UN MONOPOLE HÔTELIER QUI TUE CAP SKIRRING

4 réponses

  1. Stephane dit :

    Des touristes peut -être ?

  2. Bernard dit :

    Tant que les Toubabs ne seront pas en sécurité en Casamance, les hôtels resteront malheureusement fermés. Par contre, ceux qui doivent ouvrir leurs yeux fermés par les billets de FCFA, ce sont les autorités qui doivent combattre la contrebande de bois rares du Sénégal vers la Gambie.

  3. PDP dit :

    Les touristes sont revenus très nombreux entre novembre et fin avril depuis 3/4 ans. Mais il faudrait se pencher sur les racines du mal: une destination très couteuse par la voie des airs (un billet AIR CM Paris Cap aller retour à 900 euros!!!), par la voie maritime 3 jours de voyage…, sans oublier des tarifs prohibitifs pour une 1/2 pension, une plage complètement dégradée depuis 3 ans car une bande de 100m de large de boues s’est installée… (résultats d’une urbanisation galopante sans mettre en place système égouts et station épuration) , un village Cap Skirring « dégueulasse ». Tout cela géré par un maire (de Djembéring) qui ne fait rien mais à préférer se faire construire une superbe villa sur la route entre Cap et Kabrousse. J’aime ce coin mais malheureusement il est victime de l’incurie sénégalaise… Dommage Dommage car les gens sont sympas, l’ambiance différente du Nord mais les dégâts de l’urbanisation et la déforestation sont déjà visibles

  4. issa gibb dit :

    Mamadou Racine Sy : « Persona Non Grata » en Casamance » et pour cause ???
    Fils de Cheikh Amala, ancien directeur du tourisme du Sénégal, M. Racine Sy est né avec une cuillère en or dans la bouche, un héritier officialisé dans le tourisme ??? … Où, il est devenu un homme influent et surpuissant dans le pays avec un cumul de postes inégalés, voire inquiétants … Et nombreux sont ceux qu’il a piétiné et d’autres qui l’accusent de se prendre pour un roi dans une république…

    – Homme d’affaires, Racine Sy devient le patron de Sénégal Hôtels en 1993 avec des hôtels à Saly et dans les Îles du Saloum et il possède en plus 5 hôtels en Casamance : Le Savana, le Cabrousse et le Royal Cap à Cap Skirring, le Nema Kadior et le Diola à Ziguinchor qu’il a ruiné, fermé ou laissé dans l’état de fossiles abandonnés, malgré ses promesses de restaurations, de réouvertures et de relance du tourisme en Casamance qui n’ont jamais été tenu…. D’où les manifestations actuelles et la colère des casamançais contre lui, ses promesses et ses mensonges avec l’envie de lui foutre quelques coups de machettes méritées sur le coin de la gueule…

    – En 2011, le Président Abdoulaye Wade lui offre le poste de PDG du King Fahd Palace à Dakar où il installe son clan familial, sa sœur Seynabou vice-présidente, son frère aux achats, son oncle caissier général, son beau-frère aux ressources humaines et l’ami Ibrahima Camara superviseur financier… Des postes de complaisances, sans les compétences, avec d’énormes salaires qui font vite des scandales, des renvois de salariés avec 15 à 25 ans d’ancienneté sans motifs, pour finir accusé d’une gestion catastrophique et d’avoir touché ou détourné illicitement 14.000.000 francs CFA du King Fahd Palace dont il est le PDG-gérant pour l’Etat, en mai 2018…

    – Ami personnel de l’homme d’affaires français Bolloré, ce dernier le nomme Président du Conseil d’Administration du Groupe Bolloré Africa Logistics où ils soutiendront et financeront la campagne présidentielle de Macky Sall en 2012 contre Wade qui s’est éloigné des intérêts français au Sénégal…
    – Il est aussi, Président du Conseil d’Administration de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES).
    – Vice-Président du Conseil d’Administration de la Caisse de Sécurité Sociale (CSS), adjoint Masemba Sock, où il est encore accusé de complaisances et d’une lourde facture en billets d’avion approchant les 74 millions de francs CFA payée par les cotisations sociales des sénégalais…

    – Mais aussi, Racine Sy est Président de la Fédération des Organisations Patronales de l’Industrie du Tourisme au Sénégal (FOPITS), Président du Syndicat patronal de l’Industrie hôtelière au Sénégal et Président de l’Agence Sénégalaise de la Promotion Touristique (ASPT)… Dur, dur à entendre pour un mec qui a fermé ses hôtels et ruiné le tourisme en Casamance… Un gus qui a fait se casser les dents au ministre du tourisme d’alors, Youssou Ndour qui a voulu mettre son nez dans ses affaires du King Fahd Palace et You a été curieusement désavoué par le Président Macky Sall, lui-même ??? … Cet ostrogoth qui a obtenu en 2014, la tête du ministre du tourisme suivant, Oumar Guèye qui s’en souvient encore… Ce zébulon qui a déboulonné le nouveau ministre du tourisme, Mame Mbaye Niang, le premier jour de sa prise de poste en septembre 2017, dixit :  » Vous, Monsieur le ministre, vous avez un patron au dessus de vous, tandis que nous en face de vous, nous sommes nos propres patrons qui investissent et font vivre le tourisme au Sénégal »… Message un peu vexant, mais pourtant si clair sur le quasi-pouvoir-monopole de Racine Sy sur le tourisme au Sénégal, malgré la triste réalité de l’agonie du tourisme au Sénégal ??? C’est le Dilemme purement sénégalais du tourisme au Sénégal avec ses conflits de personnalités les plus incompétentes les unes que les autres qui nuisent gravement et dangereusement au tourisme et au peuple dans ce pauvre pays… En plus, des intégristes radicaux qui profitent de ce dilemme car ils ne veulent plus de touristes au Sénégal…

    Enfin, soutien et homme de l’ombre de Macky Sall et pour lui faire plaisir, Racine Sy s’est présenté sous l’étiquette APR, aux élections municipales de la ville de Podor en juin 2014, face à la mairesse avocate et socialiste Aissata Tall Sall sortante… Suite à sa contestation pour avoir été battu à 15 voix près, il est déclaré vainqueur par la Cour d’Appel de Saint Louis ??? … Décision invalidée par la Cour Suprême qui a rétabli Aissata Tall Sall dans ses droits de maire réélue de Podor en septembre 2014, en clamant la victoire de la vérité sur le mensonge (sous-entendu R.S…).
    Non dégouté par la politique, Racine Sy vient de créer en décembre 2017, son propre parti dont il assume encore une présidence du parti ALSAR pour le développement du Sénégal pour sortir le pays de la misère… Son parti, qui vient en juin 2018, de faire l’annonce qu’il soutient Macky Sall pour qu’il soit élu au premier tour aux élections présidentielles de 2019 ???

    Pour ceux qui ne connaissait pas Racine Sy… Racine Sy soutient et ne roule que pour Racine Sy… Homme puissant, sans foi, ni lois pour ses salariés dans des gestions catastrophiques de ses affaires qu’aux buts de son enrichissement personnel et de son clan… Homme influent en postes et en pouvoirs dans le tourisme sénégalais, il a ruiné et détruit le tourisme en Casamance et il ne fait rien pour la promotion et la relance du tourisme au Sénégal, en passant son temps à mettre des bâtons dans les roues aux ministres successifs de tutelle, par seule vanité et abus de pouvoir, curieusement protégé par Macky Sall … Maintenant, qu’il est devenu politicien et chef de parti, il ressemble plus à un pourri de plus, dans la sphère politique traître et corrompue, près de Macky Sall et prêt à le trahir comme il a trahi Wade en 2012… Toujours prêt à mentir et à tromper le peuple sénégalais comme il a menti et trompé les Casamançais qui l’ont déclaré « Persona Non Grata » en Casamance, car ils ont déjà donné avec Mamadou Racine Sy ou la « Racine du Mal du Tourisme en Casamance »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :