CARBURANT TOXIQUE LIVRE EN AFRIQUE DE L’OUEST

6 réponses

  1. Brun Béatrice dit :

    Depuis septembre 2016, aucune réaction des pays concernés ???

    • issa gibb dit :

      Pas de réactions ??? Parce que ceux sont eux, les dirigeants des pays concernés qui ont signé les contrats d’importations d’essence toxique… Parce qu’ils se sont fait tromper ??? Ou pour payer moins cher et qu’ils se foutent de la santé de leurs peuples ??? Habitué à la corruption et à l’inhumanité de ces potentats, la seconde réponse semble la plus appropriée… Et après, ils demanderont des khalis et des aides aux pays occidentaux, parce qu’on les a intoxiqué… On connait la musique par cœur du puits sans fond et des peuples Africains qui trinquent par la faute d’une poignée de pourris qui les gouvernent…

  2. Brun Béatrice dit :

    Une association de défense de l’environnement Sénégalaise, ou d’une ONG, ne s’empare pas de ce problème très grave pour la santé humaine ? Il y des avocats sensibles à la cause écologique au Sénégal !

  3. Tiocan dit :

    L’écologie est très très secondaire au Sénégal surtout s’il y a des khalys à se faire.

  4. Béatrice BRUN dit :

    Il serait intéressant de lire le commentaire du parti politique Les écologistes du SÉNÉGAL.

    • issa gibb dit :

      Le parti de l’ex-ministre de l’écologie Haidar El Ali, malgré une bonne campagne aux législatives de 2017 n’a obtenu aucun siège à l’Assemblée Nationale Sénégalaise… Il a même été battu, dans les 2 seules circonscriptions où il était en bonne position, par des alliances d’intérêts au dernier moment au deuxième tour… Donc, leur poids national est très faible, voire inexistant…
      Même si, ils ont réussi à réveiller le gouvernement sénégalais pour la déforestation de la Casamance en 2016, en alertant une grosse association écologique anglaise aux ramifications internationales qui a prouvé au monde entier, la perte de 50 % des forêts de Casamance en 2016 avec des photos aériennes des trous vides d’arbres dans les forêts et des compagnies clandestines de stockage de bois, pour preuves de ce scandale écologique en Casamance… Ce qui a obligé l’hypocrite gouvernement sénégalais complice, à enfin intervenir…

      C’est vrai que çà parait bizarre que Haidar El Ali et son groupe écologique ne dénonce pas ce nouveau scandale d’essence toxique importée et vendue au Sénégal ??? Mais ils sont déjà en première ligne, pour le pillage des réserves halieutiques de poissons par les tankers des pêcheries étrangères dans les eaux territoriales sénégalaises… Ils sont toujours en première ligne, pour dénoncer et surveiller la déforestation de la Casamance par la mafia mourido-chinoise et par l’armée de la rébellion casamançaise, qui continue et reprend avec en plus, des trafiquants gambiens à la solde des chinois pour faire passer les bois rares par la Gambie pour la Chine… Plus quelques campagnes pour la propreté du pays, en vain ! … Et des campagnes de lutte contre l’utilisation abusive des plastiques, en vain !
      Dans ces conditions, il est sur qu’ils ne peuvent pas être sur tous les fronts car ils sont une poignée minoritaire pour l’écologie au Sénégal face à une majorité qui se fout de l’écologie , y compris le gouvernement, au Sénégal… Pour s’approcher de la réalité de la conscience écologique actuelle au Sénégal et les dégâts écologiques causés et à venir pour les générations futures : Ils s’en foutent complètement ! C’est bien triste, mais c’est comme çà… Inch a Allah ! Comme ils disent pour se dédouaner de tout…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :