ÉCOLOGIE APPLIQUÉE A NDANGANE

4 réponses

  1. VAVAT dit :

    mon dieu…je REVE il en manque…LE VERRE,LA FERAILLE, LES PAPIERS,LES PNEUS,ETC… ETC… et surtout l éducation des gens!!!!ce sera le plus compliqué!!! des villages propres j en ai connu des dizaines ! résultats zéro ca a durer 2 semaines,et quand vous chassez le naturel,il revient au galop !!! c est tellement plus commode de balancer sur la route,regardez comme exemple les poubelles de Ndangane elles trainent juste a la sortie du village ! en plus disséminée ca et la ! au lieu de creuser un trou et de bruler!!! en tout cas je salue cette initiative puisse que ce ne soit pas un reve! au fait, qui va surveiller les récalcitrants??? bonne journée

  2. Léo13 dit :

    Bravo !!! Quelle belle initiative ! Mais je ne suis pas d’accord avec le commentaire précédent (désolée)…
    Bien sûr les poubelles à l’entrée de toutes les villes sont un problème mais c’est un problème communal et national. Individuellement Sur N’Dangane, Yayeme, Fimela, Dioffior, Mar Lodge, etc… quand on passe devant les concessions des familles, elles sont toutes nickel, les femmes entretiennent bien leur propriété. Ma voisine, qui est épuisée par toutes les taches, balaye néanmoins toute la route 2 fois par semaine dans la rue et devant chez moi aussi parce que je ne sais pas passer le balai sur le sable…
    Regardez M’Bour qui croule sous les ordures dans les rues… Que faire ? Pas de moyen, pas de collecte d’ordures sérieux, pas de moyens, pas de poubelles dans les rues, pas d’agent d’entretien communal, pas de poche sur les boubous !…
    Si en France l’Etat ne prenait pas en charge tout cela, ce serait encore pire !
    Encore bravo pour cette initiative locale. 👍

  3. Xx dit :

    Il faut bien commencer par quelque chose. Et le plastique est un vrai fléau. Bravo donc à SET+ !

  4. issa gibb dit :

    Pour rappel, il y a 2 ans, une entreprise de récupération des plastiques et des cartons avec des petits paiements par kilos de déchets ramassés, a été créé à Dakar… Et ça marche bien…
    Que cet exemple, inspire les autres villes sénégalaises comme à Ndangane, une des perles du pays Sénégal.
    La récupération et la transformation des déchets est une ressource économique importante dans d’autres pays, pourquoi pas au Sénégal ???
    Et, un peu plus de campagnes pour le propreté et de lutte contre l’incivisme, à la télé…
    Si c’est ne pas trop demander aux autorités concernées qui dorment encore debouts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :