LES FEMMES SONT BATTUES AU SÉNÉGAL

2 réponses

  1. Xx dit :

    Pauvres femmes ! taillables et corvéables à merci, et battues, et violées !
    Si rien n’est fait pour sanctionner sévèrement les auteurs de ces actes, rien ne changera hélas dans le quotidien de ces femmes. Au Sénégal, en dehors de leur propre mère qu’ils vénèrent, les hommes (en général) n’ont aucun respect envers le sexe féminin, qui leur donne la vie pourtant, et sans lequel ils ne seraient rien.
    Quant aux étudiantes et élèves « les plus exposées », les violeurs devraient non seulement être expulsés du secteur scolaire sans retour possible, condamnés à une lourde peine de prison ferme, condamnation accompagnée d’une forte amende financière. Et leurs nom et prénoms devraient être publiés dans la presse.
    Il est impératif pour les fillettes, jeunes filles et femmes, de porter plainte en cas d’agressions sexuelles, de viols, de maltraitance en général, pour que la Justice du Sénégal fasse correctement son travail.

  2. issa gibb dit :

    Rien d’étonnant ! Dans un pays où l’HYPOCRISIE sur sa ratification des Droits de l’Homme et du Citoyen, de la Protection de l’Enfance et des groupes vulnérables, il s’y assoit dessus, à longueur de journées, de mois et d’années !
    Les femmes au Sénégal sont battues comme les enfants talibés dans les daaras au Sénégal : l’Hypocrisie journalistique sénégalaise est de faire des articles comme si on le découvrait pour la première fois, à chaque fois ???
    Dans une société patriarcale résolument rétrograde à l’hégémonie masculine, où les femmes et les enfants sont considérés comme des sous castes humaines, corvéables et exploitables à merci… La majorité des femmes sénégalaises n’ont droit à aucune décision même si elles ont acquis le droit de vote au Sénégal… Elles sont cantonnées aux tâches ménagères et des ventres à faire et à s’occuper des enfants, sans leurs consentements pour les faire… Elles sont tabassées par leurs maris ou les hommes de la famille à la moindre incartade ou humilier et mise à l’index par les sages du villages, sous leurs arbres à palabres à rien foutre, à la moindre révolte… Quand, elles ne sont pas violées et tenus au silence de leurs grossesses non-consenties pour sauvegarder l’honneur de la famille…
    A ce statut inférieur matrimonial et civique , s’ajoute la soumission et superstition religieuse à la puissance des religieux confrériques, imams et marabouts islamiques qui les tiennent dans l’infériorité, l’obéissance et l’obscurantisme jusqu’en voilées un grand nombre d’entré elles dans las petits villages dansune radicalisation galopante qui n’ouvrent pas leur esprits au monde… Ces pseudos-religieux sénégalais qui pratiquent la polygamie en se mariant encore avec plusieurs femmes et qui proclament l’excision des fillettes comme un gage de bonne récolte ???… Des pédophiles parmi eux, qui achètent à des familles ignares, des fillettes mineures et à peine réglées, pour les violer en croyant rester jeunes et en faire leurs esclaves sexuelles en détruisant leur jeunesse et leur avenir… Tandis qu’ils mettent des enfants talibés innocents en esclavage de mendicité forcée, qu’ils les enculent et les livrent à la prostitution pédophile pour faire toujours plus de fric, à coups de fouets et lanières de pneus pour les tenir au silence, dans leurs daaras pourris…
    Et on continue à nous dire que le Sénégal est un pays civilisé, digne et humain, exemple de la démocratie et des Droits de l’Homme en Afrique ??? Mon cul ! Le Sénégal est le leader de l’Esclavage des enfants talibés en Afrique… Ce pays n’a aucun respect des Droits des femmes et les cantonnent à un statuts inférieur aux hommes, êtres humains corvéables à merci, battues et tenues au silence parce qu’elles sont nées, femmes… Un pays où les mariages forcés et les viols d’enfants sont légions et leurs droits bafoués avec la complicité des politiciens, des religieux, des marabouts, des policiers et des juges sénégalais… Car ces vérités perdurent et elles se rabâchent d’article en article , de jour en jour, de mois en mois, d’années en années, sans aucune avancée notable…
    C’est là, toute l’Hypocrisie du Sénégal envers les femmes et ses enfants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :