L’AIBD CERTIFIÉ

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Madame Maïmouna Ndoye Seck, après cette certification de l’aéroport AIBD par l’Anacim ??? souhaiterait voir réunir de nouveau les ministères du Tourisme et des Transports Aériens sous sa houlette sûrement, comme dans son ancien poste de ministre aux 2 ministères, démantelé au dernier remaniement de gouvernement du 07 septembre 2017, avec un large appel du pied au président Macky Sall… Pas folle, la guêpe, Seck !

    Le problème, c’est que si Madame Maïmouna Ndoye Seck avait fait du bon boulot au ministère du Tourisme, en poste de juin 2015 à septembre 2017, çà se saurait ???
    Accusée par les professionnels du Tourisme et de l’Hôtellerie sénégalaise, d’être une personne absente sur le terrain et fermée à la concertation, qui aurait dirigé le Tourisme du Sénégal, de son bureau de Dakar par décrets jamais ou peu appliquées, aggravant la situation agonisante du Tourisme au Sénégal…
    Tout le monde se souvient de son enfumage de masse avec sa déclaration que le Sénégal avait reçu 1 million 600 000 de touristes en 2016, ce qui lui a valu un tollé des professionnels du secteur touristique alors que le nombre des touristes avait péniblement atteint les 300 000 visiteurs en 2016 au Sénégal et qui lui a valu la perte du poste en 2017, ne gardant que les Transports Aériens où elle a réussi à ouvrir l’aéroport, dans les temps, en décembre 2017 ???
    Espérons que Macky Sall ne va pas tomber dans les sirènes de cette menteuse professionnelle et la remettre au Tourisme où elle n’a pas fait ses preuves et où elle n’a rien à foutre par rapport à ses blocages de communication dans un métier qui est basé sur la communication et les services aux autres…
    Finalement, Mame Mbaye Niang qui voit des éléphants (roses ???) partout au Sénégal, c’est plus riogolo au Tourisme que Mme Seck !

  2. le chaman dit :

    Eh oui cette pauvre Madame Seik est toujours fâchée avec les chiffres. Les imbéciles sont toujours heureux!!
    N’empêche que les chiffres de l’ANACIM qui sont publiés sont impitoyables pour elle et son équipe de bras cassés.
    Sur la dernière période du 25 octobre au 8 novembre, soit les 15 derniers jours, le nombre de passagers à l’arrivée à été de 49 306 et en 2017 de 48 265,soit 1041 passagers en plus.
    Il n’y à pas de quoi se taper le cul parterre!
    J’observerai les chiffres de l’ANACIM jusqu’à la fin de l’année, mais la ministre va avoir du mal à nous trouver les centaines de milliers de touristes déferlants sur notre Sénégal qui en à pourtant bien besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :