ALIMENTS IMPROPRES SAISIS AVANT LE GAMOU

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Même combat qu’au Magal de Touba, les services de la surveillance alimentaire sont obligés de saisir les produits impropres à la consommation que des escrocs n’hésiteraient pas à vendre aux pèlerins aux risques de les intoxiquer gravement…
    Finalement, chapeau aux services d’hygiène qui font bien leur boulot pendant ces fêtes religieuses où des irresponsables n’ont aucun scrupule sur la santé des gens pour faire du fric…

  2. Je confirme, a titre perso, les services sont efficaces .
    Ils font bien leur travail!++++
    Béatrice BRUN
    Une fois de plus, Issa a raison.
    —————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :