COMMENT VA AIR SÉNÉGAL?

5 réponses

  1. Stephane dit :

    Accusé de malversations par la justice de Kinshasa.
    Soupçonné d’avoir payé avec l’argent de la compagnie des fournitures qui n’ont jamais été livrées, le Français a quitté le pays clandestinement avant de rejoindre Air Sénégal.
    Aucun mandat INTERPOL ? Surprenant

  2. Réginald Groux dit :

    Un choc avec des oiseaux est un événement imprévisible qui peut arriver à n’importe quelle compagnie, et qui normalement doit être couvert par les assurances. Le container qui a percuté l’avion en poste sur le tarmac est sans doute une faute inexcusable : en période d’hivernage il y a des précautions à prendre. Mais cela ressort du responsable d’escale ou de piste, je ne sais, – et j’espère qu’il a été sactionné – et n’a rien à voir avec la gestion de la compagnie. Cet article mélange et confond des accidents, des fautes humaines et des fautes de gestion, faisant accroire que les premiers sont le résultat des seconds, ce qui ne saurait être. C’est troublant de la part d’un journaliste…
    Se pourrait-il que l’on veuille seulement avoir la peau du directeur général ? Cela fait plusieurs articles écrits dans le même sens, usant des mêmes arguments controuvés. Qu’un journaliste écrive des âneries, on a l’habitude, mais qu’ils soient plusieurs à écrire les mêmes âneries… à croire que quelqu’un a donné des consignes pour sonner l’hallali !
    Quand aux « groupes d’intérêts occidentaux », on a vu ce que cela a donné quand les gestions précédentes ont été confiées à des sénégalais, les uns valent bien les autres. Est-ce bien raisonnable de porter cette affaire sur le plan de la préférence nationale et d’attiser un racisme économique qui couve partout au Sénégal (idem avec Auchan) ? Tout cela pue la manipulation et me paraît bien étrange…

  3. Tiocan dit :

    Je ne sais pas ce que vaut la gestion de la nouvelle Air Sénégal. Mais lorsqu’on utilise deux avions neufs en leasing, on en prend grand soin et on prend toutes les précautions pour assurer le service si ces deux machines sont immobilisées par des sous traitances ou locations d’avion. Peut être qu’une bonne reprise en main serait nécessaire car une bonne partie du personnel est très nonchalant et peu impliqué, beaucoup quittent leur service pour faire la prière ou pratiquer leur petit » commerce »

  4. trevidic dit :

    Le journaliste fait son papier contre PHILIPPE BOHN , mais en fait son manque d’objectivité le fait se retourner contre lui .

  5. eddy dit :

    Quand on est au boulot ,on oublie la prière!!!travail d’abord on ne peut ps tout avoir le beurre et l’argent du beurre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :