PAS D’ASSURANCES POUR LES SINISTRES

2 réponses

  1. Tiocan dit :

    Je ne sais pas si une assurance digne de ce nom serai prête à garantir les biens de ces commerçants sur les marchés sénégalais tant les risques d’incendies sont grands dans ces marchés très encombrés, dont les stands sont les uns sur les autres, qui exposent sans précaution des matières inflammables, dont les câbles électriques dénudés au sol présentent de grands risques de court-circuit, dont les bouches à incendies sont inaccessibles ou hors service et où les extincteurs ne servent que d’ornement quand il y en a.

  2. issa gibb dit :

    Ils ont du pognon pour construire une Aréna de lutte, des autoroutes et la nouvelle cité de Diamniadio, plus se payer des 4X4 de luxe et des séminaires inutiles ou partouzes dans les meilleurs hôtels du pays ???
    Mais, ils n’ont pas de fric pour aider des petits commerçants à faire repartir leurs petits commerces pour faire survivre leurs familles ???…
    C’est le même cirque qu’avec la sécheresse annoncée dans le Nord Est du pays où ils ont laissé crever le bétail des éleveurs, tandis qu’Action Contre la Faim intervient à leurs places pour empêcher que des sénégalais crèvent de famine… Vraiment, au risque de me répéter, ceux sont de vrais enculés de la première espèce …
    Quand aux assurances que les petits commerçants n’ont pas les moyens de se payer au Sénégal…Mais connement prônées par ce ministre de malheur…. çà servira à rien ! car même si les petits commerçants souscrivent une assurance, les assureurs sénégalais trouveront toujours une excuse ou une clause du contrat pour ne pas les indemniser, à chaque sinistre… CORRUPTION OBLIGE !
    Il y a combien de sénégalais qui circulent dans le pays, sans assurance automobile, pour l’exemple ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :