 9 ans ou pas plus, la pratique de l’excision pourtant interdite sur encore 8 % de fillettes sénégalaises et l’Esclavage de 200 000 enfants talibés, la Honte du Sénégal et de Macky Sall dont on ne cessera jamais de parler, surtout en cette période post-électorale…

      Un changement en France, pour mettre un président plus âgé, plus sage et réfléchi, respectueux du peuple français, sans dérives absolutistes avec des entêtements à finir la tête au bout du pique… Il y a une gamme complète en France pour remplacer le petit morveux si il lui prenait l’idée démissionner parce que la couleur « Jaune » va lui faire mal, très longtemps car le système est cassé… La majorité des Français veulent une Démocratie Directe avec ses élus nationaux, régionaux, départementaux et communaux surveillés et contrôlés pas des Comités de Salut Public du Peuple, mode 2019, après 1789, toujours en protégeant la Liberté, Egalité & Fraternité en abolissant les Inégalités et la fracture sociale qui n’a cessé de s’agrandir sous Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron… Au suivant ! Le dernier, on a déjà assez donné !

      Quand au Sénégal, qui mettre à la place de Macky Sall ??? C’est un gros dilemme car tous les prétendants sont incompétents au poste, d’autres attirer que par la paye et les privilèges et d’autres encore ne sont déjà que des politiciens professionnels pourris…
      A part, un miracle ??? Un jeune politicien sénégalais inconnu de 40 ans, honnête et droit qui s’attache rétablir la laïcité, détruire les privilèges des religieux et les remettre à leur place, créer des emplois pour les jeunes, sortir le peuple sénégalais de la misère et les enfants talibés de l’esclavage de la mendicité forcée… On toujours rêver ! Inch à Allah
      Sinon, on a toutes chances de repartir avec le gros « patapouf » qui ferait mieux de soigner son cholestérol pour ne pas repartir avec les mêmes bras cassés pour un tour de 5 ans et choisir des cerveaux sénégalais qui fuient cette corruption politique à l’étranger… Virer les religieux de la politique et reprendre l’intangibilité de la laïcité qui remet toutes les religions à leurs places dans une démocratie… Mettre de l’ordre dans la corruption gangrénée comme un fatalité au Sénégal… Prôner l’Egalité Hommes-Femmes, les Libertés Elémentaires… La Protection des Enfants et les éradications de l’excision, des mariages des mineures et sortir les enfants talibés de l’Esclavage avec le rétablissement de la peine de mort pour les marabouts réfractaires et les trafiquants d’enfants… Une sortie du tunnel de l’Obscurantisme, rêvée pour le Peuple Sénégalais !
      A part, qu’il ne foute rien, pendant encore 5 ans et qu’il ose se présenter pour un 3° mandat présidentiel comme l’a fait son prédécesseur Wade… Tu es au Sénégal, mon gars ! Tout est possible avec ces mecs bouffés par le Pouvoir d’Obédience Dictatoriale et Bananière ! Ce serait un nouveau malheur pour le Peuple du Sénégal, trahi encore et encore, une fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :