EXCELLENTE SAISON A SALY

5 réponses

  1. Laugenie catherine dit :

    Cen’est pas les menaces d’attentat qui a fait réculé le tourisme à Saly,mais l’état des plages.Au niveau de l’Espadon disparu dans l’eau .La plage des Bougainvillées qui n’existe plus.Au niveau du Royam et le Savant plus de plage .Le Savant n’existe plus non plus.Soyez réaliste et dites la vérité. Ou est passé l’argent injecté par le fond mondial et quand les travaux.La population souffre plus de boulot pour les commerçants et les vendeurs ambulants.

  2. AUZAS dit :

    C’EST VRAI QUE LA MER A REPRIS SES DROITS MANGEANT PETIT A PETIT LA PLAGE ET OBLIGEANT CERTAINS ETABLISSEMENTS A FERMER TOUT IMPLEMENT

  3. la vérité dit :

    vraiment désolant l’article de Birane … pfuuu mais bon … aucune idée de la réalité … il doit être assis sur une un beau fauteuil a Dakar et recopier d’autres articles …

  4. Tiocan dit :

    Le prix des billets d’avion dépend en grande partie de l’état sénégalais qui a doublé les taxes d’aéroport à l’ouverture de l’AIBD, alors qu’elles étaient déjà très élevées à LSS.

  5. issa gibb dit :

    C’est exactement çà, le Birane… C’est un mec qui se croit journaliste, assis dans un bureau à Dakar qui écrit un article sur la reprise du tourisme à Saly …
    Avec 80 % de remplissage hôtelier, alors qu’il n’a eu aucune rencontre avec les professionnels de la station.
    Alors, qu’il n’a jamais foutu les pieds à Saly et qu’il ne connait pas l’état rebutant des plages de la station.
    Alors, que les propos de Sabaly qui parlent de séminaires, de sorties scolaires et de sorties scolaires dans son hôtel Les Bougainvillées qui se délâbre irrémédiablement, ne concernent en aucun cas, le tourisme étranger à Saly…
    Et bien sur, l’éternelle question de la cherté de la destination, toujours incomprise par les autorités sénégalaises, pour une prestation 3 fois plus chère et 3 fois moins luxueuse et professionnelle que nos concurrents directs, Maroc et Cap Vert pour ne citer qu’eux…

    A force d’écrire des articles faux, déconnectés de la réalité, ennuyeux à la longue sur le tourisme, ce pauvre peudo-journaliste ne fait pas que dormir debout, il chie aussi debout des âneries sur la reprise du tourisme à Saly où tous les voyants sont au rouge et qui sont à force, lassantes à lire tellement çà pue le faux et le non-professionnalisme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :