LES TAXES DE L’AIBD

5 réponses

  1. issa gibb dit :

    En valeur absolue ou En valeur relative ou En valeur réelle, la ministre des transports Maïmouna Ndoye Pète-Seck peut s’égosiller à la tribune de l’Assemblée Nationale Sénégalaise devent les députés : Les billets d’avion pour le sénégal sont chers et ils ne sont pas compétitifs pour le Tourisme au Sénégal ! Y-a-toujours pas photo !

  2. Nelnel dit :

    Madame la Ministre, malgré le respect que je lui dois, n’a rien compris. Tant que les billets d’avion pour l’Europe seront aussi chers et qu’il n’y aura pas de vols directs reliant les grandes villes de France et Dakar, le tourisme ne décollera pas comme il le devrait. Galère de devoir à chaque voyage transiter par Casa, Madrid, Lisbonne, Bruxelles, etc…. quand on n’habite pas Paris ou sa région. Cela décourage bien des personnes qui seraient intéressées par des vacances au soleil pendant l’hiver français…et je sais de quoi je parle !!

  3. Abdul dit :

    Le billet retour (depuis AIBD) est plus cher que le billet aller, c’est donc qu’il y a un problème de prix.
    Les destinations outre Atlantique depuis le France sont moins chères malgré des distances supérieures.

  4. Eddy dit :

    Mme la Ministre est comme d’habitude à côté de ss pompes ou alors elle ne sait ni lire, ni compter…

  5. Bernard dit :

    Elle ne sais pas lire …… ça je ne sais pas ! Mais effectivement, elle ne sait pas compter !! Et on voit les résultats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :