1,5 MILLIONS D’ENFANTS NON SCOLARISÉS

3 réponses

  1. Xx dit :

    1 500 000 enfants non scolarisés en 2018, çà fait beaucoup ! combien par tranches d’âge ?

  2. rico dit :

    La privatisation, c’est cà, faut pas s’étonner après. Le chifrre, rapporté à la population totale est monstrueux. Il faudrait même faire le rapport Enfant non scolarisés/ Tous Enfants en age de l’être .

  3. issa gibb dit :

    1 500 000 enfants non scolarisés sur une population de 15 millions d’habitants avec 50 % d’enfants de moins de 20 ans….Plus 200 000 enfants talibés esclaves dans la mendicité forcée par la mafia maraboutique sénégalaise dans des daaras maltraitantes et nauséabondes qui leur interdisent le savoir universel pour en faire des tarés à leurs seuls profits … Plus, 10 000 enfants des rues en errance, en fuite de leurs familles ou de leurs marabouts maltraitants qui vivent en gangs , de petits boulots, de trafic de drogues, de prostitution ou petits larcins, rejetés de tous et de tout…

    C’est égal, à 1 million 710 000 enfants non scolarisés au Sénégal pour 7 millions 500 000 jeunes sénégalais de moins de 20 ans… Soit 22 % des jeunes sénégalais non scolarisés au Sénégal ??? C’est Faux !
    C’est 33 % de la jeunesse sénégalaise qui est déscolarisée, soit 2 millions 500 000 enfants qui ne sont pas scolarisés au Sénégal… Un tiers de la jeunesse sénégalaise laissée au bord de la route de l’instruction dans un pays où les autorités ne cessent de mentir en grossissant le nombre des touristes et en minimisant de moitié du nombre de ses enfants non-scolarisés ???
    La scolarisation des enfants au Sénégal est très, très loin de pays comme le Maroc et le Rwanda et même de l’Ethiopie pour l’exemple… Avec un ministre prétentieux et fermé aux dialogues, Thiam en poste depuis 5 ans et sa clique de bras cassés au ministère de l’Education Nationale Sénégalaise qui oublient de payer, parfois pendant 4 mois, les enseignants sénégalais… Ce qui entrainent des grèves répétitives et des chantages aux passages des examens , comme dans un cercle vicieux d’incompétences, de non-professionnalismes et de conneries humaines où se sont les élèves (chanceux d’être)scolarisés qui trinquent… Ainsi on assiste à la disparition de la langue française dans les écoles sénégalaises, au grand bonheur des intégristes radicaux, malgré que le français soit encore langue officielle dans la Constitution Sénégalaise et une porte obligatoire pour faire des études Universitaires ou des métiers spécialisés avec que 37 % des sénégalais qui étudient et pratiquent le français… Le Wolof, étant un si grand dialecte international, affairiste et diplomatique connu dans le Monde ???
    C’est une vraie déliquescence de l’Education Nationale Sénégalaise à laquelle, on assiste d’années en années…. Malgré toutes les aides internationales à l’Education des enfants au Sénégal qui sont détournées, pour construire des mosquées et des stades au lieu d’écoles et ne pas payer les enseignants en temps et en heures… C’est une autre HONTE du Sénégal comme l’Esclavage des enfants talibés au Sénégal…
    Jetez dehors, toutes ces pourritures corrompues et incompétentes, aux élections de 2019… Un pays qui n’éduque pas sa jeunesse, n’a pas d’avenir !
    Avec le risque, que cette jeunesse sans instruction et sans espoir, se jette dans les bras des intégristes ou fuit sa misère entretenue en migrant vers un Occident qui n’en veut plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :