L’HABIT NE FAIT PAS LE VIOLEUR

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Alors là, je reste plus que perplexe sur la portée d’une telle exposition pour lutter contre les viols au Sénégal.
    Des vêtements portés par des victimes au moment de leurs viols pour ABORDER D’UNE MANIERE ORIGINALE l’hypocrisie qui règne autour de la culture du viol dans une société conservatrice comme le Sénégal…

    Même si tous les combats sont légitimes pour lutter contre les viols, la présentation de cette exposition et l’explication de cet article ressemblent à une grosse fumisterie, à du voyeurisme, à de la perversité ou une provocation mal ciblée, plutôt qu’à lutter efficacement contre les viols ???
    Peut être, mettre des photographies de personnes abusées avec les visages cachés ou de dos… Car ceux sont des personnes en chair et en os qui ont été violés, pas des vêtements !
    Je ne suis pas une femme, je n’ai jamais été violé, les réactions et les jugements de femmes sur cette exposition de vêtements seraient instructives…
    Je suis un partisan convaincu que l’Education par la Médiatisation des affaires de viols pour la prise de conscience du « Mal qu’est un Viol, physiquement et psychiquement » pour mettre Fin à ce Mal au Sénégal ou ailleurs, est et sera plus utile que cette exposition douteuse qu’une infime partie de la population visitera ???

    Dans le souvenir, d’une exposition où un artiste américain avait présenté des culottes de petites filles qui ornaient un énorme sapin de Noël aux Entrepôts Lainé à Bordeaux en France, visités par de nombreuses écoles à chaque exposition… La découverte de cette pseudo-œuvre en pleine tragédie pédophile nationale a entrainé une réaction épidermique, un énorme tollé et un rejet unanime de la population de l’oeuvre « entre guillemets » qui a éclaboussé jusqu’au maire de l’époque, Jacques Chaban-Delmas accusé de dépenser l’argent des contribuables bordelais pour une création artistique « toujours entre guillemets » aussi indigne et perverse…
    Et quand on voit la petite robe rose d’une petite fille violée dans cette exposition à Dakar, la réaction d’indignation ne serait pas la même au Sénégal qu’en France dans un monde civilisé ??? A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :