MEURTRE D’UNE FRANÇAISE A DJIFFER

9 réponses

  1. flopat dit :

    c’est encourageant pour venir s’y installer dans ce pays !!!!!

  2. issa gibb dit :

    Effectivement, après l’ancienne annonce du vol et du viol d’une vieille résidente de 80 ans à Saly par 4 salauds dont son ancien jardinier reconnu, on imagine facilement l’état psychique de cette pauvre vielle femme abusée…
    Après l’assassinat par des petits voleurs de ce Toulousain de 70 ans qui oeuvrait en faveur des habitants de Ndangane Sambou depuis des années et qui était très apprécié de la population…
    Après l’attaque d’une discothèque de Saly par une bande de brigands en 4X4, armés jusqu’au dents , sans morts, heureusement !
    Voici, un nouvel assassinat d’une pauvre femme de 57 ans à Djiffer, connue depuis 9 ans par les habitants, étrangler par un imbécile pas fini pour lui voler sa voiture ??? Paix à son âme et condoléances à sa famille…
    C’est çà, la Teranga au Sénégal ???
    A l’assassin : Espèce de Salaud ! Elle te l’aurais prêtée sa voiture, la Française, si tu lui avais demandé gentiment… C’était pas la peine de la tuer, Sale Enculé !
    Très Mauvaise Publicité pour le Tourisme au moment de l’ouverture de la Saison Touristique !
    Ce pays est vraiment abandonné des Dieux, dans un couloir de Néant noir, sans fin…
    Même si quelques fatalistes nous rétorquent que çà existe ailleurs ! Oui, bien sur, ailleurs ?
    Sans, la Teranga ???

  3. malheureusement,ca se passe au Sénégal,et les commentaires vont s amplifier a juste titre !!! en France tous les jours il y a ce genre de fait divers!!! et nous lisons cela ,sans trop y pretter de l importance et en passant a autres articles….sports,politique,cinéma, etc etc et oui ,la vie actuelle est ainsi faite…..c est triste! nous qui venons dans ce coin du Saloum,et nous baigner a Palmarin,nous aurons toujours une pensée,pour cette pauvre Dame étranglée par ce ………..(excusez moi, je trouve pas de qualificatif)… putain pour une bagnole !c est presque inimaginable? j espere que la justice,ne sera pas comme chez-nous………..c est a dire de lui trouver des circonstances atténuantes, pour je ne sais quels motifs trouvés par un avocat ! oui Monsieur Gibb ,quelle pub pour ce si beau coin du Sénégal sans oublier d associer a ce triste fait divers, mon ami Christian de Ndangane ,assasiné !!! oui je suis triste aujourdhui…paix a leurs ames!!!! mais la vie continue ,triste,et cruelle,et pourtant si belle parfois , sauf,quand un nuage ne vienne cacher et obscurcir ce soleil du Sénégal malheureusement

    • issa gibb dit :

      Je connais bien, Ndangane et le delta du Saloum où j’ai passé de merveilleux moments, au Pélican, dans des familles amies au village des pêcheurs, chez Khady Thior et chez Boumba Raymond, les ballades en pirogue, les apéros à Mar Lodj, les oiseaux dans les îles aux jumelles, les parties de pêche, les pique-niques et les baignades sur les petites plages dans le delta du Saloum… Un paradis sur terre !

      Un paradis terni et sali par 3 meurtres gratuits envers des ressortissants français, en peu de temps dans cette région de Fimela qu’on ne peut pas ignorer… Même si çà arrive ailleurs, çà ne peut rien excuser !
      En mémoire de votre ami Christian tant aimé dans le village de Ndangane Sambou et cette pauvre dame de Djiffer qui s’est vue partir, étranglée par une salope humaine pour lui voler sa voiture, alors qu’elle n’a surement jamais fait aucun mal aux autres dans toute sa vie… Auxquels, il faut ajouter toutes les agressions diverses envers les résidents occidentaux, les cambriolages dans les résidences toubabs ou les vandalismes d’églises catholiques comme à Kaolack qui met à mal la soit-disante Teranga sénégalaise et sa tolérance religieuse ???

      J’accuse que ceux ne sont pas des crimes isolés et gratuits, c’est la suite logique de la radicalisation galopante que j’ai ressenti en 5 ans de présence au Sénégal de 2010 à 2014 avec l’enseignement de la haine des occidentaux, dans les daaras ou écoles coraniques que de nom, à des générations de pauvres enfants talibés ignares, leurs futurs bras armés ou chair à canon… Une réalité criante qui je continue à dénoncer depuis, par la radicalisation galopante du Sénégal avec la présence inquiétante des intégristes wahhabites et salafistes saoudiens, des rétrogrades frères musulmans chassés d’Egypte par le Général Al Sissi auprès d’imans et de marabouts sénégalais radicaux , en particulier chez les mourides pour installer doucement, mais surement au Sénégal, leur République Islamique du Sénégal (R.I.S pour les intimes ou les initiés)…

      Les propos tenus à l’ouverture du Congrès de préparation du Magal mouride en 2016 sont sans équivoque, dixit :  » Qu’Allah, le Tout-Puissant nous protège de ces démons d’Occidentaux et du Grand Satan, les Etats-Unis ». Y-a-pas photo !… Quitte à ce que des ignares, des pas-finis ou des déséquilibrés, les prennent aux mots et s’en prennent aux intérêts ou à la vie d’occidentaux résidents au Sénégal… Auxquels, il ne faut pas oublier d’associer les propos racistes et anti- français du panafricain radical noir Kémi Séba qui a officialisé cette haine auprès de la jeunesse à la radio sénégalaise pendant des années avant d’être expulsé par les autorités pour avoir brûlé un billet de FCFA… Ainsi que le mouvement Y’en-a-marre qui a appelé la population sénégalaise à boycotter les commerces et les intérêts français au Sénégal.. Un appel pas suivi, dans les faits…

      Mais les faits sont là, et les meurtres aussi !… Les ignorer, les minimiser et pire, les oublier consisterait à ne rien dire, ne rien entendre et ne rien voir comme si on avait de la merde dans la bouche, les oreilles et dans les yeux… Résidents Français et Occidentaux au Sénégal : Attention Danger !

      • Francia dit :

        bien d’accord ! après avoir vu la radicalisation et ses violences au Mali , je les constate aussi au Burkina , de plus en plus au Sénégal , au Maroc aussi récemment ( je connais moins les autres pays )
        c’est très inquiétant car cela se propage partout ! et la haine monte de tous côtés ! bien triste !

  4. Rien n’empêche tous ceux qui parlent des « démons d’Occidentaux  » d’aller faire un stage dans un petit village bien reculé de la brousse, sans eau fraîche (ni bière !), sans téléphone, sans électricité, sans aucune commodité du monde moderne, comme il y a cent ans avant l’arrivée des « démons ». À leur retour, nous verrons bien ce qu’ils diront de la civilisation et de ses bienfaits. Hypocrites et manipulateurs, voilà tout ce qu’ils sont. Les religions reposent sur le lit de l’ignorance. Nous avons eu la chance, en France, d’avoir « le siècle des lumières », des lumières qui ont éclairé toute l’humanité, à l’exception de quelques pays qui ont choisis de rester dans les ténèbres. Pour rappel, Georges Wells disait : « l’avenir de l’humanité est une course entre l’éducation et la catastrophe »…

  5. trois commentaires sur ce crime ???? désolant,!!!!!vous voyez tout le monde se désinteresse du sort de son voisin,la preuve !!!et la vie continue ……merci a tous vos lecteurs et lectrices, dormez tranquille !!!! mais,Monsieur Gibb ne mettez plus ce genre d info ,vous voyez a part deux ou trois personnes qui réagissent quelle honte!tout est normal a leurs yeux…. dans quel monde vivons nous????je vous laisse a votre conscience messieurs et mesdames….bonne journée

    • issa gibb dit :

      Monsieur,
      Même si je comprend votre colère mêlée à votre tristesse par ce meurtre de Djiffer qui vous en rappelle un autre…Ne me demandez pas de mettre ou de ne pas mettre une info… Je fais toujours, ce que je veux !
      De plus, je vous rappelle que je suis un simple blogueur, peut être un peu omniprésent avec mes brûlots pour tout ce qui touche à l’exploitation des enfants talibés au Sénégal… Mais, ce n’est pas moi qui met les articles en ligne sur ce blog, c’est Sénégal Black Warrior qui le fait et je ne sais même pas qui gère ce blog.

      Pour le meurtre de cette brave dame de Djiffer, j’ai réagi avec mon tempérament parce ce que çà me met hors de moi, tout comme le meurtre de votre ami Christian m’a mis hors de moi, mais je me souviens d’avoir été moins virulent… Je vous avoue que j’ai du mal à accepter que des gens qui n’ont jamais fait de mal à personne et qui ont aidé les autres et fait beaucoup de bien autour d’eux, soient assassinés de la sorte… Pour ma part , j’associe ces crimes gratuits à la radicalisation du Sénégal et la haine raciste qu’elle engendre… D’autres personnes veulent croire au destin ??? Pas moi, il y a toujours un cause à un fait , c’est cartésien !
      Par contre face à la mort , et d’autant plus si elle est injuste, chacun ne réagit pas de la même manière, mais la souffrance est souvent la même… Je ne crois pas que de telle tragédie laisse indifférent ou insensible… C’est comme pour l’attentat de Nice où le camion fou islamiste, a tué 87 innocents, dans des familles venues voir un feu d’artifice…On n’en parle plus, mais on y pense, à l’intérieur de soi….

      Certains explosent comme moi, jusqu’à insulter l’assassin présumé pour extérioriser sa colère…
      Il y a les choqués ou écoeurés de l’espèce humaine qui se taisent, mais qui n’en pensent pas moins…
      Il y a les capables de résilience coincés entre l’acceptation et la tristesse qui se taisent aussi…
      Il y a les fatalistes qui acceptent tout au nom du destin et qui sont les plus lâches taiseux…
      Il y a les croyants qui pensent que cette dame est assise à la droite du Père Tout-Puissant et çà les calme…
      Il y a les pratiquants qui prient pour les disparus en silence, mais ils pensent sincèrement à eux…
      Il y a les escrocs religieux qui se cachent derrière la « Volonté de Dieu » que j’ai en exécration…
      Et tant d’autres, dont leurs tempéraments ou leurs lâchetés, les tiennent au silence …
      D’autres enfin, considèrent que le silence est une preuve du respect des morts…
      Mais, ne les accusez pas et ne leur en voulez pas… Ils sont triste aussi, à l’intérieur

      Les disparus ne seront oubliés ! Chaque fois qu’on parlera du Saloum, on pensera à eux !
      Tout comme quand on regarde un feu d’artifice, on pense aux morts innocents de Nice
      Ce n’est plus comme avant… On en parle plus … Mais, tout reste à l’intérieur !

  6. Ndiaye dit :

    prudence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :